Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Réveil difficile dans un lieu inconnu ( privé : NamMisa et Sephiroth)   Mar 9 Fév - 22:50

Sora ouvrit les yeux avec un mal de tête atroce. Il essaya de bouger, mais il se rendit très vite compte qu'il ne pouvait pas. Quelqu'un l'avait apparemment attaché, et il était maintenant pieds et poings liés, au sens propre du terme. Mais depuis combien de temps était-il là ? Il essaya de rassembler ses souvenirs, mais ne réussit qu'à accroître sa migraine. Il décida d'attendre un peu, et de détailler l'endroit où il se trouvait. Il ne pouvait pas trop tourner la tête, mais il ne pouvait pas voir les murs ou le sol, tout était dans le noir. Il n'y avait qu'une petite fenêtre qui laissait une lueur ténue, la lumière de la Lune, former une flaque sur le sol qui était donc en pierre, d'après ce que Sora pouvait voir. Il vit aussi un coin de tissu, probablement un tapis. Donc il se trouvait soit dans un château, soit dans une maison appartenant à une personne ayant assez d'argent pour pouvoir se permettre de mettre un tapis dans une salle de torture. Le mal de crâne de Sora finissant par s'estomper, il essaya de se remémorer ce qui lui était arrivé. Alors... Il était venu au Jardin Radieux, puis il avait passé le bonjour à ses amis. Il s'était ensuite rendu au château, et là, le noir. Impossible de se souvenir de ce qui s'était pass ensuite. On l'avait sans doute frappé à la tête. Mais le plus incompréhensible, c'est que Sora n'avait vu personne le suivre, et n'avait entendu personne s'approcher. Mais il se dit que de toute façon, il aurait bien le temps d'y réfléchir. Il fit apparaître la Keyblade, mais elle ne lui srvit à rien, il avait le poignet bloqué. Il essaya de se débattre, mais il ne réussit à se faire mal, et par mégarde il lâcha son arme, qui disparut.

"Mais comment je vais faire pour m'échapper, moi ?"

Sora eut à peine fini sa phrase qu'il vit deux lueurs rougeâtres s'approcher. Apparemment, il n'en avait plus pour très longtemps. Il ferma le yeux, attendant le coup qui n'allait sans doute pas tarder... et finit par les rouvrir, vu que personne n'avait l'air de vouloir le frapper. Les deux lueurs s'avancèrent, et se révélèrent être des yeux lorsque la créature à peu près humaine à qui ils appartenaient entra dans la flaque de lumière lunaire. La créature en face de Sora avait une silhouette élancée, et des cheveux blonds. Elles avaient des cornes, comme quoi elle ne devait pas être si humaine que ça finalement, et la plus grand partie de son corps était à découvert. Seules les parties intimes étaient recouvertes par des bouts de tissu rouge. Sora s'efforça de ne pas trop s'y attarder, et se rappela que si elle ne faisait pas mine de vouloir l'aider, c'était sans doute qu'elle était en partie ou entièrement responsable de sa situation.

"Qui es-tu ? Et que me veux-tu ?"

Sora préférait aller à l'essentiel, comme ça il saurait à quoi s'attendre, et de toute façon, c'était plus le genre de Riku de vouloir gagner du temps pour élaborer un plan de secours. Contrairement à son ami, Sora fonçait dans le tas dès qu'il avait des problèmes. Et jusque-là, ça avait très bien marché. Donc, apparemment, il n'avait pas de raison de changer de tactique. Mais, en y réfléchissant bien, il finit par se dire qu'il consentirait peut-être à essayer de préparer un plan B si ce qu'il apprenait était vraiment de nature à le menacer suffisamment sérieusement pour que foncer en frappant tout ce qui bougeait avec sa Keyblade ne soit pas assez utile.


Dernière édition par Sora le Jeu 11 Mar - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Mer 10 Fév - 20:12


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com



Un portail sombre s'ouvrit, rompant ainsi le silence oppressant qui régnait dans les souterrains de la forteresse des Datenshi. NamMisa en sortit, avançant d'un pas décidé à travers des dédales de couloirs qu'elle avait appris par coeur. Cela faisait maintenant quelques semaines qu'elle avait enlevé Sora, maître de la légendaire keyblade, alors qu'il se trouvait seul dans l'ancienne Forteresse Oubliée. Elle avait bien évidemment agit seule, à l'insu de Riku car bien que le jeune homme soit dans son camps il demeurait le meilleur ami du petit châtain. Tournant à une énième intersection, elle atteignit finalement la pièce dans laquelle elle l'avait enfermée. Pénétrant silencieusement les lieux, la jeune succube fut étonnée de s'apercevoir que son prisonnier s'était réveillé, celui-ci n'avait sans doute guère remarqué sa présence du fait de l'absence total d'éclairage dans la pièce. Quelque chose l'étonna toutefois. En effet, le jeune homme avait fait apparaître son arme dans une gerbe de lumière qui brûlèrent presque les iris de la blonde tant le contraste était grand. Jusque là rien d'étonnant, sauf que Sora avait les poignets bloqués par des chaînes et n'aurait donc dû être capable d'invoquer sa clé.

*Voilà qui est surprenant, il va falloir que je me méfie de lui.*

Cependant même si le "serrurier" avait pu sortir son arme, il ne pouvait pas s'en servir ses liens étant bien trop serrés. Et comme la succube s'y attendait il finit par faire tomber son épée qui s'écrasa au sol dans un fracas métallique avant de disparaître.


- Mais comment je vais faire pour m'échapper, moi ?


Peut après qu'il ai lâché dans le vide cette question il ficha ses yeux saphirs dans les iris rubis de notre jeune amie.

*Il a remarqué ma présence*

En effet l'éclat provoqué par son arme avait sans doute mis en relief son regard ce qui avait permis au jeune homme de la distinguer dans l'obscurité ambiante. La démone s'avança donc vers lui jusqu'à atteindre un pâle rayon de lune filtrant au travers la seule fenêtre de la pièce. Elle laissa ensuite le jeune homme la détailler tranquillement puisque de toute façon elle n'avait que ça à faire jusqu'à ce qu'il se décide à parler...

- Qui es-tu? Et que me veux-tu?


...Ce qui n'avait guère tardé à arriver. L'adolescente le toisa du regard quelques instants avant de répondre:

- Mon identité ne te concerne guère, jeune maître de la clé. Et pour ce qui est de ce que je te veux... Elle réduisit la distance les séparant et rapprocha son visage à environs une dizaines de centimètres du sien avant d'ajouter. Ça ça dépendra de toi mon chaton...

Suite à ce début phrase non vide de sous-entendu elle lui fit un clin d'oeil avant de le contourner puis d'achever:

- ... De toi et de ce que tu as à m'apprendre.


En effet loin d'être dupe NamMisa avait bien compris que sa tenue plus qu'indécente le gênait et elle comptait bien jouer avec le jeune châtain.


[a toi de jouer maintenant. (et fais gaffe niveau mise en forme Nam va te donner des coups de carnet xD)]

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek


Dernière édition par NamMisa le Sam 20 Fév - 4:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Mer 10 Fév - 22:55

[HRP]En même temps, l'italique n'est pas si important que ça, et puis le prend pas mal, mais du orange sur un fond orange, c'est pas très visible.[/HRP]

Sora réfléchissait vite. Il devait trouver un moyen de s'échapper. La démone avait visiblement l'intention de lui soutirer un maximum d'informations. Le problème principal du jeune homme résidait dans le fait qu'il était entravé et ne pouvait se défendre. Donc seule solution : jouer la carte de la ruse. Il n'avait pas l'habitude de jouer au plus malin avec ses ennemis, mais là il dut se rendre à l'évidence : il n'avait pas le choix. Il regarda la démone s'approcher et insinuer que son sort dépendait des informations qu'il allait fournir. Puis elle recula, et Sora se drappa dans sa dignité, tourna la tête et ferma les yeux. Puis d'un air légèrement hautain :

"Je ne dirai rien..."

Puis il regarda la démone droit dans les yeux.

"...si je ne suis pas détaché..."

Sora laissa mourir sa phrase pour dissimuler le fait que même détaché, il n'avait pas l'intention de dire quoi que ce soit. D'ailleurs, dans sa recherche d'un effet théâtral de résistance, il avait été trop vite. Il avait oublié qu'elle n'avait encore rien demandé. Lorsqu'il s'en rendit compte, il se figea, mais fit de son mieux pour ne rien laisser paraître. Avant de faire une autre erreur, il se mit à réfléchir à ce qu'il devrait faire ensuite. Premièrement, il ne pourrait rien faire si la démone ne consentait pas à le détacher. Mais bon, le jeune homme préférait ne pas y penser. Par contre, une fois ses chaînes retirées, il pourrait faire appel à sa Keyblade et se défendre contre son interlocutrice. Par contre, il n'avait aucune idée de l'endroit où il était, donc du moyen de sortir. Et d'ailleurs, il n'arrivait déjà pas à voir l'intérieur de la salle où il était, donc ça allait être dur de trouver son chemin. Bon, finalement, s'échapper par la manière forte n'était pas au programme. En fait, il valait peut-être mieux que ce soit la démone qui l'aide à sortir.

"Bon, après tout, va pour quelques renseignements... Mais je demande quand même à être détaché. Ces chaînes sont très inconfortables."

Plus il parlait, plus Sora avait l'impression qu'il s'enfonçait. Mais dans quoi est-ce qu'il s'était encore fourré ? Mais bon, c'était sans doute lié à son statut de maître de la Keyblade. Le jeune homme se promit de revoir ses effets quand il était prisonnier. Mais il avait une excuse, d'habitude, il n'était pas attaché, et donc il n'avait pas souvent l'occasion de devoir échanger sa liberté contre des informations. Et comment il allait savoir ce qu'il pouvait se permettre de dévoiler ou non ? Décidément, ça faisait beaucoup trop de questions ! La prochaine fois, il devrait laisser Riku se faire capturer. Lui au moins, il saurait comment réagir, quelles informations il pouvait donner, et tous ces problèmes qu'il savait résoudre. Bon, maintenant qu'il était là, autant chercher à se libérer. Il reposa son regard sur la démone... avant de détourner à nouveau la tête. Mais comment il pouvait être crédible s'il ne parvenait pas à rester concentré ? Il prit une grande inspiration puis fixa les yeux rouges de sa mystérieuse interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Sam 20 Fév - 20:17

[Oui mais ça c'est pas ma faute c'est à cause du design qui a changé peu de temps avant que tu t'inscrive]

La démone regardait le châtain d'un oeil amusé tandis que celui-ci détournait la tête en fermant les yeux, répondant qu'il ne dirais rien avant de la regarder en face rajoutant qu'il en serait ainsi tant qu'il n'aurait pas été détaché. Ce n'est que dans un extrême effort qu'elle parvint de ne pas éclater de rire sous ses yeux puisque premièrement il n'était pas en posture suffisamment avantageuse pour prendre une décision quelconque et deuxièmement car elle n'avait pas encore posé la moindre question.


*Si il croit m'avoir comme ça il est pas près de s'en sortir lui.*

Réfléchissant aux diverses méthodes qu'elle pourrait employer pour jouer avec le petit serrurier tout en lui arrachant les informations qu'elle souhaitait lui soutirer, elle vit du coin de l'oeil le jeune homme se figer. Sans doute venait t-il de se rendre compte de l'énorme erreur stratégique qu'il venait de commettre. La succube avait plus d'une interrogation à laquelle le châtain devrait répondre notamment sur sa présence dans l'ancienne Forteresse Oubliée. Beaucoup de point se trouverait peut-être éclaircit aujourd'hui ou du moins elle l'espérait.

- Bon, après tout, va pour quelques renseignements... Mais je demande quand même à être détaché. Ces chaînes sont très inconfortables.

Voilà qu'il commençait à devenir raisonnable, et même assez intéressant. Retenant un sourire un poil sadique la jeune femme fit sa voix plus douce -ce qui la rendait mielleuse car elle ne supportait guère les gens tels que lui- et dit, en s'avançant près de lui:


- Je pourrais faire cela en effet, seulement vois-tu je ne suis pas idiote. Si je te libérais tu n'hésiterais guère à user de ta keyblade contre moi, aussi...

Elle interrompis sa phrase alors qu'elle passait juste à côté de lui et ne la reprit que lorsqu'elle l'avait dépassé et que sa queue pointue effleurait la joue de l'adolescent avant de descendre lentement le long de son torse:

- Aussi faudrait-il que je te retiennes moi-même.

Un sourire satisfait s'étirant sur ses fines lèvres tandis que la situation avançait. Il aurait clairement nombre de difficultés à ce sortir de la situation dans laquelle il se trouvait à présent. Ne pouvant plus résister à la tentation qui se faisait trop forte la ténébreuse adolescente qui avait prit place sur un chaise demanda:

- Que faisais-tu à la Forteresse Oubliée?


Glissant d'un pas feutré vers l'endroit où il était attaché elle murmura d'un ton taquin:

- A moins que tu ne préfère que je te détache avant?

[soit avertit que si tu choisis d'être détaché maintenant je serai contrainte d'user et abuser de mes charmes contre toi]

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Sam 20 Fév - 23:31

[HRP] Allez, on va rigoler.[/HRP]

Sora avait à peine accepté de répondre à quelques questions que son interlocutrice se rapprocha avant de parler d'une voix beaucoup plus douce, pour lui dire qu'elle ne voulait pas le détacher. Bon, d'accord il était un otage, mais quand même ! Ce n'était pas une raison pour le maintenir dans une position aussi inconfortable. Il prit volontairement un air outré avant de répondre.

"Tu sais, ce n'est pas parce que je combats les créatures des Ténèbres que je n'ai pas d'honneur. Et si tu me détaches, je n'utiliserai pas la Keyblade si tu ne m'attaques pas."

Puis la démone se rapprocha encore et une sorte de queue pointue vint frôler sa joue puis son torse. Si elle voulait jouer à ce jeu-là... Eh bien ils pourraient être deux à jouer. Quoique finalement, après plus mûre réflexion... Il se ferait sûrement tuer par Kairi. Et puis après tout, il n'aurait qu'à dire qu'elle l'avait manipulé mentalement pour le faire obéir. Lorsqu'il regarda de nouveau la démone qui lui faisait face, elle était en train de sourire, contente d'avoir mis le jeune homme dans l'embarras. Mais bon, il avait déjà décidé ce qu'il allait faire. Elle s'assit puis ouvrit la bouche. Attention première question... Top !

"Que faisais-tu à la Forteresse Oubliée ?"

Si Sora avait eu les mains libres, il aurait appuyé dans le vide juste pour rire un bon coup. Mais comme ce n'était pas le cas, il dut réprimer cette envie. Et puis il n'eut pas le temps de répondre qu'elle revint lui proposer de le détacher. Bon, puisqu'elle y tenait tant...

"On dirait que t'y tiens vraiment. Bon, d'accord, vas-y, détache-moi. Mais c'est bien parce que c'est toi."

Bon, par contre, le jeune homme allait devoir la jouer fine à partir de ce moment. C'était bien beau de rigoler, mais encore fallait-il réussir à tirer profit de la situation. Pour commencer, autant répondre à sa question, ça la déciderait peut-être.

"Pour te répondre, j'ai voulu rendre visite à mes amis. Puis comme on ne sait quand les Ténèbres vont resurgir si elles le font, j'ai décidé de vérifier si le château était toujours à l'abri des Ténèbres. Et il semblerait que cette décision ne m'ait pas porté chance."

Voilà elle était servie. Bon, cette réponse n'était pas très glorieuse, mais c'était la vérité. Après, si elle n'était pas satisfaite, elle pourrait toujours le relâcher...
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Jeu 11 Mar - 20:18

- On dirait que t'y tiens vraiment. Bon, d'accord, vas-y, détache-moi. Mais c'est bien parce que c'est toi.

*Mon pauvre sur ce coup là tu ignore à quoi tu t'exposes.*


Le jeune maître de la clé avait affirmé plus tôt qu'il ne ferait pas usage de sa keyblade contre elle si elle ne l'attaquait pas. Or il s'avérait qu'elle avait tout à fait autre chose en tête à ce moment précis. Elle se retenait d'éclater d'un rire malsain tandis que le châtain débitait sa réponse:


- Pour te répondre, j'ai voulu rendre visite à mes amis. Puis comme on ne sait quand les Ténèbres vont resurgir si elles le font, j'ai décidé de vérifier si le château était toujours à l'abri des Ténèbres. Et il semblerait que cette décision ne m'ait pas porté chance.


- En effet,
fit elle presque en riant, cela dit j'aurais finit par te capturer à un moment où un autre et ce même si tu n'y avait pas été. Ajouta t-elle plus sérieusement.

Le garçon n'avait pas l'air de mentir et pourtant, quelque chose n'allait pas dans sa réponse. Il y avait forcément quelque chose là-bas, mais quoi? NamMisa était perplexe à ce sujet et comptait pousser l'interrogatoire plus loin.


- Bon, je suppose que je peux au moins te libérer, mais ne vas pas croire que tu es libre pour autant, ok?


La succube allait en effet honorer sa promesse envers son interlocuteur et le libérer mais pas de la façon qu'il pensait. Elle s'assit donc à califourchon sur le jeune adolescent et détacha ses mains qu'elle plaqua sur ses cuisses, prenant bien soin de maintenir ses poignets pour qu'il ne puisse utiliser sa keyblade. Approchant son visage du sien elle lui dit d'une voix douce:

- Bien... A présent mon chaton tu vas me parler franchement et de me dire tout ce que je veux savoir c'est bien compris?


Faire du charme était une des choses qu'elle savait faire le mieux et en général les hommes avaient bien des difficultés à s'en tirer. Qu'en serait-il de l'innocent maître de la keyblade? C'est ce que nous allons savoir.


[Question HS: Un jour ou on a un rp ensemble sur ton compte de Sephi ça te dérange si je te fais des tresses ou une remarque à ce sujet?]

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Jeu 11 Mar - 22:29

Sephiroth errait dans la forteresse des Datenshi car il voulait se reposer avant de s'entraîner. Les Sans-coeur étaient de très bonnes cibles, et ils étaient présents par dizaines dans ce monde composé de Ténèbres. Il cherchait la suite qu'on lu avait attribué quand on lui avait confié le poste de troisième chef de cette organisation, et comme il n'était pas là depuis très longtemps, il avait un peu de mal à la retrouver. Alors qu'il passait devant une porte semblable à toutes les autres, il entendit des bruits de voix, mais ne put comprendre ce qu'elles disaient. Il s'apprêtait à repartir, lorsqu'il reconnut NamMisa, une succube qui était une des deux autres chefs. Il ouvrit alors la porte et se retrouva alors face à... la créature ailée, assise sur un jeune homme, dont les mains étaient posées sur les cuisses de la démone. Comme les deux jeunes gens étaient allongés, enfin surtout le jeune homme, Sephiroth ne les vit pas tout de suite.

"Dis-moi, j'ai encore un peu de mal à trouver ma suite, est-ce que tu pourrais..., puis il vit les deux jeunes gens, Ah désolé, je n'avais pas vu que tu étais occupée. Je repasserai plus tard..."

Le guerrier se prépara donc à repartir, lorsqu'il remarqua la tenue du jeune homme. Or cette tenue, il la connaissait très bien, puisque le jeune hmme était en réalité Sora, une des rares personnes ayant réussi à le vaincre. Cependant, pour fantasque que fût la démone, il y avait peu de chances qu'elle ait amené le Maître de la Keyblade dans le simple but de se divertir. Donc il y avait autre chose. Sephiroth remarqua les chaînes qui avaient retenu le jeune homme. Amusé, il décida de jouer la carte de l'ironie pour une fois.

"J'imagine que tu as de bonnes raisons pour que cet enfant soit ici, mais apparemment vous ne vous êtes pas ennuyés... Enfin, quoi qu'il en soit, il est dangereux, donc à moins de l'immobiliser, je te conseille d'en finir avec lui. Après, je ne doute pas de tes capacités pour le mettre hors d'état de combattre... Mais comme tu sembles avoir la situation bien en main, à défaut peut-être d'autre chose, je crois que je vais vous laisser à vos occupations, sauf évidemment si tu as quelque chose à me dire."

Connaissant la facétie de la succube, Sephiroth s'attendait à ce qu'elle le retienne pour une raison ou pour une autre. De toute façon, s'il finissait par en avoir assez, il avait son ennemi à portée et en mauvaise posture. Il n'aurait donc aucun mal à le vaincre cette fois.

[HRP] Pour les tresses, j'ai déjà répondu sur la CB, donc si tu veux, je commence ce RP un peu spécial ^^. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Mer 14 Avr - 4:31

A peine avait elle commencé à jouer avec le jeune châtain que des bruits de pas commencèrent à résonner dans le couloir en direction de la pièce.

- Par tout le pandémonium pourvue que ce ne soit pas... elle n'acheva pas sa phrase et se stoppa lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était sur le point de prononcer le nom de Riku.

Il ne valait en effet mieux pas que le châtain l'entende et donc apprennent que son amis était dans leur organisation et ceci, même s'il ignorait tout de cette dernière. Qui plus est la succube avait juré à l'argenté qu'aucun mal ne serait fait à ses amis, aussi elle fut plus que soulagé lorsque ce fut Sephiroth qui passa la porte. Celui-ci était d'après ce qu'elle avait écouté de ses dires à la recherche de sa chambre. Il marqua par la suite un temps d'arrêt lorsqu'il vit qu'ils n'étaient pas seuls dans la pièce.


- Ah désolé, je n'avais pas vu que tu étais occupée. Je repasserai plus tard...


Il s'apprêtait visiblement à partir lorsqu'il marqua un second temps d'arrêt, il venait visiblement de se rendre compte de l'identité du jeune serrurier. L'ange à une aile eu un sourire amusé avant de demander d'un ton qui se voulait légèrement ironique:

- J'imagine que tu as de bonnes raisons pour que cet enfant soit ici, mais apparemment vous ne vous êtes pas ennuyés... Enfin, quoi qu'il en soit, il est dangereux, donc à moins de l'immobiliser, je te conseille d'en finir avec lui. Après, je ne doute pas de tes capacités pour le mettre hors d'état de combattre... Mais comme tu sembles avoir la situation bien en main, à défaut peut-être d'autre chose, je crois que je vais vous laisser à vos occupations, sauf évidemment si tu as quelque chose à me dire.


La succube se retint une fois de plus de rire avant de lancer d'un air faussement peiné:

- Ohhh... Mon grand soldat préféré serait-il jaloux que je le délaisse pour un innocent enfant? elle avait particulièrement appuyé ces deux derniers mots. Mon pauvre chou, c'est vrai que j'oubliais à qu'elle point tu apprécies que je vienne te faire des tresses passé une certaine heure de la nuit. Cela dit je suis sûre que ce charmant p'tit agneau ne verra pas d'objection à ce que tu viennes jouer avec nous si tu le souhaite, n'est-ce pas mon ange?

La fin de cette dernière phrase était destinée à Sora vers qui la succube avait approcher son visage si près du sien qu'à présent leurs deux souffles se mêlaient. L'innocence du jeune homme ne lui rendait la tâche que plus facile lorsqu'il s'agissait de le charmer, il était clair qu'elle n'avait pas Sephiroth ou Riku aussi facilement. Cela dit, la démone préférait ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, aussi faisait elle bien attention car elle savait qu'une seule erreur lui serait fatale. Prise d'une soudaine envie de jouer la blonde lécha la joue droite du maître de la clé juste pour voir sa réaction. Ceci fait elle tourna son regard rouge vif vers Sephiroth et lui dit:

- Oh j'oubliais, pas un mot à notre "troisième camarade" il n'apprécierait guère le fait que l'on ait joué avec Sora en son absence.


Espérant que son collègue est compris le message qu'elle lui faisait passer elle reconcentra son attention sur son petit prisonnier.


- Alors mon petit chou, tu n'as rien à nous raconter?

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Mer 14 Avr - 14:19

Sora avait réussi à se faire détacher. Et mieux, la démone avait posé les mains du jeune homme sur ses cuisses. Elle se rapprocha de son visage et lui demanda de coopérer. Après tout, il était libre, donc pourquoi pas répondre à quelques questions ?

"D'accord, mais..."

Cependant, il n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit, que quelqu'un rentra dans la pièce. Apparemment, cela n'était pas prévu par la démone, puisqu'elle se releva, regardant la porte. Et d'ailleurs, il semblait qu'il y ait quelqu'un parmi ses rangs qu'elle ne souhaitait tout particulièrement pas voir à cet endroit à ce moment. Les bruits de pas s'espacèrent et finirent par s'arrêter. La démone, étant placée entre les yeux de Sora et la porte, celui-ci ne pouvait pas voir qui était entré. Cependant, la voix posée qui s'éleva lui rappela une personne qu'il avait déjà combattue. Mais comment pouvait-il être là ? Cloud l'avait vaincu 2 ans auparavant pourtant !

"Se-Sephiroth ?"

Apparemment, celui-ci avait été aussi surpris quand il avait reconnu le jeune homme. Mais sa réaction fut légèrement différente. Sa voix, plus ironique, s'éleva à nouveau, et le guerrier conseillait à la démone de se débarrasser de lui, puis il se ravisa et constata qu'elle avait apparemment d'autres plans. Et pour toute réponse, la démone lança une pique. Le tout était de savoir si cette pique était destinée à Sora ou à Sephiroth. D'un côté, elle insinuait qu'il était jaloux, mais de l'autre, elle traitait Sora d' "enfant innocent". Innocent... C'était un bien grand mot... Après tout, il avait presque 18 ans, et il avait remarqué qu'il avait vraiment beaucoup manqué à Kairi. Enfin, "avait remarqué"... Elle lui avait bien montré surtout. Sora se concentra à nouveau sur la scène, et nota que la démone parlait de tresses. Des tresses ? Elle venait tresser Sephiroth la nuit ??? Ca c'était fort ! Cloud serait content de l'apprendre. Enfin, pour ça, encore fallait-il qu'il se sorte de là. Il se mit tout de même à rire. Son rire s'arrêta tout de même brusquement, lorsque la démone lui parla à nouveau.

"Heu... C'est toi qui vois. Moi, d'ici, je ne peux pas dire que j'ai à me plaindre."

Sans tenir compte de ses paroles, elle se rapprocha encore, et Sora put sentir le souffle de la démone sur son visage. Puis, sans raison apparente, elle se mit à lui lécher la joue. Allons bon, voilà qu'elle se prenait pour un petit chien ! Sora s'attendait à tout, sauf à ça. Il la dévisagea, surpris, mais elle ne le regardait déjà plus. A la place, elle ordonnait à Sephiroth de ne rien dire à leur troisième camarade. Un troisième ennemi donc... Cependant, rien ne pouvait aider Sora à trouver l'identité de cette troisième personne. La seule chose qu'il pouvait savoir, c'était qu'il s'agissait d'un homme, qui n'aurait pas supporté de savoir que le Maître de la Keyblade était là. Sans indice supplémentaire, Sora allait devoir réfléchir plus longtemps pour trouver de qui parlait la démone. Mais il n'eut pas le temps de chercher plus longtemps qu'elle revint à lui, et lui dit de leur raconter quelque chose.

"Si tu veux je peux te raconter les légendes de l'ïle du Destin, mais je ne suis pas sûr que ça va t'intéresser. Donc si tu veux des réponses, je te conseille de poser des questions. Je ne suis pas maître dans l'art d'interroger un prisonnier, mais ça me semble logique."

Bon, lui répondre ainsi risquait de l'énerver, mais Sora n'y pouvait rien si elle ne lui avait encore rien demandé. Un homme, tenant à ce que la démone joue avec Sora... Qui pouvait bien vouloir cela ? Soudain, une illumination vint frapper Sora.

"Attends ! Ton troisième camarade, c'est Riku n'est-ce pas ? Quel est le rapport entre Riku et vous ?"

Pour le coup, poser ces questions dans cette position n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Après tout, c'était lui le prisonnier, donc ce n'était pas trop son rôle de poser les questions. Mais s'il se montrait coopératif, peut-être que la démone lui répondrait...
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Jeu 15 Avr - 0:21

Visiblement Sephiroth et Sora avaient été aussi surpris l'un que l'autre de se rencontrer dans cette pièce cela dit, la succube n'en avait que faire. Passé son sentiment de surprise le maître de la clé semblait être heureux de la position dans laquelle il se retrouvait pour le plus grand bonheur de celle qui le retenait en otage. Ceci ne fut cependant qu'éphémère et prit fin sitôt qu'elle recommença à interroger Sora.

- Si tu veux je peux te raconter les légendes de l'ïle du Destin, mais je ne suis pas sûr que ça va t'intéresser. Donc si tu veux des réponses, je te conseille de poser des questions. Je ne suis pas maître dans l'art d'interroger un prisonnier, mais ça me semble logique.

La démone avait ouvert la bouche pour répondre à cette remarque, cependant le petit serrurier fut plus rapide qu'elle:

- Attends! Ton troisième camarade, c'est Riku n'est-ce pas? Quel est le rapport entre Riku et vous?

NamMisa se figea en entendant le prénom de l'argenté. Comment avait-il pu deviner si aisément qu'il s'agissait de lui. A présent son plan tombait à l'eau, car même si elle laissait le châtain s'enfuir après l'interrogatoire il irait tout dire à son ami s'il le croisait. Et si celui-ci était au courant... La créature infernale chassa cette pensée avant qu'elle ne se précise d'avantage et envoya à son collègue un regard signifiant "A l'aide!" avant de se ressaisir.

- Pour qui te prends tu pour poser des question ainsi?
questionna t-elle d'un ton qui se voulait calme bien qu'il reflétait presque parfaitement la colère dont elle était emprunte. Tu n'es pas en position de nous interroger, jeune maître de la keyblade, ajouta t-elle d'une voix plus calme, ici c'est moi et Sephiroth qui pausons les questions.

Et pour éviter toute réplique de la part du jeune homme elle lui fit ouvrir la bouche et l'embrassa langoureusement prenant un malin plaisir à jouer avec la langue du porteur de la clé. La blondinette n'était cependant pas aussi distraite que l'on pouvait le penser et faisait attention à chaque parcelle du châtain en contact avec elle ainsi qu'à chacun de ses mouvements. Elle se concentrait particulièrement sur ses mains car elle savait que de là pouvait venir à tout instant sa keyblade si elle ne le stoppait pas à temps. Cela dit les siennes étaient toutes proches, prête à s'agripper à ses poignets comme si ça vie en dépendait et cela tombait à pic car ce serait sûrement le cas.

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Ven 16 Avr - 19:55

La surprise avait été de taille pour Sephiroth qui ne s'attendait pas du tout à trouver sa collègue en compagnie de l'Elu de la Keyblade. Mais celui-ci ne s'attendait pas non plus à ce que le guerrier ténébreux soit là. Comme Sephiroth le pensait, NamMisa répondit à sa provocation par une provocation, qui révéla un point qui était resté mystérieux trop longtemps...

"Ainsi c'était toi qui me faisais ces tresses..."

Pendant longtemps, Sephiroth se réveillait le matin avec les cheveux tressés. Certes cela faisait très joli, mais cela n'allait pas à sa qualité de chef des Datenshi. D'ailleurs, il entendit Sora en rire. Si NamMisa n'était sur lui à ce moment, Sephiroth aurait bien réduit en cendres ce gamin. Non, pas en cendres. En quelque chose de plus petit. Mais bon, cela allait devoir attendre... Sans prévenir, la succube lécha la joue de Sora, puis se retourna à nouveau vers l'ange à une aile, en lui faisant comprendre le plus clairement possible qu'il ne devait pas parler de cette histoire à Riku. S'il venait à l'apprendre, il pourrait quitter les Datenshi. Et cela serait très fâcheux. NamMisa demada à Sora de leur dire ce qu'il savait, mais celui-ci joua l'insolent. Remarque, il n'avait pas tout à fait tort, elle ne lui avait pas posé de question claire. Mais, se basant sans doute sur une des phrases de la succube, le garçon comprit que le troisième chef des Datenshi était Riku, même s'il ne connaissait pas son poste. La démone se retourna vers Sephiroth, et ses yeux exprimaient clairement la panique. Très bien, il allait intervenir. Il se rapprocha des deux jeunes gens, mais il n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit. NamMisa laissa sa colère émerger, en toute petite partie. Elle se reprit ensuite, et embrassa le garçon. Le guerrier attendit qu'ils aient fini, puis parla sur un ton très bas, mais calme.

"Tu as raison, Riku est dans cette demeure. Mais préfères-tu le terme "otage" à celui de "camarade" ? Je suis sûr que tu ne voudrais pas qu'il arrive malheur à ton ami, ai-je tort ? Non, je ne pense pas. Donc tu ferais mieux de nous répondre franchement. Pour commencer, où est Cloud ?"

Cette question n'avait pas vraiment de rapport avec les informations que recherchait NamMisa, mais Sephiroth voulait tout de même savoir où son ennemi se trouvait. Il vit cependant le regard noir de son alliée, et changea de question.

"Oublie ce que je viens de dire. Où allais-tu exactement lorsque tu es allé à la Forteresse Oubliée ?"

Sephiroth connaissait le comportement des êtres servant la Lumière, à partir du moment où ils savaient qu'on détenait un de leurs congénères, et que l'état du prisonnier dépendait des réponses fournies. Le guerrier avait donc joué là-dessus pour d'une part faire diversion, et d'autre part pour s'assurer la franchise du jeune Maître de la Keyblade.
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Sam 17 Avr - 19:18

- Ainsi c'était toi qui me faisais ces tresses...

Si Sora avait bien ri en apprenant que NamMisa s'amusait à le tresser la nuit, c'était à présent elle qui avait bien envie de rire. Elle dû d'ailleurs se mordre la lange jusqu'à ce qu'un filet de sang commence à s'en échapper afin de contenir son envie. L'argenté attendit ensuite qu'elle ait finit d'embrasser leur otage et de lui donner l'occasion de goûter à son sang démoniaque avant de se rapprocher d'eux pour reprendre la parole:

- Tu as raison, Riku est dans cette demeure. Mais préfères-tu le terme "otage" à celui de "camarade"? Je suis sûr que tu ne voudrais pas qu'il arrive malheur à ton ami, ai-je tort? Non, je ne pense pas. Donc tu ferais mieux de nous répondre franchement. Pour commencer, où est Cloud?

La succube était soulagée de voir qu'il avait aisément réussit à rattraper la situation et ne cessa de le remercier mentalement pour cela. Mais l'heure n'était point à ce genre de courtoisies, à présent que Sora pensait son ami en mauvaise posture il n'hésiterai certainement pas à lui livrer les informations dont ils avaient besoin. A présent seul l'arrivée de Riku pourrait gâcher leur plan, car à ce moment là ils se retrouverait sans la moindre issue et ils n'auraient aucune échappatoire possible. La blondinette savait jusqu'où pouvait aller le courroux du jeune homme et même si Sephiroth recevrait des remontrance elle savait qu'elle serait blâmée elle aussi puisqu'il lui avait fait juré qu'aucun mal ne serait fait à Sora ou à Kairi. Kairi... Ce nom disait quelque chose à la cheftaine de Datenshi mais elle ignorait quoi, peut-être devrait t-elle l'interroger à ce sujet? Préférant laisser la question de côté elle se reconcentra sur la situation.


*Dans le pire des cas je pourrais toujours reporter la faute sur Sephy... A moins bien sûr que Riku n'entre ici.*

Cela était un bon plan B, faire croire qu'elle avait été manipulé par le plus grand. Qu'elle s'était retrouvé ici par hasard et qu'il l'avait menacé d'une façon ou d'une autre afin qu'elle n'avoue rien. L'ange à une aile avait demandé à Sora où se trouvait Cloud. Elle avait déjà entendu le nom de cette homme une fois ou deux, notamment la nuit lorsqu'elle venait tresser Sephiroth. Il prononçait souvent le nom de Cloud dans son sommeil et elle en avait conclu qu'il était l'ennemi qu'il cherchait tant à abattre. Repensant à ça la démone se dit qu'à présent elle ne pourrait plus venir tresser la chevelure argentée de Sephiroth dans son sommeil et le regretta un peu. Aussi idiot que cela puisse paraître, la créature appréciait la douceur de la fine chevelure argent de son collègue qu'elle prenait plaisir à coiffer. Elle avait toujours un léger sourire en coin lorsqu'elle l'apercevait le lendemain matin, les cheveux encore bouclés de la veille, ça lui allait bien. Ce n'était certes pas très sérieux mais bon tout était relatif. Se doutant que son cher camarade ne tarderait pas à dévier du sujet à nouveau elle lui lança un léger regard noir afin de le rappeler à l'ordre. Cela sembla fonctionner à merveille puisqu'il réarrangea sa question, bien que le fond restait le même.


- Oublie ce que je viens de dire. Où allais-tu exactement lorsque tu es allé à la Forteresse Oubliée?


La créature sourit et se recala correctement sur le jeune châtain afin d'être d'avantage contre lui et posa sa tête sur son épaule. A présent qu'il pensait son cher meilleur ami en danger de mort elle espérait que ses réponses seraient d'avantage utiles. Jouant avec ses main près du bassin de l'adolescent toute ouïe et assez impatiente d'entendre sa réponse.

[désolé si le post est pas génial mais suite à un plantage j'ai fermé ma fenêtre internet comme une grosse cruche j'ai dû refaire tout le post qui à la base faisait à peut près la même taille que celui-ci (mais à même pas la moitié des évènements]

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Mer 28 Avr - 21:51

A l'emportement qu'avait montré la démone quand il avait demandé si c'était Riku dont Sephiroth et elle parlaient, Sora eut l'impression d'avoir touché un point qu'elle ne souhaitait pas voir découvert. Elle lui fit comprendre clairement qu'il n'était pas en position de poser des questions, ce qu'il avait lui-même constaté. Juste avant, elle s'était retournée vers Sephiroth. Elle devait donc avoir besoin qu'il intervienne. Mais elle ne lui laissa pas le temps de faire quoi que ce soit, et elle embrassa l'Elu de la Keyblade. Le jeune homme sentit que la démone jouait avec sa langue, et il en profita pour remonter légèrement ses mains qui étaient toujours sur les cuisses de la démone. Puis elle se releva, et il vit Sephiroth qui s'était rapproché. Celui-ci lui apprit qu'ils détenaient Riku prisonnier. Ces scélérats avaient osé prendre son ami en otage, et ils le menaçaient à présent de le blesser s'il ne leur répondait pas. Une chose était sûre : il leur ferait payer une telle infamie lorsqu'il serait en capacité de le faire. Mais pour l'heure il devait se sortir de là. Il entendit la question de Sephiroth, mais il ne vit pas très bien ce qu'elle venait faire là.

"Cloud ? Je ne sais pas où il est. Peut-être en train de se reposer avec Tifa. Vu l'acharnement avec lequel elle l'a cherché, à mon avis elle doit vouloir rattraper le temps perdu, vu qu'il pense s'être débarrassé de toi."

Mais apparemment, cette réponse ne le intéressait guère. En effet, la démone lança un regard noir à son allié, et Sephiroth s'empressa de corriger sa question. Il était quand même incroyable celui-là. Même lorsqu'il avait la possibilité de demander ce qu'il voulait à Sora, il parlait quand même de Cloud, c'était plus fort que lui. Mais Sora décida de coopérer. Il ne savait pas si Riku était bel et bien là, mais il ne pouvait prendre de risque. Il devait répondre.

"Le laboratoire d'Ansem le Sage contient de nombreuses informations sur des sujets variés. J'avais entendu parler d'une vieille légende et je voulais savoir ce qu'il en disait."

En effet, cette vieille légende, qu'il avait entendue par hasard, l'avait interpellé. Elle parlait de quatre jeunes filles capables, à l'instar des sept Princesses de Coeur - dont Kairi faisait partie, de sauver les mondes ou au contraire d'accélérer leur destruction. Sora ne savait pas si elles étaient liées au Kingdom Hearts, et si cette légende était vraie. Il était donc venu à la Forteresse Oubliée vérifier dans l'ordinateur d'Ansem le Sage les informations s'y référant. Et par la même occasion passer le bonjour à Tron, qu'il ne pouvait pas aller voir souvent.
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Jeu 13 Mai - 1:22

NamMisa continuait de surveiller chaque agissement du châtain et ce même si elle n'en avait absolument pas l'air. Aussi, tandis qu'elle l'écoutait d'une oreille répondre à la question de Sephiroth elle remonta subrepticement ses mains afin qu'elle soit plus proche de ses poignets en cas de besoin. La succube sentait que cet interrogatoire était parti pour durer et poussa un léger soupir qui s'écrasa sur la nuque de son otage-matelas. A la base elle prévoyait juste de lui poser le nombre de questions nécessaire mais voilà que la situation avait changé du tout au tout et cela commençait à prendre de la longueur. Heureusement la blondinette avait pris soin de l'enfermer dans une pièce dont l'accès n'était guère des plus aisé, afin qu'il ne soit pas retrouvé avant que l'interrogatoire soit finit.

*Je me demande encore comment Sephiroth a fait pour arriver jusqu'ici.*

Quoi qu'après tout ce n'était peut-être pas si étonnant. Si il s'était perdu il était tombé ici par hasard ou alors c'est parce qu'il passait par ici qu'il s'était perdu. Cela dit l'ordre n'avait pas tellement d'importance la situation était exactement la même. Lutant contre une envie de dormir qui se faisait légèrement pesante en cet instant elle continuait de fixer distraitement les mains du serrurier de ses grands yeux rubis. Le plus grand avait bien calculé son coup et à présent que Sora pensait son cher meilleur ami retenu captif il n'hésitait plus à leur donner les réponses dont ils avaient besoin. L'une d'elle intéressa d'ailleurs tout particulièrement notre jeune amie et concernait les véritables raisons de la venu du porteur de la clé à Radiant Garden:

- Le laboratoire d'Ansem le Sage contient de nombreuses informations sur des sujets variés. J'avais entendu parler d'une vieille légende et je voulais savoir ce qu'il en disait.

Ce fait fit tilter la cheftaine de Datenshi et la réveilla de sa semi-crise de narcolepsie. Cela commençait en effet à devenir intéressant, NamMisa se tenait généralement informée des diverses rumeurs parcourant les mondes et celle-ci pourrait peut-être leur apporter quelques informations nouvelles qui pourraient leur être capitales. Parlant d'une voix un peu faible -reste de sa légère somnolence contre le plus jeune mais également afin de ne pas lui détruire les oreilles- elle demanda:

- Ah oui? Et de quel genre de légende s'agit-il au juste?


La blonde lui avait déjà demandé plus tôt pourquoi il s'était rendu au Jardin Radieux et il n'en avait fait mention à aucun moment. Sans doute le fait de savoir Riku en danger lui avait délié la langue, cela dit elle préférait ne pas penser à ce qui arriverait si jamais l'argenté venait à apprendre ce qui était en train de se dérouler en ce moment même. Elle écouta donc attentivement ce que le jeune homme pourrait avoir à leur apprendre s'il savait quoi que ce soit. La fille tout de rouge vêtue -si on la considère comme l'étant- leva un oeil écarlate vers Sephiroth afin de savoir s'il avait d'autres questions à poser tandis que sa queue vermillon basculait de droite à gauche dans un rythme aussi précis et régulier que celui d'une horloge. Cela pouvait être pris comme étant signe que le temps était compté pour le jeune Sora ou bien que sa jeune ennemie n'aurait plus de patience bien longtemps à moins qu'il n'indiquait juste à Sephiroth qu'il devait ce dépêcher s'il avait la moindre question car l'interrogatoire devait obligatoirement avoir pris fin si possible avant le retour d'un autre argenté.

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Jeu 13 Mai - 23:27

Sephiroth, de par son passé de SOLDAT, avait acquis un certain savoir-faire dans l'art d'interroger des prisonniers, et les multiples fois où il avait été vaincu ne lui avaient pas fait perdre la main. Le guerrier avait misé sur la solidarité écoeurante qui existait entre Sora et son ami argenté pour le persuader de parler, et cela avait payé. Il n'hésitait désormais plus à donner les renseignements que NamMisa désirait. Et peut-être même un peu plus. Sephiroth se redressa quand Sora lui parla tout de même de Cloud, mais pour lui dire que son ennemi juré devait être en train de prendre du bon temps avec la jeune fille qui n'arrêtait pas de le coller où qu'il aille. Puis Sora mentionna une sorte de légende, qu'il n'expliqua pas. Les rumeurs n'intéressaient pas le guerrier, mais elles semblaient avoir de l'intérêt pour la succube. Celle-ci demanda des détails supplémentaires et écouta ce qu'avait à dire le jeune Elu de la Keyblade. Sephiroth, quant à lui, n'avait que faire de ce récit, et préféra s'en aller. Aussi, quand NamMisa se tourna légèrement vers lui, il ne fit qu'un haussement d'épaules.

"Je te laisse avec lui. J'en ai assez entendu. Fais-en ce que tu veux. Je retourne chercher ma suite, mais j'imagine que si tu me cherches, tu sauras où me trouver."

A vrai dire, le fait que NamMisa le trouve ou non dan la suite qui lui avait été donnée dépendait de la chance qu'il aurait. Donc pour faire simple, si la succube le cherchait après son "entretien" avec le jeune homme, le mieux serait qu'elle aille voir dans la sutie de Sephiroth dans le cas où il l'aurait trouvé, et si ce n'était pas le cas, elle devrait chercher dans tout le manoir, et espérer le croiser au détour d'un couloir. Le guerrier sortit, et fit attention de refermer la porte sans bruit, se doutant que son alliée ne tenait pas spécialement à voir quelqu'un d'aute débarquer. Et puis elle n'aurait sans doute plus besoin de lui pour la tirer d'un mauvais pas, comme plus tôt. Sans compter qu'il devait aussi s'assurer qu'elle ne pourrait plus l'approcher la nuit pour le tresser à son insu...

[HRP]Sephy quitte le RP[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Ven 14 Mai - 18:48

Lorsque Sora avait mentionné le fait qu'il comptait aller vérifier une légende, il vit deux réactions diamétralement opposées. D'une part, la succube avait semblé intéressée, et lui demanda de quel genre de légende il s'agissait. Il remarqua que sa voix était plus faible mais il n'arrivait pas à savoir si c'était du au fait qu'elle s'ennuyait ou parce qu'elle était très près de lui, ou encore pour une autre raison... Et Sephiroth, lui, se releva, haussa les épaules en réponse au regard de la succube puis s'en alla en disant qu'elle saurait où le trouver en cas de besoin. Il ne restait donc plus que les deux ennemis. Sora savait qu'il n'avait pas intérêt à dévoiler la légende à la succube, mais il ne voulait pas qu'il arrive malheur à Riku, et ne dévoiler qu'une partie de la légende était risqué. Il n'avait pas le choix. Il devait cependant gagner du temps.

"C'est devenu un vrai tête-à-tête on dirait."

La plaisanterie n'eut cependant pas beaucoup d'effet d'après ce que pouvait voir le jeune homme. La succube regarda Sora d'un air assez sévère. Il comprit le message.

"Cette légende parle de quatre jeunes filles capables de sauver les mondes ou de provoquer leur destruction. Sans réel indice, je ne pouvais pas savoir si c'était vrai. C'est pour ça que je voulait aller au laboratoire d'Ansem le Sage. Satisfaite ?"

Le ton de Sora était devenu un peu plus sec, mais il commençait à en avoir un peu marre d'être retenu prisonnier, même s'il se doutait qu'il y avait pire comme prison que les jambes d'une jeune fille, fût-elle une démone. Mais ici ou ailleurs, cela n'aurait probablement pas fait une grande différence, vu que de toute façon, le sort qui l'attendait lorsqu'il aurait donné les réponses voulues serait sûrement peu enviable... La démone le rattacherait sans doute avant de le laisser moisir là, ou bien elle le tuerait tout simplement. Ou alors elle se montrerait originale et trouverait un moyen auquel il ne pensait pas.

"Tu as d'autres questions ? Je n'ai pas de rendez-vous, certes, mais disons que quand je suis avec une demoiselle, surtout dans la même position que celle dans laquelle nous nous trouvons, un lit est plus confortable que le sol, même s'il y a un tapis."

Et c'était reparti. Sora était vraiment incorrigible, il ne pouvait pas s'empêcher de railler la démone sur sa méthode pour le paralyser. Même s'il était en partie sérieux...
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Sam 19 Juin - 1:59

A la question silencieuse de la succube Sephiroth n'eut qu'un haussement d'épaules:

- Je te laisse avec lui. J'en ai assez entendu. Fais-en ce que tu veux. Je retourne chercher ma suite, mais j'imagine que si tu me cherches, tu sauras où me trouver.

- Alors je te dis à plus tard.


Il quitta la pièce en refermant le plus silencieusement possible la porte. NamMisa détourna de nouveau son regard vers le visage de son jeune captif afin d'avoir la réponse qu'elle attendait.

- C'est devenu un vrai tête-à-tête on dirait.


Il essayait de gagner du temps... Cependant ce dernier commençait justement à faire défaut à notre jeune amie. Aussi elle préféra lui lancer son regard le plus noir afin de lui faire comprendre que Riku risquait quelques ennuis s'il ne se hâtait pas de répondre à sa question. Ceci était bien sûr un mensonge puisque l'argenté n'était pas réellement retenu prisonnier mais ça le serrurier l'ignorait.

- Cette légende parle de quatre jeunes filles capables de sauver les mondes ou de provoquer leur destruction. Sans réel indice, je ne pouvais pas savoir si c'était vrai. C'est pour ça que je voulait aller au laboratoire d'Ansem le Sage. Satisfaite?


Tiens donc... voilà qui était intéressant, elle devrait faire des recherches à se sujet. Cela dit l'heure n'était pas encore à ça et pour l'heure elle devait s'occuper de son petit prisonnier et faire en sorte qu'il ne soit partit avant le retour de son meilleur ami. A présent il était temps pour elle d'appliquer son plan B de rattraper la situation avant qu'il ne soit trop tard. Cette pensée ne prit pas longtemps à germer dans son esprit aussi elle pu rapidement répondre à son interlocuteur.


- Moi peut-être mais toi par contre tu aurait tout à y gagner d'avantage à ne pas te montrer aussi désobligeant envers moi.

Son ton s'était soudain fait plus froid que la glace et son regard embrasé semblait brûler tel un blizzard enflammé. Elle savait se montrer patiente mais n'aimait pas qu'on la traite de cette manière et en particulier lorsqu'on était pas en position pour le faire. Aussi, jouer au petit jeu qu'entreprenait notre petit maître de la keyblade ne risquait pas de tourner la situation à son avantage loin de là. Cela dit quelques remarques bien placées pourraient peut-être changer la donne et la rendre moins frigide. Y avait-il pensé ou non? Personne ne le su à l'exception de lui-même bien sûr. En tout cas la succube comptait bien prendre ses paroles dans le sens où elle avait voulu les comprendre et non pas forcément dans celui duquel il les avaient prononcées:


- Tu as d'autres questions? Je n'ai pas de rendez-vous, certes, mais disons que quand je suis avec une demoiselle, surtout dans la même position que celle dans laquelle nous nous trouvons, un lit est plus confortable que le sol, même s'il y a un tapis.

Suite à cette remarque malencontreuse du jeune homme la blonde ne pu s'empêcher de se lécher la lèvre inférieure. Il était vrai que la proposition était des plus tentantes et ce même s'il était parmi les personne farouchement opposé à son groupuscule -bien qu'il n'en avait pas encore conscience-. Cela dit cette idée comportait aussi un risque énorme si jamais Riku venait à arriver pendant qu'elle s'occupait du cas du jeune maître de la clé. Réfléchissant un instant la cheftaine des anges déchus pesait le pour et le contre pesait le pour et le contre, se demandant si le risque valait vraiment la peine d'être pris puisque même s'il donnait d'avantages d'informations elle ne pourrait dévorer son âme.

- Je crois bien que j'ai une petite idée. dit-elle finalement avec un soupons de malice dans la voix tandis qu'elle faisait cligner un de ses yeux rubis.

Elle attrapa ensuite les poignets du plus jeune puis se releva, reculant dans un portail qu'elle avait ouvert. Lorsqu'elle fut de l'autre côté, la démone se retrouva allongée sur un lit, Sora tombant à califourchon sur elle. Courbant légèrement ses fins sourcils blond afin de montrer que cette position ne lui convenait guère, elle le poussa de façon à ce qu'il soit allongé et déposa sa tête contre son torse. La fille aux cheveux de souffre pu sentir les battements du coeur du garçon aux yeux céruléen, sont pouls avait accéléré, non? Il lui semblait que cela était le cas, Riku était plus calme lui... Elle se dépêcha de chasser cette pensée car en effet ce n'était pas tellement le moment. La créature nocturne les avaient emmené dans une chambre autre que la sienne et qui normalement était censée être inoccupée. Il n'y avait donc aucun risque à présent, non? Soudain elle ferma les yeux et avec un sourire, poussa un soupir de soulagement:


- J'ai cru que cela ne cesserait jamais.

Devant l'état d'incompréhension de cet adolescent au QI de moule en hibernation elle se releva légèrement de façon à rester toujours au-dessus de lui et expliqua:


- Vois-tu si j'agis habituellement en collaboration avec Sephiroth je ne l'approuve pas tellement sur ce plan-ci. A la base c'était tout juste prévu d'enlever ton ami le temps de lui poser quelques question avant de le relâcher et encore. Écoute moi je ne veux pas d'ennuis comme certains aiment à s'en créer avec les serruriers tels que toi et si j'ai pu te faire passer entre les mailles du filet une fois sans qu'il s'en rende compte je n'aurait pas cette chance tout les jours alors si tu veux que vous vous en tiriez toi et Riku tu ferais mieux de te dépêcher de répondre.

NamMisa avait toujours eu une certaine facilité a mentir elle espérait simplement que ce simulacre avait pu le convaincre car c'était son seul recours si elle voulait pouvoir se sortir de cette histoire sans y laisser des plumes.

[J'aurais pu faire plus long mais je commence un peu à fatiguer donc une autre fois...]

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Sam 19 Juin - 18:42

Le jeune Maître de la Keyblade savait que la démone réagirait à sa remarque, mais il ne s'attendait pas à ce qu'elle montre aussi intéressée. Elle se lécha la lèvre, puis, après avoir réfléchi quelques minutes, lui fit un clin d'oeil tout en marmonnant qu'elle avait trouvé ce qu'elle allait faire. Elle garda les poignets du jeune homme dans ses mans, mais se releva. Il allait enfin pouvoir se dégourdir les jambes ! Mais apparemment, son hôtesse semblait avoir d'autres projets en tête qu'une promenade, puisqu'elle l'amena à sa suite dans un portail noir qui les transporta de la chambre à... une autre chambre. Pour un tel résultat, passer par le couloir et aller vers la porte la plus proche aurait sans doute été aussi rapide mais soit, si elle voulait se déplacer comme ça, il n'avait pas trop le choix... A moment où les deux protagonistes arrivèrent de l'autre côté du portail, ils tombèrent dans un lit, leur position antérieure maintenant inversée, puisque c'était désormais Sora qui était assis sur la succube. Mais il était évident que ce n'était au goût de la démone qui le poussa pour qu'il demeure allongé. Puis elle colla sa tête contre le torse du jeune homme, avant de s'immobiliser.

*A quoi elle joue au juste ?*

Pour Sora, l'attitude de la démone était franchement incompréhensible. Quelques minutes plus tôt, elle se montrait dure et inquisitrice, et là elle se lovait contre lui. Se demandant ce qu'elle faisait, Sora commença à s'agiter, ce qui était assez illogique, même lui le reconnaissait. il était son otage et il lançait des piques verbales à la moindre occasion, maintenant on pouvait penser qu'il ne courait plus aucun risque, et il paniquait. Ou était-ce dû au fait qu'il aurait préféré une autre jeune fille à la place de la succube ? Une jeune fille rousse par exemple ? Bonne question, surtout qu la succube ferma les yeux, soupira, et exprima son soulagementque l'interrogatoire soit fini. De plus en plus perplexe, le jeune homme ne demeura coi. La succube se releva légèrement et lui expliqua qu'elle n'était, pour résumer qu'une victime ou quelque chose du genre dans le plan de Sephiroth. Quelque chose clochait mais il attendait le bon moment pour lui faire remarquer. Elle lui dit qu'elle ne comptait entretenir aucune animosité avec les personnes comme lui, celles qui pouvaient manier la Keyblade. E comme ils détenaient encore Riku, il devait répondre. Cette fois, il se devait de faire jouer sa répartie et son sens inné de l'ironie.

"J ne sais pas si tu es au courant, mais je suis loin d'être bête. Et c'est évident que tu mens. Si c'était le plan de Sephiroth, il n'aurait pas été étonné de me voir. J'en conclus donc que c'est de ta propre initiative que tu m'as enlevé. De plus, si le fait que je sois là était réellement indépendant de ta volonté, après m'avoir amené ici, tu ne chercherais pas à me faire encore parler. A moins bien sûr que dans ton esprit un lit ne serve qu'à discuter quand on y amène quelqu'un. Et quitte à mentir, je ne vois pas pourquoi tu te serais gênée pour une deuxième fois. Mais je n'ai aucune preuve du fait que Riku soit réellement ici ou non, en tant qu'otage ou non. Et comme tu me l'as si gentiment fait remarquer tout à l'heure, je ne suis pas vraiment en position de marchander. Toutefois je ne répondrai pas."

Une telle affirmation semblait en totale opposition avec ce qu'avait dit le jeune homme juste avant. Pourtant, bien que la démone ne l'ait apparemment pas encore remarqué, la raison pour laquelle le jeune homme ne voulait pas répondre était la même que lorsqu'elle l'interrogeait plus tôt.

"Après, si tu insistes réellement pour me soutirer des informations, tu pourrais commencer par me poser une question..."

Comme tactique pour ne rien révéler, il fallait avouer qu'il avait été capable de mieux. Encourager la personne qui le séquestrait à l'interroger n'était pas un bon moyen d'en finir avec l'interrogatoire. Mais le jeune homme avait toujours eu tendance à d'abord faire remarquer les erreurs de ses adversaires voire ennemis avant de les utiliser à son avantage, ce qui avait souvent pour résultat que les erreurs en question étaient réparées, et il bénéficiait alors plus d'avantage quelconque. Il savaitqu'il devait revoir ce point, mais, fidèle à lui-même, il ne s'était pas encore mis à travailler ses réponses dans le cas où il sbissait un interrogatoire.
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Mar 24 Aoû - 14:05

[Post plus court que ce que j'aurais voulu mais tant pis, rédigé à 4h du mat' avant d'aller me coucher.]

Évidemment ce mensonge rapidement inventé n'avait pas marché compte tenu de plusieurs failles évidentes. Cela dit NamMisa avait au moins espéré que le jeune maître de la clé ne s'en rende pas compte immédiatement et qu'elle gagne un peu de temps. Et puis il avait le don de l'énerver! Non franchement ce gamin lui tapais sur le système, elle en venait même à se demander par quel jeu de circonstance Riku pouvait être attaché à lui. A croire que leur île était sous la domination d'une force supérieure quelconque don l'action principale était d'avoir des influence sur la mentalité des gens. Quoiqu'il en soit ce petit garnement ne perdait rien pour attendre et à force de jouer avec sa patience il risquait d'en subir les conséquences. Car après tout même si son serment résonnait encore très clairement pour elle il demeurait tout de même une certaine limite que ses nerfs ne devaient franchir. Et il allait vite devoir s'en rendre compte autrement les conséquences pour lui allaient être terribles. Après tout ce n'était pas parce que Riku lui avait fait dire de ne pas lui faire de mal qu'elle ne pouvait pas lui faire un petit peu peur. Appuyant son coude sur le torse du jeune homme elle leva sa main non loin de son visage et créa une gerbe enflammée un peu plus grande que sa main dont les flammes risquaient de venir lécher son visage d'un moment à l'autre.

- Bon maintenant écoutes-moi bien, je n'en peux plus de tes sarcasmes alors tu as intérêt à bien te tenir si tu veux pouvoir revoir le visage de tes amis un jour!


Sa voix avait été sèche, incisive. Et si le jeune homme transpirait se n'était peut-être pas uniquement à cause du brasier qui le menaçait. Éteignant les flammes ce qui replongea la pièce dans l'obscurité la créature nocturne prit donc quelques instants pour penser tout en contemplant son adversaire. Quoi qu'il n'était pas réellement dans la position adéquat pour l'être... Elle préférait cependant prendre ses précautions après tout il restait tout de même son ennemis et ce même si l'on pouvait en douter au vu de leur position assez ambigüe. Cela dit toute personne qui l'avait connu et qui sera encore là en état pour nous en parler dirait qu'elle fomentait déjà quelques plans pour se débarrasser du jeune homme. Elle pouvait bien sûr se contenter de prendre son âme -chose qu'elle aurait très certainement fait en temps normal- mais cela n'allait guère avec ses plans aussi il lui fallait trouver une autre idée. C'est alors que lui vint une certaine question, oh bien sûr elle n'avait guère tellement de rapport avec le reste de l'interrogatoire mais elle voulait savoir quand même. C'est donc assez inconsciemment et d'une voix semblant douce mais surtout assez absente qu'elle demanda:

- Dis-moi selon toi, combien de chances y a-t-il pour que les similis de l'Organisation -bien qu'ayant déjà tous été éliminés- soit de retour? Et qu'une petite fille -que les fondateurs auraient sauvés lorsqu'ils étaient humains- soit toujours en vie? Qu'ils sachent également où la trouver et réciproquement? Il y a peu de chances, n'est-ce-pas?

Son regard écarlate c'était fait assez vide lorsqu'elle parlait, la succube replongeant petit à petit dans ce passé qu'elle aurait préféré oublier. Elle revoyait Alicia, puis cette gamine quand soudain... Elle eut un sursaut soudain et resserra son étreinte sur le châtain comme prise d'une frayeur soudaine. Le souvenirs de l'instant de la mort de sa meilleure amie venait de ressurgir en elle, tel un poignard qu'on lui plantait en pleine poitrine. Elle se demanda si elle pourrait se défaire de cette douleur un jour...


*Oui, c'est certain je le ferai.* pensa t-elle alors que son regard retourna doucement vers son captif.

A présent elle ne ferait qu'attendre sa réponse. Son interrogatoire était fini, elle ne souhaitait plus rien lui demander. Tout ce qu'elle souhaitait c'était avoir la réponse à cette question, juste cette question c'est tout ce dont elle avait besoin. Après quoi elle se débarrasserait de lui et reprendrait tout comme si de rien n'était maintenant tout ce qu'elle voulait c'était savoir. Savoir s'il était possible, savoir s'il y avait un espoir. Bien sûr l'espoir était un mot plutôt tabou pour elle, puisque banni depuis bien longtemps de son vocabulaire. Cela dit elle se demandait s'il y avait encore une chance, pour que la mort d'Alicia ne soit pas impunie. De toute façon elle ne le serait pas... Car si ce n'était pas eux qui paieraient alors ce serait l'Humanité entière qui le ferait et même sans ça... Non il était inconcevable pour elle qu'elle soit morte pour rien. Ils paieraient tous pour cet affront tous, tous sauf un, tous sauf Riku... La blonde attendit patiemment qu'il réponde pour qu'enfin elle puisse prendre la peine de l'envoyer ailleurs avant le retour de l'argenté. C'était sans doute la meilleure chose à faire en attendant elle n'avait qu'une seule certitude: une fois cette histoire finie elle irait se coucher.

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Jeu 26 Aoû - 23:21

Tout au long de la tirade du jeune brun, le visage de la succube qui le retenait prisonnier s'était décomposé. Sora en déduisit donc qu'il avait raison. Puis lorsqu'il avait répété une nouvelle fois qu'il était plus utile qu'elle pose une question avant d'exiger une réponse, elle perdit carrément son calme. Ele rapprocha sa main du visage du jeune homme après avoir posé le coude sur son torse. Puis sans crier gare, des flammes jaillirent de la paume de la succube. Génial... Pourquoi fallait-il que ce genre de choses lui arrive aussi souvent ? Parce qu'il était un Maître de la Keyblade et qu'il n'arrêtait pas de jouer avec les nerfs des malheureux qui avaient la malchance de réussir à l'enlever, sans doute. La succube se mit à ordonner à notre jeune brun d'arrêter de jouer ave sa patience, dans son propre intérêt. Certes, l'argument des flammes était valable, mais il en fallait plus, bien plus, pour stopper Sora. A cause de la chaleur, des jouttes commencèrent à perler le long de son front. De mieux en mieux ! Maintenant elle allait se mettre dans la tête qu'il avait peur ! Pour démontrer le contraire, Sora haussa les épaules, ce qui risquait de déséquilibrer le coude de la succube, mais cela, évidemment, il n'y avait pas pensé avant. Et il lui répondit, sur un ton nonchalant.

"Très bien, si tu insistes..."

Remarquant que la succube le regardait, il se demanda l'espace d'un instant s'il avait un bouton sur le front. Mais cette explication ne resta pas longtemps dans l'esprit du jeune homme, même si ç'aurait pu être le cas. En observant un peu plus attentivement l'expression de la succube, il finit par comprendre qu'elle était en train de réfléchir activement. Puis elle lui posa quelques questions d'une voix qui le surprit, tant elle était douce. Il aurait presque pu croire que ces questions lui avaient échappé. Surtout qu'elles n'avaient aucun rapport avec les paroles échangées plus tôt. A moins de s'imbriquer dans un raisonnement qu'elle avait débuté intérieurement, il ne voyait pas comment les expliquer. Elle lui demanda son avis sur les probabilités d'un retour de l'Organisation XIII, de la survie d'une petite fille sauvée par leurs soins lors de leur existence humaine, et enfin que celle-ci puisse les retrouver et vice versa. Il y réfléchit pendant quelques minutes, essayant d'imaginer toutes les possibilités, puis il répondit.

"Hmmm. Premièrement, étant donné qu'un Simili ne laisse rien derrière lui après avoir été éliminé, les chances qu'il revienne à la vie devraient être nulles, j'imagine. Tout comme pour un humain si on exclut la perte de son coeur, ce qui au final est différent d'un décès, puisque l'humain peut retrouver son apparence. Ensuite, en ce qui concerne la petite fille. Je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait pas être vivante aujourd'hui. Bien sûr, si c'est un membre de l'Organisation voire plusieurs qui l'ont sauvée, il y a des chances qu'il ne l'aient pas fait sans raison, et donc il n'est pas impossible qu'ils la gardent prisonnière. Toutefois, Riku ou moi l'aurions vu et délivrée si cela avait été le cas. Enfin, dans l'hypothèse où la petite fille, ou plutôt l'adolescente, puisque la date de création des Simili de l'Organisation remonte à de nombreuses années, se trouve quelque part sur un des nombreux mondes existant, ce qui est visiblement le cas, il n'y a presque aucune chance qu'elle puisse savoir où ils sont. Puisque je ne crois pas qu'une petite fille soit capable d'anticiper la transformation en Simili de ceux qui l'ont sauvée, n'en étant pas capable moi-même, il me paraît impossible qu'elle ait pu savoir qu'ils se seraient rassemblés à Illusiopolis, puis qu'ils se soient fait éliminer. En revanche, s'il y a une raison pour que ceux qui ont sauvé la petite fille aient agi ainsi, ils doivent dans ce cas s'être intéressés de près à cette fille, de sorte qu'ils sachent où elle se trouverait. Donc à mon avis, tant qu'elle ne voyagerait pas entre les mondes, ils sauraient où elle se trouve. Mais si elle voyage, je ne pense pas qu'il soit possible de la repérer aussi facilement."

Sora venait de parler beaucoup plus longtemps que d'ordinaire, et il avait donc besoin de reprendre son souffle. Les longs raisonnements de ce genre étaient assez rares chez lui, il était dommage qu'il ait réussi à en faire un devant une créature des Ténèbres. Mais après tout, il ne voyait pas comment ces calculs de probabilités changeraient l'équilibre entre la Lumière et les Ténèbres... Après tout, comment une petite fille ayant côtoyé les humains ayant donné naissance aux XIII pourrait-elle... Une minute... Avant d'être des Simili, les membres de l'Organisation XIII, du moins les membres fondateurs, habitaient au Jardin Radieux. Pour les membres fondateurs, c'était sûr. En effet, étant assistants d'Ansem le Sage, et celui-ci résidant au Jardin Radieux, il n'y avait pas besoin d'être très intelligent pour en conclure qu'ils habitaient eux aussi là-bas. Hors, il connaissait une fille qui y habitait lors des premières années de son enfance... Se pouvait-il que Kairi soit la petite fille à laquelle s'intéressait la succube ? Il devait y avoir de nombreuses petites filles habitant au Jardin Radieux lorsque les membre fondateurs de l'Organisation XIII étaient encore humains. Il y avait donc peu de chances qu'il s'agisse de Kairi. Mais en même temps... Elle avait ensuite été envoyé sur l'ïle du Destin, là où plus tard, Riku s'était éveillé aux Ténèbres et où lui était devenu le Maître de la Keyblade. Sora écarquilla les yeux. Tout correspondait ! Il avait donc une grande rectification à faire : ces informations étaient capitales pour l'équilibre entre la Lumière et les Ténèbres, et il devait s'assurer que Kairi allait bien. Il était hors de question que la succube cinglée qui lui tenait compagnie s'en prenne à elle !
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   Mar 31 Aoû - 13:06

Les explications de Sora étaient plutôt intéressantes, visiblement il n'avait pas trop réfléchis aux conséquences de ses réponses avant de les donner ce qui n'était que plus avantageux pour notre succube. Certes ses dires laissaient clairement entrevoir qu'il n'y avait que peu d'espoir -chose qu'elle savait d'ores et déjà- mais il y en avait tout de même un. C'était un peu léger mais c'était là tout de même. A présent il était temps de mettre fin à tout ceci avant que quelque chose de regrettable n'arrive que ce soit par l'arrivée de quelqu'un ou un excès de colère de la blonde. Prenant un discret instant de réflexion elle décida de se servir des divers mythes tournant autour des créatures démoniaques telles qu'elle afin de se couvrir. Ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée après tout. Les légendes à ce sujet étant tout de même assez connues il y croirait sans doute surtout qu'elle ferait tout pour qu'il puisse y croire.

*S'en est presque trop facile.*

- Dis-moi Sora sais-tu pourquoi les succubes sont le plus souvent considérées comme des créatures effrayantes? questionna-t-elle

Voyant que son interlocuteur ne voyait pas tout à fait où elle souhaitait en venir ses lèvres s'étirèrent en un imperceptible rictus avant qu'elle n'ajoute au creux de son oreille:


- Parce qu'elle ne viennent que la nuit, elles hantent les rêves des jeunes hommes au coeur pur.

C'est suite à cette phrase qu'elle porta un nouveau coup derrière sa tête afin de l'assommer. Le jeune homme à présent dans les vapes NamMisa ouvrit un obscur portail d'un claquement de doigt afin d'aller y déposer son ancien captif. Celui-ci resterait sans doute sonné quelques instants et elle espérait qu'il prennent plus ceci pour une chimère plutôt que pour ce que c'était réellement. Soulevant le jeune homme comme elle le pu elle traversa donc la sombre porte avec une légère arrière pensée:

*Excuses-moi Riku mais j'étais obligée de faire ça.*

Elle croisait les doigts pour que l'argenté n'apprenne rien de tout ceci dans le meilleur des cas et qu'il ne lui en veuilles pas trop si jamais il venait à le découvrir. Elle savait que si cela en était autrement cela ne pourrait que se passer mal mais elle essayait d'éviter d'y penser pour le moment, en faite elle évitait même d'éviter d'y penser tout court. Reposant Sora là où elle l'avait trouvé -à savoir dans une sorte de laboratoire de Radiant Garden- elle rangea les informations qu'elle avait acquises dans un coin de sa tête afin d'y revenir plus tard. S'en retournant par un portail elle arriva dans sa chambre du repaire où elle s'endormit bien vite.

[RP finit pour moi tu peux faire un post où tu racontes ce qui se passe de ton côté si tu veux, Sora se trouve du coup au labo d'Ansem le sage où il sera retrouvé tu t'en doute par Kairi (il restera assommé (ou endormit à toi de voir) jusqu'à ce qu'elle le retrouve

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réveil difficile dans un lieu inconnu (privé : NamMisa et Sephiroth)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Question] Génération d'un ennemi dans un lieu non révélé ? [Résolu]
» [Question] Chasseur, déplacement, engagement [Résolu]
» Festival du Jeu dans les rues d'Angers 24 septembre 2011
» [Question] Exploration d'un lieu dans la ZC par le rôdeur du nord [Résolu]
» [Culture] Quel est votre lieu préféré dans BIONICLE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule :: Les mondes :: Monde des ténèbres-
Sauter vers: