Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Atantica the perfect place to relax [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Atantica the perfect place to relax [libre]   Sam 26 Juin - 16:59

NamMisa voulait que je me relaxe. Mais pourquoi ici? Quelle utilité d'aller se baigner si ça ne me fait pas avancer dans ma quête de vengeance?

En arrivant ici, quelle surprise ce fut de découvrir ma nouvelle apparence : torse nu, je me tenais debout sous l'eau, je ne sentais plus mes pieds, à la place sedressait une queue blanche magnifique, longue d'au moins un mètre à partir de mon nombril, les équailles étaient souples. La fin de ma queue se terminait par deux sortes de palmes collées l'une contre l'autre, j'arrivais à la bouger. Le reste du corps semblait normal : mon buste, mes bras, mes mains, mon dos... non mon dos n'était pas très normal : des entailles se dessinaient aux emplacement de mes côtes, c'etait des branchies... voila pourquoi depuis 5 minutes je n'avais pas étouffé. L 'envie me prit de découvrir ce monde aquatique, je ne m'étais jamais baigné dans la mer ou l'océan du plus loin que je me souvienne. En un battement de queue je me retrouva propulsé à environs deux mètre de là ou je siègais. La flore était vraiment magnifique, des coraux d'un rouge -orangé égalant celui des levé de soleil du Wonderland, des algues marines vertes foncées. Mais le mieux c'était vraiment la faune, les poissons sont si variés : certains avaient des hachures blanches et rouges, d'autre ressemblaient à une flûte jaune, une race que l'on nommait l'anguille était comme un serpent de mer et envoyait des décharges électriques, mais ce n'était pas tout : dans les grands animaux il y avait la baleine, le requin et plein d'autres...

Décidant que nager me fairait le plus grand bien, on disait que les effets de l'eau sur le corps sont merveilleux. Sentant le liquide bleu s'infiltrant entre mes écailles ce qui me faisait des chatouilles, nageant tantôt sur le dos pour admirer le ciel bleu azur, tantôt sur le ventre pour m'émerveiller sur les fonds marins. NamMisa avait raison pour une fois : cet après-midi était relaxant, je pouvais méditer en paix sans que NamMisa ne vienne me harceler sous n'importe quelle forme. Pas d'entrainement aujourd'hui.
Pas de missions, ni même d'énigmes, moi qui suis incapable de vivre sans ma dose d'énigmes.

Ma méditation s'arrrêta avec la rencontre d'une personne inconnue ...





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Ven 2 Juil - 10:32

[HRP] Comme personne ne répond, et qu'il faut absolument que je monte niveau 8, je vais continuer [HRP]

Devant moi s'approchait une fille à la chevelure rouge vermillon, ses cheveux étaient longs, soyeux et souples, pour cause d'être souvent et bien entretenus. Elle avait les yeux bleux azurs comme l'écume de l'océan et ses lèvres voluptueuses étaient teintées d'un rouge magnifique assorti à sa crinière. de loin je n'appercevais pas grand choses sauf la fleur bleu,vert, comme ses yeux, acrochée dans ses cheveux, à la surface de l'eau, la ou je me trouvais, je ne voyas pas le reste de son corps.

- Bien le bonjour jeune homme.

- Jeune homme n'est pas un adjectif adéquat si l'on te regarde. Mais bonjour jeune fille.


A ces mots la sirène ria de bon coeur, sa voie était sublime et cristaline, chaque mot sonnait parfaitement avec sa prononciation et elle parlait courtoisement.

- Escusez moi mais je ne pense pas être plus jeune que vous, monsieur...

- En êtes vous certaine?

- Non je n'en suis pas certaine comme vous dites mais je persiste à croire quevous n'êtes pas vieux, mais d'abord comment vous appelez vous ?

-Moi?

- Qui d'autre, vous savez nous sommes seuls ici, à part les poissons mais je connais déjà leur nom.


Je relevais dans sa voie de l'ironie, mais pas la même que NamMisa, elle était bien plus douce et attendrissante.

-Bien mon nom est Nexar et vous?

- Oh vous savez vous pouvez me tutoyer, mais sinon je m'appelle Arielle.


C'etait un nom magnifique et qui allait avec sa personne.

- J'ai cru comprendre que vous êtes, heu pardon que tu est forte pour qualifier les poissons, peut tu m'apprendre le nom de ceux que l'on croise s'il te plais.

-Volontier, viens suis moi.


En un clin d'oeil elle s'enfouit sous l'eau et ressortit pour faire comme les dauphins : sauter et replonger. Avec le reflet du soleil on ne pouvait qu'être éblouit devant sa beautée, sur sa poitrine s'imposait un coquillage magnifique, violet,il était séparé en deux pour couvrir plus d'espace. L e haut de son corp était dénudé, mis à part le coquillage, mais sa queue n'était pas comme la mienne : la sienne était bleue azur encore comme ses yeux et sa fleur mais elle était soyeuse, le sommet de sa queue ne se présentait pas comme la mienne, elle ses "pieds" étaient transparents, fins et souples.
Au bout d'une heure de présentationde la faune aquatique, elle me fit signe de venir sur un gros caillou, elle me raconta qu'elle était la princesse de ce royaume et que son père était Triton le fameux Triton. Puis à mon plus grand bonheur, elle se mit à chanter une chanson magnifique, elle l'avait inventée elle même ce qui rendait la chose plus belle :

Look at this stuff
Isn't it neat?
Wouldn't you think my collection's complete?
Wouldn't you think I'm the girl
The girl who has everything?
Look at this trove
Treasures untold
How many wonders can one cavern hold?
Lookin' around here you'd think
(Sure) She's got everything

I've got gadgets and gizmos aplenty
I've got whozits and whatzits galore
(You want thingamabobs?
I got twenty)
But who cares?
No big deal
I want more

I wanna be where the people are
I wanna see
Wanna see 'em dancin'
Walkin' around on those
(Whad'ya call 'em?) oh - feet
Flippin' your fins you don't get too far
Legs are required for jumpin', dancin'
Strollin' along down a
(What's that word again?) street

Up where they walk
Up where they run
Up where they stay all day in the sun
Wanderin' free
Wish I could be
Part of your world

What would I give
If I could live
Outta these waters?
What would I pay
To spend a day
Warm on the sand?
Betcha on land
They understand
Bet they don't reprimand their daughters
Bright young women
Sick o' swimmin'
Ready to stand

And ready to know what the people know
Ask 'em my questions
And get some answers
What's a fire and why does it
(What's the word?) burn?

When's it my turn?
Wouldn't I love
Love to explore that shore above?
Out of the sea
Wish I could be
Part of that world...

I wanna be where the people are
I wanna see
Wanna see 'em dancin'
Walkin' around on those
(Whad'ya call 'em?) oh - feet
Flippin' your fins you don't get too far
Legs are required for jumpin', dancin'
Strollin' along down a
(What's that word again?) street

Up where they walk
Up where they run
Up where they stay all day in the sun
Wanderin' free
Wish I could be
Part of your world



[Edit de NamM': GG tu es le premier à monter de niveau mais alors par pitié ne me refait jamais de rp avec des lignes aussi galère à compter pour l'amour du ciel]
Revenir en haut Aller en bas
Arturos D'Endrylia
Invocateur Nomade
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 27
Localisation : Sur son lit, devant son pc =)

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
103/500  (103/500)
Niveaux:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Ven 2 Juil - 20:25

Merlin m'avait parlé d'un endroit paradisiaque, idéal pour se détendre en raison de son climat chaud et de sa plage magnifique. Mais selon lui, le meilleur était sous l'océan, la faune luxuriante et le peuple rendait cet endroit magique, selon ses termes. après les quelques recherches effectuées dans divers mondes, je décidais de m'y rendre, pour me reposer, j'en avais bien besoin. Heureusement, mon vieil ami ayant pris des photos de cette fameuse plage, je pouvais me la visualiser et donc ouvrir un passage. Une carte apparut devant moi et se mit à tournoyer avant de se transformer en portail par lequel j'avais décidé de passer.

A mon arrivée, le spectacle était magnifique. Le sable d'or brillait de mille feux sous mes pieds, l'eau limpide et claire reflétait un ciel vierge de tout nuage, où un soleil vaillant et radieux régnait en maître. Même si celui-ci m'éblouissait, le spectacle était subjuguant, à tel point que je restait immobile quelques minutes pour le contempler. Après cela, je refermai le passage et me changeais pour mettre mon bermuda. La serviette servant de frontière entre moi et le sable brûlant, les mains derrière la tête, j'étais allongé et détendu au milieu de cette plage. L'astre solaire lançant ses puissants rayons lumineux, une douce brise caressant mon visage, j'étais extrêmement détendu, ce qui eut pour effet de m'assoupir...

Après une petite demi-heure de sieste, encore comateux, je décidai de plonger dans l'eau pour me réveiller. Celle-ci était chaude et douce, j'étais si bien! Je la goûtai et pu sentir sentir qu'elle était salée, donc, de la même consistance que celle de ma dimension. Je nageais doucement et plongeais pour découvrir cet océan qui eut les bonnes grâces de mon ami. C'était effectivement à première vue magnifique, la faune et la flore étaient luxuriantes... Mais je sentais une pression au niveau de ma poitrine qui m'indiquait que je manquais d'air. Remontant à la surface, je repris mon souffle et allais sur la plage. Il y avait apparemment tout un royaume là-dessous, je me devais de l'explorer! Il fallait donc que je recréai la carte de l'eau pour pouvoir me mouvoir librement. Cela m'embêtait, car voulant me reposer, je dus faire un effort conséquent... Mais l'exploration n'attendant pas, je me concentrai pour faire apparaitre à mes pieds des runes magiques. Devant moi une vive lumière jaillit et de celle-ci une carte qui avait pour motif une goutte d'eau apparut. Après cette création, je m'assis lourdement et repris mes esprits une dizaine de minutes avant d'aller sur un rocher pour faire un plongeon. Une fois dans l'eau j'activai le pouvoir que je venais de recréer pour pouvoir contrôler le liquide autour de moi. En créant une bulle d'air autour de mon nez et de ma bouche et aussi en créant un tourbillon à mes pieds, je me propulsais hors de l'eau pour y faire un saut périlleux vers l'avant et replonger de plus belle. je m'amusais comme un enfant, me détendant et profitant des précieux instants que je vivais.

Tout en gambadant, j'admirais la vision qui se présentait mes yeux. Ce paysage sous-marin était luxuriant, sa palette de couleurs état variée et abondante, les coraux rouge pourpres posés au rochers gris bleutés cachaient les poissons aux multiples couleurs qui m'observaient. Au fond de l'eau, les algues vertes se mêlaient à des espèces de serpents jaunes avec des rayures noires. Tout ce spectacle était sublime et j'en étais au coeur! Ne pouvant m'empêcher de scruter le moindre détail, je décidais d'observer ce paysage de plus près tout en restant à distance de la faune pour ne pas l'effrayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Ven 23 Juil - 21:07

Après avoir entendu ce magnifique chant d'Arielle, sur le rocher, quand dans un tonitruant brouhaha on entendit au loin un cris de rage :

- ARIIIIEEEEELLEEEEEE!!!!!!!!!

-Désolé Nexar c'est mon père Triton le roi des mer,
dit la sirène avec sa voie cristaline. Il faut que j'y aille je vais me faire gronder. On se revoit une autre fois. Aurevoir....

A ces mots elle s'en alla, me laissant tout seul sur le caillou, qui, depuis qu'elle était partie n'était plus qu'un vulgaire rocher. Je me prélassais sur cette roche en repensant à la chanson que la belle sirène m'avait chanté. Je regardais défiler devant mes yeux les poissons, les tortues géantes, les étoiles de mer. Je passais mes mains dans les algues vertes douces et soyeuses à souhait, quand une pique m'arracha un cris:

-Aïe..

C'était un oursin qui m'avait piqué, j'avais longuement luss un livre sur ces créatures fascinantes sans orifices, elle contient un poison non pas dangeureux pour l'espèce humaine mais je n'étais pas humain alors qu'adviendrait il de moi ? Interrieurement je rigolais car je savais pertinnement que cela ne pouvait pas me tuer, pour faute d'avoir injecté une trop faible quantitée de poison peux dangereux, mais j'avais tort : je me pris de spasmes qui me contractaient mes muscles comme quand on souffre de la maladie du Téthanos. Je me débattis comme je pouvais et me fis un garot au niveau de mon bras pour ne pas que le poison se répande, puis avec ma bouche j'eseyai d'aspirer le poison. Une fois hors de danger, je m'assoupis sur le rocher sur lequel Arielle m'avait chanté sa magnifique chanson. Je fus réveillé par un jeune homme qui admirait la faune, de lui émanait une grande puissance. Il était assez grand et parraissait chétif à première vue, son visage ne présentait pas d'irrégularité, ses yeux verts semblaient irréels, ses cheveux blonds étaient reluisants et mesuraient quelques bon centimètre. Torse-nu et vêtu d'un simple short de bain, cet homme se dirigeait vers moi par un moyen plutôt surprenant, à ses pieds se tennait un petit tourbillon, son nez et sa bouche étaient entourés d'uns bulle d'air. Je comptais en apprendre plus sur lui en lui addressant la parole.

-Hep! Bonjour!

Avant d'attendre sa réponse je lui posa une question

- Comment vous appelez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arturos D'Endrylia
Invocateur Nomade
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 27
Localisation : Sur son lit, devant son pc =)

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
103/500  (103/500)
Niveaux:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Mar 27 Juil - 2:48

Alors que je nageais tranquillement dans cette mer à l'eau cristalline en observant les fonds marins aux multiples couleurs, un jeune triton m'interpella. Ne l'ayant pas senti approcher, cela me surprit. En me retournant je pus découvrir un jeune adolescent, à en juger par sa corpulence, ses mains, les traits de son visage et sa taille, il devait avoir environ 14ans. Sa chevelure m'interloqua, effectivement, elle était argentée, ses yeux étaient aussi noirs que l'onyx et sa peau d'une blancheur mystérieuse ainsi que sa queue, qui était aussi de la couleur du calcaire. Étrangement, je ne ressentais toujours sa présence, ce devait être un simili, comme Demyx. Ces êtres pouvaient donc se métamorphoser? Etrange... Mais plongé dans mes pensées je manquais à tous mes devoirs! Je me repris vite et lui répondis :

"Bonjour jeune homme, je me nomme Arturos, et toi?"

Je continuais à bouger lentement tout en l'observant, les tourbillons sous mes pieds et mes mains dansaient lentement pour me déplacer selon ma volonté. Ce jeune garçon était tout de même mystérieux, son regard était froid et inexpressif, ce qui s'alliait bien avec son physique, cela le rendait d'une certaine manière fascinant... Reprenant la parole, je lui annonçai :

"Et bien, connais-tu bien ces lieux jeune triton? Pour ma part je viens d'arriver et découvre toutes ces merveilles..."

Effectivement, cet océan de merveilles était illuminé par un soleil radieux et plus lumineux que jamais. Chaque image que mes yeux recevaient était d'une splendeur unique, je restais émerveillé comme un enfant. Je n'eus pas assez de mots pour décrire toute la beauté du site où je me trouvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Mer 28 Juil - 13:24

Le jeune adulte devant moi ne réagit pas tout de suite, il semblait me regarder. Juste une minute après il repris poliment :

"Bonjour jeune homme, je me nomme Arturos, et toi?"

Après un tout petit moment il repris sans que je puisse répondre :

"Et bien, connais-tu bien ces lieux jeune triton? Pour ma part je viens d'arriver et découvre toutes ces merveilles..."

La je m'imposa pour ne pas qu'il m'assaillisse de questions.

"Bonjour moi je m'appelle Nexar. Et je suis navré mais je ne pourrais pas t'aider car c'est la première fois que je viens ici, mais je ne suis pas un Triton, je suis, hum, je marqua un temps d'arret pour ne pas me dévoiler à un inconu, un humain. Quand je suis arrivé ici j'étais comme ça, peut-être que ma supérieure m'a transformé. C'est la première fois que tu viens ici toi aussi?"

[HRP] désolé pour le post très court je ne savais pas quoi répondre[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Arturos D'Endrylia
Invocateur Nomade
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 27
Localisation : Sur son lit, devant son pc =)

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
103/500  (103/500)
Niveaux:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Jeu 29 Juil - 0:22

Le jeune homme me dévoila son nom : Etrangement, c'était le troisième que j'entendais qui contenait un x.. Et les deux autres étaient ceux de similis... Coïncidence? Je ne pensais pas, car il était semblable à mon jeune ami, il n'avait pas de présence, il me précisa par la suite qu'il n'était pas un triton... mais un être humain, dommage pour lui, il ne savait pas mentir, car effectivement, il avait mit un temps avant de répondre, sa réponse n'était donc pas naturelle. A cette déclaration, j'eus un léger rire, puis je décidai d'y répondre :

"Un être humain, hein? Et bien je te trouve bien étrange, sans vouloir t'offenser... Et bien que viens-tu faire ici Nexar?"

Il me déclara aussi que c'était sa patronne qui l'avait transformé ainsi... Sa patronne, donc logiquement, une femme... Il devait faire faire partie d'une organisation... C'était intéressant, Et il ne devait pas faire partie de la même organisation que Demyx... Décidément ce monde m'étonnait de plus en plus, il était en guerre, mais c'était plutôt une espèce de guerre froide, entre clans... Et moi, je fouinais en m'initiant entre tous ceux-là. Ce garçon était jeune, peut-être pourrait-il m'en dire plus. Mais il fallait être subtil, j'ai alors pensé qu'il pouvait être surveillé... Je repris la parole :

"Et bien ta patronne doit être très puissante dis-moi, pour arriver à modifier un corps... Même moi je ne dispose de ce genre de magie... Et pour répondre à ta question, oui, je viens ici pour la première fois, je me suis accordé des vacances. Je viens profiter de ce lieu."

Je lui fis un sourire tendre à la fin de ma dernière phrase pour lui montrer que je n'avais aucune animosité. Commençant à nager, je le regardai et lui annonçai :

"Et bien, viens, découvrons ces lieux ensemble, nous pourrons continuer à faire connaissance... Je pense que tu es aussi ici en vacances, je me trompe?"

Ce jeune garçon était intéressant, étant venu à la base pour me détendre, j'y avais trouvé un trésor marin, mais peu commun, une source d'informations, mais je ne voulais pas que ce jeune garçon aient des problèmes, je devais donc être prudent et user de plusieurs ruses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Sam 31 Juil - 1:50

"Un être humain, hein? Et bien je te trouve bien étrange, sans vouloir t'offenser... Et bien que viens-tu faire ici Nexar?"
Après ce que l'on aurait pus prendre comme un échec, il ne fallait pas que je commète de bourdes. En effet j'esseyais de lui tendre un piège avec mes "mensonges" car comme le disait Hercule Poirot : "L'Homme adore parler de soi sans s'en rendre compte". Deplus j'avais déjà un élément important que je pouvais exploiter : maladroitement il m'a révélé qu'il était un bon magicien. D'ailleur mon "second" échec venait d'arriver, il était plutôt perspicace.

"Et bien ta patronne doit être très puissante dis-moi, pour arriver à modifier un corps... Même moi je ne dispose de ce genre de magie... Et pour répondre à ta question, oui, je viens ici pour la première fois, je me suis accordé des vacances. Je viens profiter de ce lieu."

Eh oui, il pensait que j'étais innocent, eh bah non, il est tombé sur un os. Maintenant il fallait que je fasse jouer mes talents d'acteurs que j'ai longuement lus en livres ainsi que ceux de comédien.

" Ah mais détrompe toi, je me pris un fou-rire, quand je dis "patronne" je veux dire ma supérieure, en fait je travaille dans un magasin de cookies, et je suis un simple employé, ma patronne fait des magnifiques cookies qui font la réputation de Madgard, et moi dans tout ça je suis un employé sous-payé qui se charge de voyager à travers les mondes pour livrer les commandes et faire de la pub. Tiens d'ailleurs tu veux pas acheter un cookie? Ils sont super bons, et d'ailleur je ne pense pas que ce soit ma boss qui m'ait changé car après coups, bien que puissante elle n'est pas magicienne, pas comme toi... Tu es un puissant magicien."

Alors là impossible de lever le moins soupçon sur moi vu que je ne porte pas l'uniforme car j'étais sous l'eau et grâce aux livres que j'ai lus, j'ai élaboré une technique pour mentir sans se faire remarquer : regarder dans les yeux faire des pauses normales dans une phrase, le ton de la voie mais aussi le temps pour répondre, tout y était. Le piège commençait à se refermer petit à petit, mot par mot sur ma proie.

"Et bien, viens, découvrons ces lieux ensemble, nous pourrons continuer à faire connaissance... Je pense que tu es aussi ici en vacances, je me trompe?"
Tout ce que j'espérais apporté sur un plateau d'argent mis sous mon nez.

"Pourquoi pas, j'étais venus pour prendre une commande mais visiblement mon client n'est pas là alors je prend ma pause. Mais dis moi, As-tu eus une éducation magique dès ta plus jeune enfance?"

*Ce qui expliquerait pourquoi depuis le début il répète souvent les mêmes conecteurs "eh bien"*


".....Up where they walk
Up where they run
Up where they stay all day in the sun
Wanderin' free
Wish I could be
Part of your world
..... Oh escuse moi j'ai une chanson dans ma tête. Allons-y."
Revenir en haut Aller en bas
Arturos D'Endrylia
Invocateur Nomade
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 27
Localisation : Sur son lit, devant son pc =)

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
103/500  (103/500)
Niveaux:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Sam 31 Juil - 16:24

Bien entendu, il me menti en me disant qu'il n'était q'un vendeur itinérant, mais le plus étonnant fut son mensonge... Il vendait des cookies, et qui plus est, la boutique était à "madgard", de deux choses l'une : Soit il avait bafouillé soit c'était un monde qui m'était inconnu. Mais la deuxième possibilité étant peu probable, j'en conclus qu'il ne savait simplement pas mentir. Il ajouta que sa patronne était puissante, mais que ce n'était pas une magicienne. Il me réaffirma donc qu'elle disposait d'une certaine puissance. Hum c'était d'une certaine la seule chose de logique qui se suivait dans ce qu'il disait. Il me précisa que j'étais un puissant magicien, fausse conclusion, j'avais seulement affirmé que je ne disposais pas de la magie moléculaire et que bien évidemment que j'étais un mage, je ne connaissais pas beaucoup de personnes de ce monde sachant créer une bulle d'air autour de ses voies respiratoires. Après ses quelques paroles parfois absurdes, je lui répondis :

"Et bien, tu sais, je ne suis pas si puissant que ça, je maitrise quelques tours de passe-passe, et je maitrise un peu les eaux, voilà tout, moi aussi je suis commerçant, mais je suis indépendant, je vends des bibelots magiques, j'y gagne ma vie comme je peux... Mais je ne regrette pas le moins du monde car adorant voyager, c'est un métier fait pour moi!"

Une pincée de vrai dans ce bouillon de mensonge était ce qu'il fallait pour lui donner le goût de la vérité... Alors que nous nagions, tout en admirant le paysage s'offrant à nous, en passant dans diverses grottes et en dansant au milieu d'une symphonie de poissons, je réfléchissais au moyen de pouvoir le piéger, même si c'était plutôt simple, je repris donc la parole pour mettre mon plan à exécution :

"Hum... J'aimerais rencontrer ta patronne si tu veux bien, je pense que vous devez une avoir un large choix de pâtisseries, et étant un fin gourmet, j'aimerais la rencontrer, puis entre commerçants faut bien s'entraider! Au fait, qui t'as transformé alors? C'est bien elle? Non?"

J'avais mis bien assez de conviction dans ma voix lors de ma dernière phrase, même le plus suspicieux des jurés me croirait. Il voulait apprendre à un vieux singe à faire la grimace, qu'il était drôle ce petit garçon! D'une manière ou d'une autre il me donnerait ce que je voulais : Sa patronne. Sur qui il faisait tant de mystères m'intéressait de plus en plus, et puis, si il avait une raison de mentir sur elle, c'est qu'il y avait une bonne raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Dim 1 Aoû - 16:50

"Tu veux rencontrer ma patronne, quand tu veux mais pas aujourd'hui. Je ne peux pas te la faire rencontrer maintenant. C'est une bourrue de travail et je ne veux pas la déranger, je vais lui dire que tu cherche à la rencontrer et on se reverra une autre fois au pire"

Je m'étais mis dans un sale pétrin, mais ne pouvais faire machine arrière. Il fallait quand même que je me débarrasse de cet homme.

*Quelle idée de vendre des cookies sous l'eau, non mais j'hallucine! Si je continue NamMisa viendrait me tuer personnellement, je suis trop prévisible. *

Et puis il y avait cette question de transformation. Qui m'avait transformé en triton. Si cette presonne pouvait le faire pouvait-elle faire l'inverse?

*Je ne veux pas que, si, comme je le pense c'est bien la démone qui m'a transformé elle pourrait me dé-transformer! et je ne sais pas nager!*

Vite il fallait que je trouve le moyen de me débarrasser de lui. Plus une seconde passait, plus ça urgeait, je ne voulais pas rester ici avec cet homme, il fallait que je parte.

" Heu j'aimerais beaucoup continuer à discuter de marchandises tout en découvrant les merveilles de ce monde mais il va falloir que je rentre."

Mais comment faire pour rentrer. Je commençais à mal me sentir, je voulais absolument partir, je ne pouvais pas créer un portail des ténèbres car de un je n'y arrivais pas très bien et je pouvais être expulsé dans n'importe quel monde et de deux si il le voyait il saurait que je ne suis pas très gentil, chose qu'il ne sais pas encore.

"Bon, ce fut un plaisir de te rencontrer Arthuros, mais je vais te quitter. J'ai quand même l'impression que l'on va se revoir assez vite."

* C'est ça, au petit bonheur la chance hein!*


j'attendais sa réponse pour partir trouver un endroit calme et ouvrir un portail, tempis si je tombe dans n'importe quel endroit tant que cet homme n'est pas là.

" Heu j'aimerais beaucoups continuer à discuter de marchandises tout en découvrant les merveilles de ce monde mais il va falloir que je rentre."

Mais comment faire pour rentrer. Je commençais à mal me sentir, je voulais absolument partir, je ne pouvais pas créer un portail des ténèbres car de un je n'y arrivais pas très bien et je pouvais être expulsé dans nimporte quel monde et de deux si il le voyait il saurait que je ne suis pas très gentil, chose qu'il ne sais pas encore.

"Bon, ce fut un plaisir de te rencontrer Arthuros, mais je vais te quitter. J'ai quand même l'impression que l'on va se revoir assez vite."

* C'est ça, au petit bonheur la chanse hein!*


j'attendais sa réponse pour partir trouver un endroit calme et ouvrir un porail, tempis si je tombe dans niporte quel endroit tant que cet homme n'est pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Arturos D'Endrylia
Invocateur Nomade
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 27
Localisation : Sur son lit, devant son pc =)

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
103/500  (103/500)
Niveaux:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Mar 10 Aoû - 15:51

Je l'avais percé à jour, le pauvre enfant essaya de se défiler en trouvant toutes les excuses possibles et imaginables. Sa patronne devait avoir beaucoup de boulot! Ah ça, je voulais bien le croire, elle paraissait importante mais pas comme il l'entendait. Je pouvais presque entendre la peur dans le ton de sa voix, il paraissait tout de même paniqué malgré l'absence de ses sentiments. Mais je ne pouvais le laisser partir, je touchais au but, il était sur le point de me donner ce que je voulais : des réponses, et je devais les obtenir. Je répondis donc avec hâte aux excuses désespérée qu'il venait d'annoncer :

"Oui Je m'en doute, sinon tu ne serais pas là à essayer de vendre ses cookies, je me trompe? Je tiens à la rencontrer en personne, s'il-te-plaît. Et si elle te dit ou fait quelque chose, je lui parlerai, tu n'as pas à être blâmer, bien au contraire, tu lui ramènes des clients."

Il y avait du vrai dans ma réponse, si sa patronne lui faisait quelque chose, je le défendrais, je mettais ce pauvre garçon dans une situation délicate, je n'allais pas le laisser dans le pétrin dans lequel j'allais le mettre... Ensuite, il soutint son empressement en cherchant encore à fuir en me disant qu'il devait rentrer absolument. Hum rentrer sûrement au QG, ou à la "boutique", raison de plus pour le suivre. Par sa deuxième prise de parole, il venait de refermer tout seul le piège sur lui-même, je lui rétorquai :

"Et bien raison de plus, si tu dois rentrer, je pourrai voir ta boutique, et ainsi voir ce que vous vendez, ça sera déjà ça. Et si je ne peux rencontrer ta patronne, et bien au moins je pourrai toujours me régaler!"

Ma dernière phrase s'accompagnait d'un sourire innocent, comme pour marquer ma "sincérité". Bien entendu ce n'était qu'un sourire de façade, mais j'étais si doué pour les faire. Désormais, mon interlocuteur était prit au piège, quelle que soit sa réponse, ou son action, je le tenais entre me mains. Soit il me conduisait à sa patronne soit, comme je le soupçonnais, il était surveillé, et dans ce cas ce serait elle qui agirait pour éviter que quelque information ne puisse fuir... Dans les deux cas, cela m'arrangeait au plus haut point... Alors que j'étais plongé dans mes pensées, il me dit qu'il allait s'en aller, je le repris :

"Dans ce cas, je viens avec toi jeune homme. Ces gâteaux me font vraiment envie tu sais..."

Qu'allait-il bien pouvoir me répondre? Il était désormais pris au piège. Ou alors allait-il peut-être me surprendre? En tous les cas, cette conversation allait devenir fructueuse. Je trépignais intérieurement d'impatience à l'idée d'entendre de nouveau le son de sa voix.


Dernière édition par Arturos D'Endrylia le Ven 13 Aoû - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ omniprésent et omnipotent
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 30/10/2009
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
5000/5000  (5000/5000)
Niveaux:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Dim 15 Aoû - 2:14

Les flots océaniques d'Atlantica pouvaient paraître calmes et serein à l'image même de ses habitants mais ce n'était pas forcément vrai. Quelque part au bord de l'une des rares terres émergées de ce monde un être fulminait de ce qu'elle venait d'apprendre. NamMisa, la succube à la tête de Datenshi, avait été avertie qu'un de ses subordonnés se montrait un peu trop bavard. Elle avait en effet permit à Nexar de prendre une petite pause mais en réalité ce n'était qu'une façade raison pour laquelle elle avait envoyé quelques sans-coeurs le surveiller durant sa "sortie" afin de voir comment il pouvait se débrouiller en étant complétement seul. Et pour l'instant le résultat était loin d'être brillant, voilà qu'il s'était mis à faire la conversation à un inconnu et à lui livrer des informations concernant leur groupuscule. Il valait mieux l'arrêter avant qu'il ne parle d'avantage. Ne pouvant se permettre d'envoyer un sans-coeur ordinaire rattraper son poulain, la démone s'empressa de trouver une créature marine suffisamment puissante pour s'emparer de l'origamiste et l'entrainer jusqu'à portail. C'est d'ailleurs à ce moment précis que le destin fit en sorte qu'un requin passa dans le coin, ni une ni deux elle envoya des sans-coeurs sur lui pour le transformer et lui intima ensuite d'attraper Nexar d'une façon ou d'une autre pour l'éloigner de l'autre jeune homme. Elle était bien trop loin pour pouvoir distinguer beaucoup plus qu'une silhouette mais même si elle avait été en face de lui elle ne l'aurait de toute manière certainement pas reconnu et ce même si elle l'avait déjà rencontré. Quoiqu'il en soit le requin était déjà en route pour commettre son forfait et s'était emparé de la nageoire du jeune simili. La rapidité de nage de la créature marine ainsi que sa meilleure connaissance des lieux lui avait permis de semer ses poursuivant au bout de quelques temps et il avait pu envoyer le jeune triton dans un portail sombre ouvert par la créature démoniaque.

[C'est donc clair Nexar quitte le rp, c'est donc à Arturos de répondre pour clore ce topic. Quand à toi Nexar je vais t'ouvrir un topic ailleurs je te donnerai le lien par mp.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arturos D'Endrylia
Invocateur Nomade
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 27
Localisation : Sur son lit, devant son pc =)

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
103/500  (103/500)
Niveaux:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   Lun 16 Aoû - 21:58

Mon jeune interlocuteur était prit au piège, ses yeux fuyaient dans tous les sens sous la pression que je lui imposais par mon regard insistant. Mais alors que le silence s'éternisait, une énorme monstre marin prit le jeune simili par la gueule et me projeta contre une paroi rocheuse. Le temps que je me remette du choc, le requin reprenait sa course, pour me réveiller et surtout pour faire réagir Nexar :

"SALE BETE!!! REVIENS-LA!! NEXAR!!! J'ARRIVE!!! DEFENDS-TOII!!!!"

Me relevant, les deux tourbillons à mes pieds n'en formaient plus qu'un qui tournait bien plus vite que les deux précédents. Grâce à ma vitesse je pus rattraper la créature qui m'avait repoussé auparavant. D'un geste vif du bras, je la fis tournoyer sur elle-même pour à son tour lui faire connaître le sort qu'elle m'avait réservé. Malgré ça, elle ne broncha pas et continua sa course sans se retourner. Donc sa mission première était de ramener l'enfant qu'il avait prit dans sa gueule. Et le vaincre sans blesser l'otage n'allait pas être une mince affaire. Le poursuivant toujours, je pris une légère impulsion pour m'accrocher à sa nageoire dorsale, ainsi il me conduirait simplement au point d'arrivée. Malheureusement, le sans-coeur n'était pas si bête, il se frotta contre un mur rocheux pour m'écraser et je dus donc m'écarter au dernier moment. Ah! Sale bête! Pourquoi ne pouvais-tu pas te laisser faire?!! Mais alors que j'étais sur le point de revenir à son niveau, trois sans-coeurs me barrèrent la route, ils étaient apparemment là pour assurer les arrières du plus gros. Et bien c'était réussi! Alors que celui que je poursuivais s'éloignait, je devais désormais faire face aux nouveaux arrivants. Le groupe était composé de deux grosses méduses avec une tête noire au milieu d'une poche d'air avec trois grosses tentacules turquoises qui se balançaient aléatoirement. Le dernier était vert, il nageait avait ses pattes arrières qui étaient palmés et était armé de griffes et d'un petit trident. Quant à sa tête, assez particulière, elle s'allongeait vers l'arrière pour finit en pointe ornée d'une petite hélice.
Ce dernier commença par foncer, son trident en avant dans ma direction. Je pris donc alors une légère impulsion ascendante pour l'éviter. Mais, soudain, une énorme tentacule fondit sur moi mais je repoussais la créature toute entière en la faisant tournoyer. Mmmh, ma maîtrise de l'eau seule n'était pas suffisante... Mais alors que la deuxième méduse préparait son assaut, je la gelai puis mit un violent coup de pied ce qui la brisa en morceaux. Je pus remarquer d'un bref coup d'oeil qu'une espèce de coeur en cristal s'envolait quelques secondes avant de disparaitre. Ce n'était pas la première fois que je voyais ce phénomène, je devais enquêter là-dessus, sûrement un rapport avec le "royaume des coeurs". Mais ce n'est pas le moment d'y penser! J'avais un gosse à sauver, deux bestioles à vaincre pour le moment!
La créature verte revenait à la charge en donnant des coup de trident pour essayer de ma blesser accompagné de la créature restante qui fonçait en tournoyant sur elle-même. J'imitais cette dernière pour les expulser d'un courant fort. Je fonçais ensuite vers le sans-coeur armé pour geler son trident et prit appui sur celui-ci ce qui le brisa. Arrivé à la hauteur de la seconde créature, je la pris par une de ses tentacules, la gelai et tournoyai sur moi-même pour l'envoyer contre son alliée et la briser aussi. Le sans-coeur restant, sonné par l'énorme masse qu'il reçu ne me vit pas arriver et je pus donc geler ce dernier sans difficulté et le pousser violemment contre une paroi rocheuse.
Maintenant débarrassé de ces intervenants, je continuais ma route, mais je remarquai très vite que la poursuite était désormais vaine. Je remontais donc vers la surface puis vers la plage plongé dans mes pensées. Quelle était cette "patronne"? Etait-ce elle qui avait envoyé ces sans-coeurs? Sûrement... Ils ne s'intéressaient qu'à Nexar... Donc les sans-coeurs pouvaient être contrôlés... Effectivement, cette patronne était puissante... Peut-être la succube que j'avais combattu? Alors que j'eus fini de me sécher et de m'habiller, toujours plongé dans mes pensées, je pris mes affaires et ouvris un portail vers le Jardin Radieux... J'avais vraiment besoin de réponses, et revenir au point de départ serait une bonne idée.


[Edit de NamM': Fin du rp et félicitation à Arturos qui passe lvl12 et gagne donc une technique supplémentaire que je te prierais d'ajouter dès que possible.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atantica the perfect place to relax [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Atantica the perfect place to relax [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule :: Les mondes :: Atlantica-
Sauter vers: