Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arturos D'Endrylia

Aller en bas 
AuteurMessage
Arturos D'Endrylia
Invocateur Nomade
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 28
Localisation : Sur son lit, devant son pc =)

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
103/500  (103/500)
Niveaux:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Arturos D'Endrylia   Jeu 13 Mai - 2:09

Nom :
D'Endrylia (Venant d'une famille noble, son nom est donc celui de son domaine)
Prénom :
Arturos
Age :
24
Job :
A l'origine, membre du haut conseil de l'Ordre, mais depuis son arrivée dans ce monde, euh.. errant?
Description physique :
Arturos est un jeune homme d'un mètre quatre-vingt, il est svelte mais sculpté car entraîné depuis son plus jeune âge à se battre, il a le physique en conséquence. Il est large d'épaules et a un visage assez régulier qui peut paraitre froid par moments. Ses yeux verts émeraude sont ressortis par sa chevelure blonde mi-longue. C'est en somme un homme assez charmant qui sait en user quand il le faut. Il porte des bottes en cuir noir avec par dessus des plaques ornées de genouillères métalliques noires. Porte en dessous de tout cela un pantalon en tissu noir, à la taille il a une ceinture à laquelle sont accrochées des petits sacs en cuir qui contiennent son nécessaire de survie et des armes de jet. Il porte une tunique vert sombre ornée d'un protège-cœur en cuir marron. Il a aux avant bras des protections en cuir noir. Le tout est recouvert d'une longue cape marron à capuche. Il a peu de protections car sa manière de se battre demande de la dextérité et a donc un équipement léger. Il a aussi un sac à dos où sont contenus ses affaires lors de son arrivée dans ce monde, des provisions et de quoi dormir.
Caractère :
Arturos est quelqu'un d'avant tout très intelligent, de malin et parfois machiavélique. Il peut être parfois impulsif lorsque quelque chose lui tient à cœur. Il essaie toujours d'avoir un point de vue impartial et juste mais si il sait qu'un être humain ne peut jamais être totalement objectif. Son comportement peut le faire passer pour quelqu'un de froid voire insensible. Il ne montre jamais ce qu'il ressent, car c'est pour lui une marque de faiblesse et donner un moyen de pression à l'ennemi. Conscient de son intelligence et de sa force, il a une haute estime de lui-même, et, à juste titre compte tenu de la puissance qu'il avait acquis et du rang social qu'il avait obtenu. Il est déterminé et prêt à tout pour finir quelque chose d'important, quitte à ce que les moyens soient peu recommandables, d'autant plus si l'enjeu concerne autrui. Car il est malgré très généreux et prêt à aider une personne dans le besoin. Ce n'est qu'une brève analyse psychologique car bien sûr selon la situation cela peut changer, et qui plus est l'esprit humain est bien trop complexe pour le définir en quelques mots.
Histoire :
D'aussi loin que je pus me souvenir, mon premier refuge fut ma mère, cette femme forte et fière qui a été longtemps une guerrière de renom et qui a abandonné sa carrière pour moi. Depuis toujours, j'ai été différent, je voyais ce que les autres ne pouvaient voir. A cause de cette différence j'ai été haï, maudit mais jamais je ne me suis détesté car j'entendais une voix sage et bienveillante me dire :"Non tu n'as rien de différent, tu es exceptionnel, sois fier de cette force qui te rend unique." Par la suite, j'ai appris à me relever devant les adversités qui me faisaient face, sans reflet, le chemin était difficile. Du moins c'est ce que je pensais durant mes premières années. Mais cet homme étrange qu'était mon père m'a appris à me construire, m'a appris à développer, à exercer un pouvoir et à le façonner. Il me disait sans cesse : "Ce n'est pas parce que tu n'as pas de reflet que tu n'as pas d'âme. Il faut simplement que tu saches exprimer les facettes de ta personnalité...". Tout cela pour dire que j'ai été chanceux, que mon enfance a été bercée par l'amour inconditionnel de mes parents. Il m'ont par la suite séparés d'eux en m'envoyant dans une des écoles les plus prestigieuses de l'entremonde. Là-haut j'y ai vécu pas mal de mésaventures qui ont rendus ma vie croustillante et légère. Je me m'y suis fait bien entendu des amis proches Titania, forte et impulsive mais savait garder la tête froide en temps de crise. Henryll qui lui pouvait paraître très froid, mais il était simplement maladroit, ce qui le rendait amusant. Mais j'y ai surtout rencontré mon premier ami et mon premier amour : Noah, le seul qui ait réussi à me toucher au point de l'aimer. Mais à cause de cela, mon cœur pleurait sans cesse sa disparition. Je ne pourrais jamais oublier les années que l'on a passé ensemble, il m'a vu grandir, faire carrière et m'élever socialement en restant toujours à mes côtés. Ma vie me paraissait utopique tellement elle était parfaite à cette époque bénie. Avant que... Avant que le pacte ne fusse brisé. Que les anges et les démons envahirent l'entremonde pour y faire leur guerre. En créant un nombre innombrable de victimes, dont mon aimé. Épris d'une haine indicible je me jetai corps perdu dans la bataille, voulant à tout prix me venger et arrêter ce massacre. Mais cette guerre fut rude, l'Ordre ayant perdu tout contrôle l'entremonde entier était prit dans cette horrible tourmente. Même les esprits supérieurs durent arrêter de nourrir notre monde pour les repousser... Lorsque la guerre fut terminée, notre cher monde était dévasté, dénaturé, stérile. Certains des esprits supérieurs y avaient laissé leur vie. L'équilibre était rompu. Alors moi et les rares personnes qui m'étaient semblables, nous décidions, d'ouvrir la porte du néant, de l'énergie originelle en nous, source de notre pouvoir. Même si nous savions qu'en faisant cela, nous mourrions sûrement. Mais rétablir l'équilibre et nourrir l'entremonde était primordial. Qu'était-ce, quelques vies offertes pour la sauvegarde d'un monde? Alors mes esprits furent sélectionnés pour substituer les esprits supérieurs manquants, en leur donnant l'énergie nécessaire pour être autonomes. mon plan était parfait, si on omettait notre mort... C'est alors, que je pus quitter ce monde, libéré et sans remords, et que je pouvais rejoindre celui qui m'attendait. Mais...
RPTest :
Ma tenue de cérémonie était magnifique, je ressemblais vraiment à un grand mage puissant et j'aimais ça. Mais comment pouvais-je penser à ce genre de détails l'heure de ma mort? Mais je ne le regrettais presque pas, je savais que ce que je faisais était la meilleure des solutions. Tous me fixèrent d'un regard triste, affligés de ne rien pouvoir faire. Puis Titania s'approcha de moi et me prit dans ses bras. Après un moment elle me tint par les épaules et me dit doucement d'une voix enrouée :
"Merci, merci d'avoir été mon ami, de m'avoir connu et de m'avoir supporté toutes ces années, finit-elle en souriant.
-Celui qui doit te remercier ici c'est moi, sans toi je ne serais pas l'homme que je suis devenu, et tu m'as sauvé tellement de fois... répondis-je d'un ton doux et chaleureux.
-Mais.. Mais là, c'est toi qui nous sauve tous!!Mais je ne veux pas.. Te perdre... rétorqua-t-elle en laissant couler sa peine sur son visage."
Je la pris dans mes bras essayant de la réconforter. Soudain ma mère vint se coller à nous et me murmura : "Je suis si fière de toi mon fils..." Nous restâmes un bon moment ainsi, puis je me résolu à les quitter pour aller sur le plateau en pierre prévu pour l'occasion. Dans une grande symphonie de lumières j'invoquai mes esprits, les facettes de mon âme, comme mon père disait. Même si il n'était plus là pour le répéter... Les larmes s'arrêtèrent de couler et tous admirèrent le spectacle : Toute l'étendue de ma puissance était alors dévoilée, mes puissantes créations volaient autours de moi de manière ordonnée. Tous étaient d'autant plus impressionnés car ils savaient à quel point il était difficile de matérialiser ne serait-ce que son propre reflet et là je le faisais pour tous mes esprits à la fois. Mais à demander tant que puissance je savais que la porte du néant s'ouvrirait, source de ma puissance, et le seul moyen d'en donner assez à mes invocations pour qu'ils s'élèvent. Mon seul regret et pas des moindres était que je ne provoquerais pas que ma propre mort en faisant cela... A peine le temps d'y penser qu'une énorme porte circulaire apparut au dessus de moi. Un dernier instant, je gravai dans ma mémoire ce qui se présentait à mes yeux : Les hauts membres de l'Ordre étaient dans leur tenue de cérémonie et en position de salut, ma mère dans sa tenue de valkyrie et se tenait dignement pour me faire honneur. Titania, elle, était dans une robe rouge sombre magnifique, ce qui me fit très plaisir car elle détestait en porter... La pluie tombait à flot sur l'herbe renaissante de la terre par le passé stérile sur laquelle nous nous trouvions. Et soudain, je crus voir Noah! Non il était bien là, il me sourit d'un air apaisé. Les larmes coulèrent de mon visage, triste d'avoir à quitter ceux et que j'aimais et heureux d'avoir pu revoir celui qui comptait le plus à mes yeux. Puis de ce qui se tenait au dessus de moi jaillit une lumière radieuse et aveuglante. Ma fin était venue, du moins c'est que je pensais.
Je repris doucement mes esprits, je sentis de suite que j'étais en position fœtale parterre. Je bougeai légèrement les doigts pour sentir la matière sur laquelle j'étais : c'était du tissus j'en déduisis donc que j'étais sur un tapis. Doucement, mes yeux s'ouvrirent et je pus apercevoir un énorme pilier de marbre noir, noir comme presque tout le reste de la pièce que j'analysais alors que j'étais encore allongé. Les seules choses colorées étaient de grands rideaux de couleur pourpre, le tapis rouge sur lequel j'étais et un trône écarlate sur lequel se tenait une démone que j'aperçus brièvement avant de me relever douloureusement. Soudain j'entendis une voix féminine s'exclamer, sûrement celle de la jeune femme présente dans la même pièce que moi. Mais son dialecte était incompréhensible, je pus seulement comprendre qu'elle était énervée. A peine eus-je le temps de me retourner que je vis une flamme me foncer dessus. J'eus heureusement de l'esquiver avant de me d'apercevoir que d'autres me fonçaient dessus. Amatrice! Ce n'était pas ces quelques flammes qui me feraient peur. Alors avait-elle décidé d'engager le combat que je répondis à sa provocation. Je faisais face à ses flammes en me préparant à invoquer mon esprit défensif, mais rien ne se passait! A peine avais-je le temps de m'en rendre compte que ses attaques continuèrent de foncer sur moi. Allant me cacher derrière un pilier, une de ces flamme me blessa au bras, un cri de douleur sortit alors de ma bouche. Je devais très vite comprendre la situation, j'étais dépouillé de mes esprits, cela voudrait dire que leur ascension a réussi, mais je ne suis pas mort, je dois donc être de leur côté de la porte, et pour finir c'est la première fois que j'entends une démone parler cette langue. Mais je me risquai à engager la conversation en lui faisant face :
"Calmez-vous! Je ne suis pas ici en ennemi! Je ne sais moi-même pas où je suis ni comment j'y suis venu! Je ne cherche pas à me battre!"
Mais mon intervention était apparemment inutile puisque je lisais la perdition dans son regard, elle ne me comprenait pas non plus. J'étais dans un sacré pétrin... Soudain, alors que je me tenais le bras face à elle plongé dans mes pensées de grandes flammes apparurent autour de moi et se mirent à tournoyer autour de moi et se rapprochèrent dangereusement à grande vitesse. Me reprenant, même je savais qu'elle ne me comprenait pas pas je lui lançai :
"Humff, pour qui me prends-tu? Ce n'est pas ce tour de passe-passe qui m'aura!"
Alors que les flammes se rapprochaient, un cercle de runes lumineux apparut à mes pieds, je disposais donc encore de ma puissance, c'était bon signe. Je devais à nouveau créer un esprit, même si cela faisait des années que je ne l'avais pas fait... Me concentrant, je visionnai une flamme, comme la première foi, il y a des nombreuses années, mais cette fois-ci c'était beaucoup plus simple, j'avais l'expérience de mon côté. Puis, devant moi jaillit une lumière aveuglante qui fit apparaître une carte. Les flammes de mon ennemie m'entouraient totalement et étaient sur le point de me consumer, je m'exclamai alors :
"Flamme de mon âme, mêles-toi à celles qui me font face pour qu'elles deviennent miennes!"
C'est alors que les flammes noires qui m'entouraient devinrent lumineuses et se mirent à foncer sur la jeune femme qui me faisait face. Celle-ci semblait surprise et au dernier moment elle se débarrassait des flammes d'un geste vif du bras. Profitant de cet instant qui était en ma faveur, j'allai me cacher pour reprendre mes esprits. Cette démone était clairement mon ennemie, il me restait donc deux options : la vaincre ou la fuite. Je ne savais pas encore ce qu'elle valait au corps à corps, je me concentrais donc pour définir une épée, légère et fine, comme une rapière. Les runes apparurent de nouveau à mes pieds et la lumière jaillit de nouveau ce qui révélait par la même occasion ma position. Je sentais soudain la fatigue m'envahir, sûrement que j'avais usé de trop d'énergie pour aujourd'hui... Mais peu m'importait car je courus vers elle faisant des pas chassés pour éviter les brèves boules de feu qu'elle m'envoyait. M'approchant d'elle je tranchai de ma lame les dernières flammes qui me faisaient obstacle. Enfin à portée d'assaut, j'usai de toute ma dextérité l'atteindre mais rien n'y faisait! Elle évitait sans peine toutes mes attaques aussi rapides fussent-elle... Commençant à sérieusement s'énerver la démone m'éjecta contre un pilier violemment. Le choc fut rude, d'autant plus que la fatigue me gagnait, j'étais sonné et désorienté. Levant la tête je la voyais s'approcher lentement un sourire mauvais aux lèvres et me disant quelque chose que je ne comprenais toujours pas. Mais je ne pouvais mourir ici, pas maintenant du moins! Je la regardai alors droit dans les yeux et lui lançai avec un sourire assuré:
"Mais saches que tu ne m'auras pas ainsi! J'en ai connu des bien plus coriaces, et j'ai encore un tour dans ma manche."
Je pensais à à cette fameuse porte qui m'emmena ici, Cette fois-ci j'avais plus de mal, je dus réunir le peu de forces qu'il me restait pour créer un nouvel esprit. Les runes apparurent de nouveau, en réponse à ça, la jeune femme prépara une puissante attaque. Une lumière aveuglante jaillit une fois encore et je m'empressai d'invoquer le moyen de ma fuite. Malheureusement, manquant de concentration, la porte se matérialisa à une dizaine de mètre vers l'entrée de la salle. Je m'empressai de ramper et de me relever en vitesse pour courir vers ma création. Soudain je sentis une violente douleur s'abattre dans mon dos, j'eus tout juste la force de plonger dans le passage juste devant moi. Ayant traversé la porte, je pus m'apercevoir que j'étais dans une ville, qu'il faisait nuit, tout juste avant de m'écrouler lourdement.
A mon réveil j'étais dans un lit, je pus voir une étrange souris se réjouir de voir que j'étais vivant avant de me rendormir, trop faible pour rester éveillé. Je repris mes esprits par la suite et je pus m'apercevoir qu'un vieil homme préparait à manger. Je scrutais la pièce : elle était pleine de livres et très mal rangée, l'odeur du plat en préparation vint me chatouiller agréablement les narines. J'essayai alors de me relever mais de violentes douleurs me prirent et je me mis à crier, le vieillard se précipita vers moi en me faisant comprendre de me calmer et de ne pas bouger par des gestes de panique et l'expression inquiète se dessinant sur son visage. Il me servit par la suite une bonne soupe qui fit le plus grand bien. Il commença à me parler mais je lui fit comprendre que je ne comprenais pas son dialecte en lui répondant dans ma langue. Il me fit tout de même comprendre son prénom, apparemment il s'appelait Merlin. Comme celui de la légende? Non, c'était sûrement une coïncidence...
Durant les 3 mois qui suivirent il m'apprit leur langue alors que je me rétablissais doucement. Il me conta son histoire, l'histoire de créatures nommées sans-cœur, d'organisations se créant dans l'ombre, peu à peu j'appris à comprendre où j'étais...
Le jour de mon départ approchait, je ne pouvais pas indéfiniment rester chez le vieux Merlin, j'avais assez profité de son hospitalité, et je me devais de découvrir ces différents mondes, de trouver ce fameux maître de la "Keyblade" peut-être pourra-t-il rouvrir la porte du néant? je me préparais tranquillement à partir lorsque Merlin me tendit mes vieux vêtements en me lançant :
"J'ai pensé que tu voulais les garder, si j'ai bien compris ton histoire, c'est le seul lien qui te reste avec ton monde.
-Merlin, tu es vraiment prévenant, je te remercie, effectivement, je veux les garder, la seule trace de mon histoire...
-Ça va aller dehors? Et les sans-cœurs? Ou pire encore? Enfin tu sais que si y'a besoin, ma porte te
sera toujours ouverte!

-Je le sais mon ami, et ne t'inquiètes pas! J'ai déjà vaincu de ces créatures, et dans mon monde, j'ai vaincu bien pire! Ils ne me font pas peur!
-Quel fier jeune homme tu fais! T'as raison! Je te fais confiance!"
Le jour de mon départ était venu, je devais à présent visiter les autres mondes, comprendre ce qui se tramait, et trouver un moyen de rentrer chez moi. Mais tout cela ne me faisait pas peur, au contraire, cela m'excitait plus que tout autre chose! découvrir de nouveaux mondes! Je ne pouvais rêver mieux comme aventure!

Code :[validé par la succube <3]
Groupe/Alliance/Faction :
Indéterminé
Rang :
Invocateur Nomade
Comment avez-vous connu le forum?
Par NamMisa
Autre chose à ajouter?


Dernière édition par Arturos D'Endrylia le Ven 14 Mai - 2:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Arturos D'Endrylia   Jeu 13 Mai - 17:42

okaeri à toi ^^
Très bonne fiche il te manque plus que le testrp (au passage j'adore l'histoire, pense à me filer le lien de ta fic quand elle sera bien en place):

- il te manque un bout du code (tu l'as mal copié)
- Pour le groupe tu es obligé d'en avoir un (ex: Humains, Similis, Datenshi, Indéterminé...)
- Pense à trouver un rang et à faire ton testrp et ce sera parfait (oubli pas non plus ton ava même si je me doute qu'il doit être en cours de prep)

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek


Dernière édition par NamMisa le Jeu 13 Mai - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arturos D'Endrylia   Jeu 13 Mai - 21:31

Bienvenue ^^ ! (Les genouillères c'est des pièces de protection placées au niveau des genoux... tu fais pas de roller à ce que je vois, enfin remarque j'en fais pas et je sais ce que c'est donc ça veut rien dire)
Revenir en haut Aller en bas
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Arturos D'Endrylia   Jeu 13 Mai - 21:46

justement tu te goures j'en fait une à deux heures par jour (mais j'en met pas =P) nan mais en fait j'étais absolument pas réveillée et j'avais à moitié mal au crane donc j'avais lu "grenouillère" au lieu de "genouillère"

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: Arturos D'Endrylia   Ven 14 Mai - 3:01

bon bah là je crois que c'est clair validé avec les honneurs tu peux aller rp et pense à remplir ton profil (nottament la fiche de perso, je le dis jamais assez) et tes techniques (ton vava aussi)

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Hrist Valkyrie
Battle Maiden
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 28
Localisation : Monde des Ténèbres

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
100/500  (100/500)
Niveaux:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Arturos D'Endrylia   Lun 17 Mai - 21:12

J'arrive bien trop en retard, mais bon... Bienvenu!

que je commente, j'vais pas posté que ça sur une présentation comme celle-là!
Connaissant déjà la base de ton récit, je confirme que ton histoire et ton test rp son magnifique. Et j'en suis sur car si rien ne se passe comme je le veux dans une histoire elle est forcément bien XD (Je dit ça car j'ai l'habitude de lire des trucs et que jamais rien ne se passe comme je le voudrais et pourtant ils sont bien...)
Mais j'avoue avoir un faible pour les histoires prenante qui se déroule comme je le voudrais XD (C'est assez rare... C'est même arrivé que lorsque c'est moi qui l'écrit -_-).

TOus ça pour dire que je t'aurais aussi mit une bonne note (10/10) mais bon, cette note viens s'ajouter comme un grain de sable sur celle de Nam' et Sephi' qui, je précise aurais pu m'attendre avant de choisir xD Enfin voilà!

Bon RP !
Je continue à pensé que je trouve ton perso trop balèze xD (ouais mais moi je joue extrêmement rarement les persos forts xD)

_________________
"If you do not seek death, then hide yourself away!"
"It shall be engraved upon your very soul!"
"Divine assault! Hyah! Nibelung Valesti!"

"Freya: HRIST!"
"Hrist: I will not let you do when you try to kill my Einherjars!"
The power of the Dragon Orb was used to get away Freya from her Einherjars.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://valkyrie-profile.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arturos D'Endrylia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arturos D'Endrylia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule :: Avant de rp :: Salle d'interrogatoire :: Fiches validées-
Sauter vers: