Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   Ven 15 Oct - 21:12

Quelque part dans le vaste univers se trouvait le monde des Ténèbres. Quelque part dans ce monde des Ténèbres se trouvait un manoir. La manoir des Datenshi. Et quelque part dans ce manoir se trouvait un jeune homme. Un jeune homme aux cheveux argentés se déplaçant continuellement en long manteau noir, un bandeau de la même teinte sur ses yeux d'un bleu cyan. Ce jeune homme, c'était Riku. Le guerrier ayant oscillé de si nombreuses fois entre la Lumière et les Ténèbres. Mais l'équilibre si fragile avait cessé d'exister depuis plusieurs années. Et le jeune homme cherchait désespérément un moyen d'aider NamMisa, sa compagne, à se libérer des nécessités de sa condition de succube, malgré l'interdiction formelle de celle-ci qu'il prenne le risque de se faire consumer par les Ténèbres. Riku était convaincu qu'il ne courrait aucun danger s'il en savait suffisamment. Il connaissait les cas des êtres humains ayant donné naissance aux Simili de l'Organisation XIII, et leur situation était très différente de celle dans laquelle se trouvait actuellement Riku. Eux voulaient le pouvoir pour le pouvoir, lui le voulait pour sauver NamMisa. Une différence fondamentale qui n'était pas la seule. Eux s'étaient volontairement laissés emporter par les Ténèbres - même Sora qui avait un but finalement assez proche du sien. Lui avait la ferme intention de rester humain. Dans tous les cas, il était au moins aussi têtu que son meilleur ami, et une fois son choix fait, inutile d'essayer de le faire changer d'avis.

C'était dans le but de réunir suffisamment d'informations, ou du moins obtenir ne serait-ce que des indices sur le procédé à suivre qu'il se tenait dans la bibliothèque du manoir ce jour-là, pour peu qu'on puisse distinguer le jour de la nuit dans ce monde à l'obscurité perpétuelle. Avant de feuilleter un livre, il devait d'abord décider lequel ouvrir, et si le manoir possédait une quantité impressionnante d'ouvrages, le temps nécessaire pour trouver le bon livre serait d'autant plus long. Pour se donner une estimation du contenu, Riku ne lisait que les titres des manuscrits disposés par ordre alphabétique. Les livres étaient séparés en deux sections : la section des livres contenant des informations diverses et variées, pour la plupart des histoires peu intéressantes pour celui qui recherche un indice sur une marche à suivre, et la section des livres contenant des informations beaucoup plus dangereuses, traitant d'utilisations diverses des Ténèbres, pour la plupart hasardeuses, testées et décrites de manière plus ou moins approfondie, en fonction que l'auteur était ou non la personne qui expérimentait l'utilisation en question, ou si c'était quelqu'un d'autre qui écrivait, auquel cas la longueur du manuscrit dépendait du temps qu'avait mis le malheureux cobaye à céder aux Ténèbres et à s'emparer du coeur de l'auteur. Les livres de la deuxième section n'étaient accessibles qu'aux chefs des Datenshi, et à ceux qui avaient préalablement demandé une autorisation. D'ailleurs, la personne ayant eu la chance d'obtenir ladite autorisation était accompagnée et surveillée par un des trois chefs, généralement NamMisa, afin d'être sûr que des livres n'ayant aucun rapport avec la requête ne disparaisse mystérieusement.

C'était dans la deuxième section, la plus dangereuse, que cherchait Riku. Son but nécessitant un haut degré de maîtrise des Ténèbres, les informations qu'il cherchait ne pouvaient se trouver dans les livres de la première section. Par chance, son statut lui permettait de consulter les différents ouvrages sans avoir d'abord à en parler à NamMisa ou à Sephiroth. Et comme le guerrier préférait le combat à la lecture, quoiqu'il ait déjà pris le temps de lire le contenu entier de la bibliothèque d'un monde lointain d'après ses récits, il doutait que le grand guerrier ait la patience d'attendre qu'il ait trouvé ce qu'il cherchait. Alors que le regard du jeune homme balayait les étagères en quête d'un titre évocateur, Riku entendit un bruit inhabituel. Déjà, le bruit était fortement déconseillé dans la bibliothèque, mais il était rare que les délinquants produisent un bruit de course sans raison dans une bibliothèque. Le jeune homme sortit donc de la salle de la section II pour voir au bout de la grande pièce une silhouette qu'il ne reconnaissait pas. Ne mettant qu'une fraction de secondes à évaluer les risques et les conséquences, Riku se précipita à la poursuite de l'intrus. Comme il avait déjà vu toutes les recrues des Datenshi, s'il ne reconnaissait pas cette personne, il s'agissait obligatoirement d'un intrus. Et si un intrus arrivait à sortir du manoir, il ne donnait pas longtemps avant que le secret de l'existence des Datenshi soit révélé.

La course-poursuite dura longtemps, sans que Riku ne parvienne à gagner de terrain sur sa cible. Mais au détour d'un couloir, la silhouette sembla percuter quelque chose ou quelqu'un qui tomba par terre. Malheureusement, Riku n'eut pas le temps de freiner suffisamment pour ne pas trébucher sur la masse à terre. Il s'étala donc de tout son long, avant de se rendre compte que la masse sur laquelle il avait trébuché n'était autre que Vanitas, une recrue récente qui ne cachait pas un certain intérêt pour NamMisa, lequel intérêt n'était pas vraiment pour plaire à notre argenté. La recrue gardait souvent son masque, mais il lui avait été demandé de l'enlever lorsqu'il avait été recruté, et Riku avait alors vu une tête presque identique à celle de son meilleur ami. Une raison supplémentaire pour grincer des dents à chaque fois qu'il voyait Vanitas. Se relevant en hâte, il lança ses ordres sur un ton sec.

"Je sais que tu ne m'apprécies pas et je te rassure, c'est réciproque. Mais je t'ordonne de m'aider à poursuivre la personne qui t'a percuté. On ne peut pas se permettre de le laisser s'enfuir."

Tâchant de ne pas penser qu'il s'alliait avec une version ténébreuse de son meilleur ami qui en plus tenait à prendre sa place dans le coeur de NamMisa (et dans son lit par la même occasion), Riku se remit à courir, accélérant toujours plus pour combler le retard qu'il avait pris. Les sorties du manoir étant nombreuses, il ne pouvait pas utiliser un Couloir des Ténèbres pour attendre l'intrus. Cela lui aurait évité de se fatiguer, mais ce n'était pas une solution envisageable. A la place il devait se contenter de courir après l'intrus. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Remarque, au moins l'aiguille ne bouge pas, elle...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ omniprésent et omnipotent
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 30/10/2009
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
5000/5000  (5000/5000)
Niveaux:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   Sam 16 Oct - 0:44

Présentation du PNJ:
Spoiler:
 

Le noir, un sombre infernal, cauchemardesque. Un noir d'encre qui ne semblait guère avoir de fin mais cela ne l'effrayait guère... Dissimulée sous une longue cape dont la capuche couvrait presque entièrement son visage, elle avançait à un rythme constant, sous la pâle lumière de l'astre lunaire. Elle ne faisait aucun bruit quand elle marchait, ses pas ne provoquaient aucun son dans l'assourdissant silence de cette éternelle nuit. Mais qui était-elle au juste? Là était toute la question... La capuche bien que la couvrant entièrement n'empêchait pas de distinguer l'éclat grenadine de ses yeux lorsqu'on la regardait en face, car bien qu'elle est fait de son mieux pour se dissimuler entièrement elle avait eu maintes difficulté à passer dans le capuchon ses deux grandes couettes roses qui par chance faisait suffisamment d'ombre à son visage pour qu'on ne puisse en distinguer les traits. Quand à ses ailes elles étaient encore suffisamment petites pour qu'elle puisse les dissimuler sans qu'on ne les aperçoivent. Car oui elle possèdent des ailes et pas n'importes lesquelles. Des ailes noires, des ailes démoniaques, les ailes d'une démone. Car oui, cette jeune fille était une démone et pas n'importe laquelle d'ailleurs. Mais nous reviendrons sur ce point plus tard...

Avançant donc, elle ne tarda pas à voir sa destination se rapprocher. En effet, une bâtisse commençait à se profiler au milieu du désert qu'était ce monde de ténèbres. Un rictus se profila sur la partie inférieure de son visage. Bientôt, son plan allait se mettre en marche. Pénétrant la forteresse, cette jeune personne inconnue de la majeure partie des membres de Datenshi s'engagea sans hésiter dans le dédale de couloir. Ou presque... En effet au bout de quelques minutes elle s'était aperçue qu'elle s'était légèrement, perdue... Il fallait dire qu'elle ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi grand... Courant dans ce labyrinthe ne semblant guère avoir de fin Etna -puisque c'est ainsi qu'elle se prénommait- se stoppa devant une porte. Décidant par un principe qui nous semblerait totalement aléatoire et abscons que cette porte était celle qui la mènerait là où elle désirait se rendre elle l'ouvrit d'un coup... pour découvrir une pièce vide! Forcément à agir aussi aléatoirement on pouvait s'y attendre. Ne se laissant cependant pas dérouté par cet échec elle repartit derechef vers une autre porte, puis une autre, puis une autre...

Lorsque la jeune créature nocturne commençait à en avoir assez d'ouvrir des portes elle commença à ralentir l'allure lorsque soudain un bruit capta son attention. Se précipitant vers la pièce en question elle aperçut alors un jeune homme. Son sang ne fit qu'un tour avant qu'elle ne s'enfuie en courant et ce n'était visiblement pas une mauvaise idée puisqu'il avait commencé à la courser. Il fallait qu'elle agisse en toute discrétion si elle souhaitait mettre le plan qu'elle avait fomenté des heures durant à exécution et se faire poursuivre par un des membres était bien loin de l'aider dans ses objectifs. Quoi qu'il en soit elle devait le semer au plus vite. Le semer ou lui régler son compte... Quoique cette option restait pour le moment assez moyenne compte tenue qu'elle ne ferait pas d'avantage dans la discrétion. Tournant à un angle pour traverser un énième couloir en courant, elle entraperçue une personne qui lui bloquait la route sans trop le vouloir:


- Rah mais hôtes-toi donc de mon chemin! fit-elle en le poussant sans ménagement.

Ne s'inquiétant même pas de l'état de santé de sa pauvre victime qu'elle avait envoyé valdinguer contre un mur sans plus de cérémonies elle reprenait déjà sa course, espérant gagner du temps. Ce fut le cas et cette précieuse avance de quelques secondes lui fut bien utile. Ou du moins elle l'aurait été si elle ne s'était pas engagée dans un cul de sac. Mais aussi quelle idée de mettre une voie sans issue dans un endroit pareil? A croire que ce lieu était un vrai traquenard. Invoquant l'un de ses prinnys -une espèce de pingouin bleu et blanc- elle l'attrapa sans ménagement et le lança sur le mur. Ces créatures étaient en effet connues pour exploser une fois qu'ils étaient lancés contre une surface quelconque. Cependant la parois de pierre semblait ici un peu trop solide pour eux et outre le bruit typique d'un explosion qui avait certainement du attirer l'attention et le souffle qui avait vaguement projeté Etna à quelques mètres rien ne s'était passé. Tout juste eut-elle le temps de se relever et d'épousseter sa cape qui la couvrait toujours de la tête au pied que ses poursuivants -à présent au nombre de deux- lui bloquèrent la seule sortie.

Ceci laissa donc le temps à la plus jeune de détailler ces deux inconnus. Le premier était entièrement vêtu de noir et d'après ce qu'elle pouvait voir de ses vêtements assez moulant il s'agissait d'un homme bien qu'elle ne pouvait entièrement en juger son visage étant dissimulé sous un casque. Le second quand à lui intéressa d'avantage la fille aux cheveux rosé. Il était plutôt grand -bien que certainement plus jeune qu'elle- et portait une cape d'un noir plus sombre que la nuit qui contrastait à merveille avec sa peau dont la pâleur rappelait l'astre de nuit, sans parler de sa chevelure d'argent et de ses magnifiques pupilles cyan. Lui retenait vraiment son attention et elle espérait bien que cela soit réciproque. Cela dit -et bien que personne n'est encore pris la parole à cet instant précis- il lui semblait déceler une certaine émotion dans les yeux bleus de l'argenté. Une petite étincelle ressemblant de très près à de l'étonnement. Se creusant la tête afin de chercher à savoir pourquoi elle comprit finalement. Ses yeux. Malgré tout ses efforts afin de se dissimuler on devait encore pouvoir légèrement entr'apercevoir ses iris rougeâtres. Ses yeux dont la teinte rappelait vaguement (pour ne pas dire complètement) les yeux d'un des rares éléments féminins de Datenshi...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanitas
Maitre des Unversed
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22
Localisation : là ou tu es

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
100/400  (100/400)
Niveaux:
8/100  (8/100)

MessageSujet: Re: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   Dim 17 Oct - 19:05

Dans la forteresse des Datenshi au milieux d'un couloir sinistre, un couloir des ténèbres s'ouvrit. Une personne en sortit, il était habillé d'une tenue noire et rouge et son visage était caché par un masque.

- Cette mission était trop facile, j'en ai vraiment marre de ces missions de seconde zone !

Il frappa le mur et grand bruit retentit, il s'écria:

- Aïe !!! Ma main ! Tout ça à cause de ce "Riku". Un jour je le tuerait mais pour l'instant il peut me servir .

Vanitas s'élança dans le couloir sans vie de la forteresse de son organisation .

- Bon qu'est ce que je peut faire maintenant... Et si j'allais voir NamMisa on pourrait encore s'amuser comme la dernière fois.

A cette idée Vanitas bava.

Mais avant je vais aller aux toilettes. C'est chiant qu'il n'est pas mis les toilettes dans les chambres il faut faire le tour du château pour y aller

Et oui hélas les Datenshi ayant peu de moyen avait construit une salle qui disposait de deux urinoir , de trois toilettes ainsi que cinq douche. A part les trois chefs de Datenshi qui eux disposait de douches et de toilettes privé dans leur appartement, les autres devait partager cette pièce ou l'intimité ne régnait point.

Alors que Vanitas allait tourner à un angle, une petite silhouette fine l'envoya valser contre le mur en lui disant ces quelques mots.

- Rah mais hôtes-toi donc de mon chemin!

Puis quelqu'un trébucha sur lui... c'était Riku

Il se releva et Riku fit de même. Et son soit disant "supérieur" pris la parole

"Je sais que tu ne m'apprécies pas et je te rassure, c'est réciproque. Mais je t'ordonne de m'aider à poursuivre la personne qui t'a percuté. On ne peut pas se permettre de le laisser s'enfuir."

Vanitas répliqua

- Mais j'ai envie d'aller aux toilettes moi...

Mais Riku était déjà partit.

- Rah !!! Bon quand faut y aller, bah faut y aller.

Et ils s'élancèrent a la poursuite de cette mystérieuse personne.
La course poursuite ne dura pas longtemps et ils finirent par la coincer dans cul-de-sac.

- Bon dis tu pourrais te rendre gentiment que je puisse enfin aller au toilette .
Prononça Vanitas d'un ton exaspéré.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   Mar 16 Nov - 23:55

Au sein de la forteresse des Datenshi, la course-poursuite continuait. Riku poursuivait sa recherche de l'intrus qui s'était introduit dans le manoir. Il commençait à s'énerver de ne pas réussir à retrouver la présence indésirable. Heureusement, le hasard faisait bien les choses. Alors qu'il s'approchait d'un énième couloir, il entendit une grosse explosion. Il avait trouvé sa cible... Il avait de la chance que celle-ci ne connaisse visiblement pas la géographie de la demeure, en effet le virage qu'elle avait pris menait à une impasse. Et les murs étaient suffisamment résistants pour tenir face à bon nombre d'explosifs. Lorsque Riku arriva face à l'impasse, il vit l'intrus être projeté en arrière. Il l'observa se relever et épousseter sa cape. Peu de temps après, Vanitas, toujours sur ses talons, arriva derrière lui, et interpella la présence étrangère sans plus de formalité.

"Bon dis tu pourrais te rendre gentiment que je puisse enfin aller aux toilettes ?

Parfois, les phrases de son subordonné, aussi profondes qu'un pot de fleur, lui faisaient honte. Si les yeux de Riku n'étaient pas masqués par un bandeau, le guerrier casqué aurait pu voir le regard chargé de reproches que lui adressait son supérieur.

*Aucune classe, vraiment...*

Puis il reporta son attention sur l'intrus. Il souleva légèrement son bandeau noir, pour mieux apercevoir les quelques traits visibles de cette personne. Un détail qui retint l'attention du jeune homme fut l'éclat des yeux de l'individu en cape. Il n'y avait qu'une personne de sa connaissance qui possédait des yeux couleur grenat... Perplexe, il ne remarqua pas qu'il montrait son étonnement pendant qu'il remettait son bandeau en place. Il passa plusieurs minutes à mener des réflexions dont lui seul avait le secret, puis il finit par commencer l'interrogatoire.

"Comme l'a si mal formulé mon subordonné, commença-t-il en insistant sur le mot "subordonné" pour que Vanitas comprenne bien où était sa place, tu ferais mieux de ne pas faire d'histoires. Je n'aime pas la violence inutile, et ce sera beaucoup plus simple pour tous si tu coopères. Je compte sur toi pour m'expliquer la raison de ta présence ici, entre autres. Et il y a de fortes chances que, parmi les personnes qualifiées pour t'interroger, je sois celui qui est le moins sévère. A toi de voir si tu préfères un interrogatoire disons "amical" ou un autre plus froid et brutal..."

Dans tous les cas, l'intrus - ou comme le soupçonnait Riku l'intruse, n'avait pas vraiment le choix. Qu'elle le veuille ou non, ce serait lui qui se chargerait de l'interroger. Après tout, Sephiroth n'était intéressé par les interrogatoires que s'il s'agissait d'un de ses ennemis personnels ou d'adversaires coriaces qu'il avait enfin réussi à capturer. Quant à NamMisa... il aurait du mal à expliquer dans quelles circonstances il avait surpris l'intruse. Et puis, il ne pouvait se permettre de déléguer une tâche qu'il était en droit, et même en devoir d'exécuter, devant un de ses subordonnés, surtout pas Vanitas. Ce dernier s'empresserait de répandre la rumeur parmi les Datenshi qu'il usurpait sa fonction de chef. Finalement, Riku reprit la parole et fit signe à l'intruse d'avancer.

"Allez, viens. Tu seras plus à l'aise pour répondre à des questions si tu es assise. Pas de coup bas, c'est compris ? Si tu essayes de prendre la poudre d'escampette, je n'hésiterai pas à t'attaquer et à m'assurer que tu ne représenteras pas un danger."

Riku parlait avec une voix posée, dans laquelle n'était plus visible aucune irritation. Il sortit de l'impasse, fit signe à l'intruse et chargea Vanitas de fermer la marche et ainsi de s'assurer qu'elle ne l'attaquerait pas par derrière. Le silence fut pesant tout au long du chemin qui menait à la salle isolée où Riku emmenait les deux personnes. Une fois arrivé, il ouvrit la porte, révélant un petit salon avec deux fauteuils, une chaise et une table basse.

"Si tu veux bien te donner la peine d'entrer...

Riku laissa passer l'intruse puis entra à son tour, ne se préoccupant pas du tout de l'individu masqué qui les suivait. Pas question de lui laisser l'honneur de passer devant lui. Il prit place dans un des fauteuils et indiqua le second à l'intruse. Le troisième devrait se contenter de la chaise. Avant de commencer l'interrogatoire, Riku jeta un oeil autour de lui. Le salon avait été sobrement décoré, selon les goûts de NamMisa, et il fallait dire qu'elle avait un goût sûr. Un tapis épais recouvrait le milieu de la pièce, tandis que les meubles suivaient le style de la table basse, soit un style plutôt ancien, qui témoignait cependant d'une certaine aisance. Riku joignit ses mains devant son visage et fixa l'intruse à travers son bandeau.

"Et si tu commençais par enlever cette cape, petite démone ? Je crois savoir qui tu es venue voir, et si j'ai raison, ton style vestimentaire doit être assez proche du sien. Pas étonnant, donc, que tu veuilles te couvrir. Je crois cependant savoir que tu n'en as pas spécialement besoin..."

Riku, assez content de sa phrase, jouait sur les sous-entendus. S'il avait vu juste, son interlocutrice était une succube, au même titre que sa démone de compagne. Il était donc tout à fait probable qu'elle maîtrise elle aussi les flammes. Et ce n'était pas les seuls moyens dont disposaient les succubes pour lutter contre le froid...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ omniprésent et omnipotent
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 30/10/2009
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
5000/5000  (5000/5000)
Niveaux:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   Mer 17 Nov - 22:19

Décidément Etna avait le chic pour toujours s'attirer des ennuis. Résumons la situation. La démone s'était introduite dans la forteresse des Datenshi et s'était -après quelques recherches infructueuse- retrouvée affublée de deux poursuivants qui n'étaient autres que Vanitas et Riku (chose qu'elle ignorait et dont elle se fichait éperdument). Quoiqu'il en soit ne connaissant pas tellement les lieux elle avait eu tôt fait d'être rattrapée par ses poursuivants lorsqu'elle avait pénétré dans un cul-de-sac. Voyant ses chances de s'échapper réduites à néant elle se contenta de toiser les deux jeunes hommes notant au passage la surprise de celui qui avait ôté son bandeau pour l'observer plus attentivement.

Mais revenons à nos moutons quoiqu'il ne devait pas tellement en avoir en ces lieux. En effet cela faisait quelques secondes que les jeunes hommes était arrivé et celui tout de noir vêtu (et casqué) pris la parole:


- Bon dis tu pourrais te rendre gentiment que je puisse enfin aller aux toilettes?

Le tout lâché avec le plus grand sérieux. Sur ce coup là même Etna se demandait s'il ne s'agissait pas d'une blague -tout en étant à moitié désespérée au cas où ce n'en était pas une- ses yeux s'agrandissant sous l'effet de l'incrédulité alors que ses lèvres s'ouvraient, laissant échappé un sourire mêlé à un léger rire.

*Mais ce type n'a donc aucune classe?*

Telles furent ses pensées avant qu'elle ne reporte son regard sur l'argenté qui n'en pensait certainement pas moins. S'en suivit le petit instant de flottement précédemment décris entre la démone et l'albinos avant que ce dernier prenne enfin la parole:

- Comme l'a si mal formulé mon subordonné, fit-il en insistant tout particulièrement sur l'appellation de subordonné, tu ferais mieux de ne pas faire d'histoires. Je n'aime pas la violence inutile, et ce sera beaucoup plus simple pour tous si tu coopères. Je compte sur toi pour m'expliquer la raison de ta présence ici, entre autres. Et il y a de fortes chances que, parmi les personnes qualifiées pour t'interroger, je sois celui qui est le moins sévère. A toi de voir si tu préfères un interrogatoire disons "amical" ou un autre plus froid et brutal...

"Les personnes qualifiées pour l'interroger"? Ainsi donc cet éphèbe avait des responsabilités au sein de leur groupe? Intéressant... Cela dit elle n'était pas du genre à se laisser faire et si pour le moment elle le laissait parler à sa guise c'était pour mieux l'achever plus tard. Bien que le terme "achever" ne signifiait pas forcément qu'elle allait mettre fin à ses jours... Voyant sans doute qu'elle ne répondrait pas de suite il lui fit signe d'avancer tout en lui disant:

- Allez, viens. Tu seras plus à l'aise pour répondre à des questions si tu es assise. Pas de coup bas, c'est compris ? Si tu essayes de prendre la poudre d'escampette, je n'hésiterai pas à t'attaquer et à m'assurer que tu ne représenteras pas un danger.

Si elle le trouvait un tantinet trop assuré pour son âge, la fille aux cheveux roses ne pouvait nier le fait qu'il était tout de même très professionnel. Elle marcha donc à sa suite, le jeune homme masqué sur ses talons avant de s'arrêter devant une porte. Le garçon aux yeux bandés ouvrit ladite porte avant d'inviter la succube à entrer par une phrase de politesse. Au moins il était galant c'était déjà ça. Elle prit place sur le fauteuil que lui avait désigné son "interlocuteur" tandis que celui-ci s'installait dans un autre tout aussi semblable. Il comptait certainement l'interroger à présent et n'allait pas tarder à s'en mordre les doigts. Elle en ricanait presque d'avance mais pas pour longtemps hélas car lorsqu'il reprit la parole...

- Et si tu commençais par enlever cette cape, petite démone ? Je crois savoir qui tu es venue voir, et si j'ai raison, ton style vestimentaire doit être assez proche du sien. Pas étonnant, donc, que tu veuilles te couvrir. Je crois cependant savoir que tu n'en as pas spécialement besoin...

- Mais comment est-ce que...
s'exclama la jeune fille abasourdie.

Elle se laissa tomber sur le fauteuil en poussant un juron tandis qu'elle se frappait le front du plat de la main. En seulement quelques mots elle venait de confirmer les doutes de l'autre. Quelle imbécile! Cela dit c'était une raison de plus de ne pas réagir comme elle le faisait surtout que la comparaison qu'il avait fait entre elle et NamMisa ne lui plaisait pas tellement. Car oui, Etna connaissait NamMisa et elle était la raison même de sa venue. Se redressant afin d'être dans une position assise à peu près normale, la demoiselle -qui avait laissé tomber sa capuche afin que son visage soit à la vue de tous- fixa celui qui lui faisait face d'un regard tellement froid qu'il en aurait fait geler les murs de la citadelle.


- Si tu as si bien deviné qui je souhaitait voir alors pourquoi devrais-je te parler? Tu n'as qu'à la prévenir de ma présence ici et elle viendra me parler elle-même.

Après tout elle ne voyait pas où était le problème. Bien sûr elle ignorait qu'un peu plus tôt NamMisa avait laissé une note à l'intention de Riku dans laquelle elle l'informait qu'elle s'absentait pour ne revenir que bien plus tard le lendemain. Cela dit son air renfrogné, ses bras croisés et ses sourcils froncés laissait clairement voir qu'elle n'était pas prête à parler à quelqu'un d'autre que celle qu'elle avait demandé ou tout du moins pour l'instant. S'en suivit donc un silence gêné au bout duquel Riku lui expliqua que la cheftaine de Datenshi était absente pour un bout de temps et qu'elle devrait donc se contenter de lui. Poussant un soupir elle dit:

- Puisque c'est ainsi...

Elle avait commencé sa phrase en esquissant un geste pour se lever mais ne put en dire d'avantage car c'est à ce moment précis qu'un prinny entra dans la pièce pour lui remettre une missive sans doute urgente raison pour laquelle elle s'empressa de l'ouvrir. La lettre dont elle lu rapidement le contenu était -à même titre que l'enveloppe portant son nom- inscrite en lettres de sang. Sa rage augmentait à mesure que ses yeux grenat parcourait le parchemin. Une fois sa lecture achevée Etna -prise d'un accès de rage- laissa tomber sa cape d'un seul geste avant de s'emparer de l'innocent prinny qu'elle jeta sur la missive tout deux s'écrasant sur le mur où ils explosèrent sans même abimer la pierre du mur.

- Nan mais franchement ils se croient tout permis! maugréa t-elle sans se préoccuper d'avantage des deux spectateurs de la scène. Poussant un soupir afin de se détendre elle se rassit et reposa son regard sur Riku.

- Alors gamin, qu'est-ce que tu veux savoir exactement?

Elle avait parlé d'une voix calme mais on sentait encore un fond de colère en elle. Décidément cette situation lui plaisait de moins en moins. Ainsi elle avait décidé d'écouter les questions de son interlocuteur même si il était certain pour elle que certaines d'entre-elles demeureraient sans réponse. Au moins cela relancerait la conversation et puis qui sait elle pourrait peut-être glaner quelques informations intéressantes grâce à lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanitas
Maitre des Unversed
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 22
Localisation : là ou tu es

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
100/400  (100/400)
Niveaux:
8/100  (8/100)

MessageSujet: Re: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   Dim 2 Jan - 1:27

Résumons la situation: Alors Vanitas arpentait les couloirs sombres et humides de la forteresse de Datenshi, une personne encapuchonnée le renversa. Quelques secondes après il rencontra Riku qui lui ordonna de poursuivre avec lui l'intrus, qui se trouvait en faite être une "intruse". Il ne fallut pas longtemps aux deux jeunes hommes pour la retrouver, il fallait dire qu'avec le bruit qu'elle faisait même retrouver un mog dans une botte de foin serait plus difficile. Mais revenons a nos chocobos quoi que je n'ai jamais croisé de chocobos dans un château, ni même en vrai... Bref, Alors que Riku et Vanitas avait coincé leur invitée indésirable dans un coin de la forteresse, notre cher Vanitas nous sortit une phrases des plus stupides :"Bon dis tu pourrais te rendre gentiment que je puisse enfin aller aux toilettes?" Ce qui provoqua la stupeur de son supérieur ainsi que celle de l'intruse.

Il eut un grand silence lorsque Vanitas lâcha sa phrase. Puis après quelques secondes, Riku pris la parole :

- Comme l'a si mal formulé mon subordonné, fit-il en insistant tout particulièrement sur l'appellation de subordonné, tu ferais mieux de ne pas faire d'histoires. Je n'aime pas la violence inutile, et ce sera beaucoup plus simple pour tous si tu coopères. Je compte sur toi pour m'expliquer la raison de ta présence ici, entre autres. Et il y a de fortes chances que, parmi les personnes qualifiées pour t'interroger, je sois celui qui est le moins sévère. A toi de voir si tu préfères un interrogatoire disons "amical" ou un autre plus froid et brutal...

-Tsss... fut le seul son qu'il prononça après les paroles de Riku.

Mais apparemment cela ne convenait pas à notre jeune homme masqué :

* Pourquoi l'interroger autant se débarrasser d'elle maintenant. Elle a trouvé notre forteresse, elle en sait beaucoup trop et on ne sait pas ce que nous réserve l'avenir, elle pourrait s'échapper à tout moment * pensait il.

Puis Riku repris la parole :

"Allez, viens. Tu seras plus à l'aise pour répondre à des questions si tu es assise. Pas de coup bas, c'est compris ? Si tu essayes de prendre la poudre d'escampette, je n'hésiterai pas à t'attaquer et à m'assurer que tu ne représenteras pas un danger."

Riku fit signe a L'intruse de le suivre et à Vanitas de fermer la marche. Il arrivèrent devant une porte qui donnait dans une petit pièce contenant une table basse, deux fauteuils , une chaise et un tapis. Il s'y engouffrèrent chacun leur tours. Bien sûr Vanitas fut le dernier à rentrer et à avoir la chaise pour pouvoir s'asseoir.

Vanitas envoya d’un coup de pied voler la chaise contre le mur, celle-ci explosa au contact du dit mur avant qu'il ne s'y s’adosse et regarde Riku et son interlocuteur parler.

- Et si tu commençais par enlever cette cape, petite démone ? Je crois savoir qui tu es venue voir, et si j'ai raison, ton style vestimentaire doit être assez proche du sien. Pas étonnant, donc, que tu veuilles te couvrir. Je crois cependant savoir que tu n'en as pas spécialement besoin...

- Mais comment est-ce que... s'exclama notre jeune invitée masquée.

Elle s’affaissa sur le fauteuil et soupira et c’est ainsi qu’elle confirma d’elle-même les soupçons de Riku. Elle se redressa et d’un geste enleva sa capuche, laissant apparaitre deux nattes bordeaux et deux beaux yeux rougeâtres et jeta un regard glacé à Riku.On aurait dit un combat mental comme si le premier qui détournait le regard perdrait. Puis notre invitée mystère pris la parole :

- Si tu as si bien deviné qui je souhaitais voir alors pourquoi devrais-je te parler? Tu n'as qu'à la prévenir de ma présence ici et elle viendra me parler elle-même.

Vanitas écoutait vaguement leur discutions. Il n’était pas fait pour les interrogatoire, pour lui cela ne servait à rien, autant tuer la personne voilà ce qu’il pensait comme ça il n’y aurait aucuns problèmes et tout cela se serait terminé rapidement. Mais d’après ce qu’avait écouté Vanitas de la conversation, notre intruse voulait voir NamMisa qui malheureusement n’était point là.

- Puisque c'est ainsi...

Elle avait commencé sa phrase en esquissant un geste pour se lever mais ne put en dire d'avantage car c'est à ce moment précis qu'une sorte de pingouin bleu arriva et lui donna un lettre qu’elle ouvrit avec une vitesse déconcertante. Après avoir lu la lettre elle enleva sa cape d'un geste brusque et jeta le pingouin et la lettre sur le mur ce qui provoqua une explosion qui effleura à peine le mur.

- Nan mais franchement ils se croient tout permis! Grogna t-elle sans prêter attention aux deux autres individus qui semblaient choqués.

- Alors gamin, qu'est-ce que tu veux savoir exactement? Elle parla d’une voix calme et posé.

C’est a ce moment que Vanitas prit enfin la parole, il venait juste d’enlever son casque et laissait apparaitre deux beau yeux dorés:

- Désolé de vous interrompre mais moi je m’en vais. Il se dirigeait vers Riku et lui tapota l'épaule et repris. Certes comme tu l’a dit son style vestimentaire ressemble à celui de NamMisa mais ça s’arrête là. Comment dire… IL commença à scruter sa poitrine. Elle est plate, vraiment plate, y a rien c’est une planche à pain.

Puis il détourna son regard et se dirigeât vers la porte.

- Reviens me voir quand t’auras grandis parce que comment dire les gamines ne m’intéressent pas. Sur ce Riku je te laisse la suite, j’espère que tu y prendra du plaisir à l’interroger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
PNJ omniprésent et omnipotent
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 30/10/2009
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part à la fois

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
5000/5000  (5000/5000)
Niveaux:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   Dim 16 Jan - 20:20

Alors qu'elle s'attendait à ce que ce soit l'argenté qui prenne la parole, ce fut son subordonné -qui avait ôté son casque pour laisser sa chevelure d'ébène et ses iris d'or à la vue de tous- qui répondit le premier:

- Désolé de vous interrompre mais moi je m’en vais. fit-il avant d'aller tapoter l'épaule de son supérieur. Certes comme tu l’a dit son style vestimentaire ressemble à celui de NamMisa mais ça s’arrête là. Comment dire… le brun fixa avec insistance sa poitrine. Elle est plate, vraiment plate, y a rien c’est une planche à pain. Il détourna ensuite son regard d'elle et commença à se diriger vers la porte en lui adressant une dernière phrase. Reviens me voir quand t’auras grandis parce que comment dire les gamines ne m’intéressent pas. Sur ce Riku je te laisse la suite, j’espère que tu y prendra du plaisir à l’interroger.

Les iris de la succube se mettait à luire tel de la lave en fusion au fur et à mesure qu'il parlait. Sur le moment elle n'avait rien de particulier contre lui et elle comptait conserver son calme malgré la précédente missive mais là s'en était trop pour elle. Car en effet si il y avait bien une chose qui la complexait particulièrement c'était la taille de sa poitrine minuscule pour une succube de son âge. C'était d'ailleurs un des principales raisons qui faisait que NamMisa l'insupportait (à même titre que n'importe qu'elle personne de sexe féminin possédant une poitrine). Parlons en d'ailleurs de NamMisa. Il osait traiter la fille aux cheveux roses de gamine? Il allait être servi et après ça il ne regarderait certainement plus sa "chère supérieure" de la même manière.

- C'est moi que tu traites de gamine?! Laisses-moi rire j'ai au moins 108ans en âge humain et ta chère NamMisa a bien le double de mon âge soit 648ans pour une démone. De toutes façon les hommes ne sont que des imbéciles, pour vous tout ce qu'il faut c'est une paire de seins. Pas étonnant que vous soyez tous à vénérer ma cousine! Rah si cette peste n'était pas celle qu'elle est il y a sans doute bien longtemps que j'en aurait finit avec elle. J'EN AIT MARRE!!!


Cette dernière phrase résumait parfaitement l'état d'esprit d'Etna en ce moment. Elle était excédée, jamais elle n'avait laissé éclater à ce point la haine et la jalousie qu'elle pouvait vouer à sa cousine. Se laissant retomber sur le fauteuil avec un soupir d'exaspération, elle laissa une main couvrir son visage tandis qu'elle tentait petit à petit de reprendre ses esprits au sein de l'assourdissant silence qui avait suivit ses paroles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   Ven 21 Jan - 22:43

A en juger par la réaction de l'intruse lorsque Riku lui avait communiqué ses soupçons, il avait vu juste et cela gênait ses plans. Néanmoins, la démone se contrôla très vite et exigea de parler à NamMisa. Petit problème : elle était absente, ce que Riku lui expliqua de suite. La démone sembla se résigner et commencer à parler, mais une sorte de pingouin volant blanc et bleu entra précipitamment dans la pièce, détenteur d'une petite lettre que sa détenue lut aussitôt avant de la détruire grâce à ses flammes. Sans ménagement, elle prit le pingouin et le lança contre un mur, provoquant l'explosion du volatile. Au vu de l'exclamation rageuse de l'intruse, cette lettre n'était pas pour lui plaire. Mais elle fit encore une fois preuve de contrôle et elle reprit son calme avant de se rasseoir et de demander à Riku ce qu'il voulait savoir. Si seulement les interrogés pouvaient être aussi coopératifs... Mais évidemment, lorsque tout se passe bien, il y a toujours quelque chose pour tout gâcher. Par coïncidence (ou pas) ce fut Vanitas qui, après avoir fait preuve de son manque de charisme, démontra avec brio son insubordination. Non seulement il avait jeté la chaise que lui avait laissé Riku ; l'objet, assez fragile, se fracassant contre le mur opposé, mais en plus il venait délibérément de déserter une tâche confiée par son supérieur, sans parler de son indélicatesse à toute épreuve, puisqu'il venait de faire remarquer à l'intruse sa poitrine peu développée. Il se dirigea ensuite vers la porte, mais il n'eut pas le temps d'aller bien loin, puisque la démone laissa éclater sa colère. Si Riku n'avait pas été un membre des Datenshi, il aurait apprécié le spectacle avec d'autant plus de plaisir, mais il devait garder un oeil sur l'interrogée, afin de s'assurer qu'elle ne tentait pas de s'enfuir. Non, tout bien réfléchi, il appréciait le spectacle à fond.

Au cours de sa tirade, la démone exprima son mépris pour Vanitas et l'appellation qu'il avait utilisée pour la mentionner. Elle révéla au passage son âge et celui de NamMisa. Même si Riku savait qu'elle était une succube et que son âge ne se voyait pas à sa morphologie, il savait qu'elle était beaucoup plus âgée que lui, ce qui ne l'empêchait pas d'être heureux avec elle, puisque sa mentalité était généralement celle d'une adolescente humaine. Toutefois, il ne pouvait pas deviner l'âge exact de sa compagne, et il eut un léger temps de surprise, qu'il s'efforça de ne pas montrer, puisque cette information n'avait que peu d'importance pour lui. Si ce n'était qu'il devrait faire attention à conserver la longévité de NamMisa lorsqu'il essaierait de la délivrer de sa nécessité à absorber des âmes. S'il la rendait humaine, son âge la rattraperait et elle n'en survivrait probablement pas.

Elle laissa également sous-entendre (très implicitement) sa haine des hommes qui selon elle, ne s'intéressaient tous qu'aux filles qui possédaient une poitrine ostensible. Bon, évidemment, si on s'en tenait à Vanitas comme seul exemple, il y avait de quoi désespérer sur la nature masculine. Mais tous n'étaient pas comme lui après tout. Pour en revenir à ce que disait la démone (non pas que les intérêts masculins en matière de poitrine ne constituaient pas un sujet de réflexion pour Riku, mais il préférait se concentrer sur les choses vraiment importantes), celle-ci venait de laisser entendre qu'elle aurait attenté à la vie de la succube si celle-ci n'avait pas le statut qu'elle avait. Intéressant... En revanche, même s'il ne doutait pas de la capacité de sa compagne à savoir se défendre, il savait donc qu'il avait raison de vouloir la surveiller. Maintenant qu'il savait que les rapports entre les deux succubes étaient conflictuels, hors de question de les laisser seules.

Cependant, Riku n'eut pas besoin d'intervenir, puisque la démone se calma toute seule. Tant mieux, il préférait éviter l'affrontement, du moins tant qu'il le pouvait. Il laissa le silence s'installer plusieurs minutes, à peine coupé par le bruit des respirations des différents protagonistes. Le jeune homme en profita pour remarquer que Vanitas, sûrement sous l'effet de la surprise suite à un tel déferlement de colère, n'avait pas bougé de sa place, et semblait presque pétrifié. Tant mieux, ça faisait du bien de ne pas l'entendre râler... Lorsqu'il fut sûr que la démone ne ferait pas à nouveau éclater sa colère, Riku se leva, en tournant la tête vers son subordonné, puis en le fixant à travers son bandeau, pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas intérêt à lui prendre son fauteuil. Le guerrier aux cheveux argentés se dirigea alors vers l'intruse, jusqu'à pouvoir poser sa main sur son épaule. Puis il lui adressa la parole d'une voix calme.

"Tu sais, il n'y a pas besoin d'avoir de la poitrine pour que l'on te respecte ou que l'on s'intéresse à toi. Les hommes ne sont pas tous pareils. Tu n'as juste pas encore eu la chance de croiser un homme qui sache voir en toi au-delà de ton physique."

Certes, réconforter une détenue n'était peut-être pas le meilleur moyen de lui montrer qu'il était toujours le chef ici, mais il se devait de rétablir la dignité de ses pairs masculins. Et puis, si elle n'était pas en mesure de répondre à ses questions, cela ne servirait à rien de l'interroger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Course-poursuite dans les Ténèbres [PV Vanitas / EVENT]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Descent, Voyage dans les Ténèbres
» DESCENT - A Journey in the Dark (un voyage dans les ténèbres, quoi)
» Descent : Voyages dans les Ténèbres !
» [Lyon] Résultat du tournoi de mêlée du 31 Juillet
» descent voyage dans les ténèbres: mer de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule :: Les mondes :: Monde des ténèbres-
Sauter vers: