Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fanfiction - Final Fantasy Cristal Chronicles] La caravane de Tipiac - Un nouveau Chevalier Noir

Aller en bas 
AuteurMessage
Angusticlavii
Cardinal de Luxure~~Dark Knight <3
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
215/500  (215/500)
Niveaux:
10/100  (10/100)

MessageSujet: [Fanfiction - Final Fantasy Cristal Chronicles] La caravane de Tipiac - Un nouveau Chevalier Noir   Jeu 3 Nov - 15:47

O, keepers of the Crystal.
Thy memories to the light shall flow.
Forgotten jewels that lose their glow.
In time they shall return anew.
To be gathered like drops of dew.
Journey forth!
Seek the water of life.
FINAL FANTASY
Cristal Chronicles...

Présentation des protagonistes:

Quatre races, des villes en constante survies, un cristal...

Les Clavats: peuple sympathique qui prône l'harmonie.
Les Lilties: peuple de fiers guerriers au tempérament coléreux.
Les Yukes: peuple mystérieux qui accumule sagesse et connaissances.
Les Selkies: peuple indépendant qui place ses intérêts en premier.

Zephon: Lilty - Mâle - Visière - Forgeron
Famille: Zephon est envoyé de son père (Zat), sa mère (Jesia), sa soeur aînée (Kaëlle)
et sa soeur cadette (Mimi) dans la caravane de cristal.

Alicia: Selkie - Femelle - Hibou - Tailleur
Fille de Bal Moo (père), See Sooya (mère) qui porte pour frère cadet Deh Tyr et pour soeur
aînée Foe Kloo.

Zephir: Clavat - Mâle - Chapeau - Alchimiste
Zephir, fils d'un alchimiste est envoyé par son père Marius, sa mère Marianne,
son frère cadet Samuel et sa soeur cadette Paulie dans la caravane de cristal.

Alister: Clavat - Mâle - Épi - Meunier
Est envoyé par Olst son père, sa mère Katie, sa soeur aînée Cindy et son frère cadet Larry.

Zephon: Lancer
Alicia: Wizard
Zephir: Wizard
Alister: Swordman

Dreaming of the stars on high
That speak to me in secret sighs
Drifting on a breeze
Only I can feel and hear

Could it be the sacred wind
That's pulling me to now begin
To walk into the dark
Carrying the light of tomorrow

Need to walk the wings of high
Beyond the earth, beyond the sky
C'mon don't hesitate
Don't look back we've got to go now

Don't fear
You'll be safe with the one
Morning star watching over all

Deep inside so silently
My heart must beat
Deep inside of me
Memories flickering and shimmering on
Endlessly

Keeping close to the path
Morning star watching over all

Moving over endless mountains up so high
Walking to the light
Your heart will
See the path and you will find your way
Just wait and see

Moving under endless skies oh so high
Tomorrow we'll follow, when in doubt,
Your promises today
Just wait and see


-Année 1 ~ Jour 1-


Le soleil se lève sur le petit village de Tipiac, un village béni par la présence d’un cristal. Qu’est-ce qu’un cristal, et pourquoi sa bénédiction est primordiale pour la survie des villageois de ce village me demanderez-vous... La réponse est que le monde est en proie à un mal dominant: le Miasme. Dans le miasme vit de terrible monstre, mais le plus dangereux est que l’atmosphère qu’est le miasme est toxique pour les membres des quatre tribus. Le cristal, grâce au Myrrhe sécrétée par de magnifiques arbres cristallins produis une barrière de protection contre le miasme permettant de filtrés l’air. Malheureusement, la myrrhe seule ainsi que l’arbre à myrrhe ne produisent pas cette barrière. C’est une réaction entre les cristaux et la myrrhe qui engendre ce phénomène. De nos jours, les quatre tribus vivent dans les mêmes villes mais il parait qu’au début de l’histoire du monde, lorsque le miasme n’existait pas ils étaient en constante guerre. Selon les points de vue, le miasme est la récompense pour toutes ses années de guerre sans relâche; pour d’autre elle a permit d’unifier les peuples, certes dans la crainte et la souffrance mais maintenant ils sont uni dans la peur. Rare sont les voyages en dehors des villages, seul les caravanes de cristal s’aventure hors des villages et ce chaque années pour récolté la myrrhe nécessaire à la survie du village. Certain village sont plus grand que d’autre mais il est aussi qu’ils sont à peu près tous au même niveau d’évolution. Vu que le village de Tipiac est un simple village d’une dizaine de famille, travaillant la terre, le fer, la magilithes, l’élevage, le tissu, le bois, il n’y a de place à l’évolution lorsque chaque années l’espoir repose sur la caravane de cristal et l’approvisionnement du cristal en myrrhe. Un périple bien ardu mais il parait qu’il est parcouru par beaucoup de rire et de bon moment au sein de la caravane de cristal. Aujourd’hui c’est spéciale, spéciale pour tout les villageois... La caravane de cristal change d’occupant, chaque fois que cela arrive le doute sur les aptitudes des caravaniers à rapporter de la myrrhe emplie leurs coeurs mais l’espoir d’une année supplémentaire est la clef de leurs réussites!

Le soleil se lève sur Tipiac mais juste à côté, dans un champ se réveille doucement Zephon. Un jeune Lilty désigné comme étant membre de la caravane cette année se prépare ou du moins prend ses affaires préparés la veille. Toutes ses affaires étaient prêtes, la caravane elle-même ainsi que le calice avaient été préparé avec soin par ce jeune Lilty. Sa famille lui importait beaucoup, une famille de forgeron que bien sur tous le monde connaissait dans le village. Un village comme Tipiac, tous le monde se connais! Zephon tien particulièrement à sa famille, son père Zat est peut-être dur mais lui aussi, c’est bien le fils de son père comme on dit! Sa mère Jesia est comme toutes les mères, rien de plus important que ses enfants. Mais comme toutes les Lilties, elle a son caractère. Zephon a également une soeur aînée, Kaëlle. Elle aurait du partir à sa place dans la caravane de cristal mais elle est empreint à la maladie du cristal depuis quelques jours. Une maladie grave, le sujet peu en mourir mais si il survit, il est bénit pas les forces mystiques du cristal et ne tombera plus jamais malade. Kaëlle semblait commencé à aller bien mieux avant que le sujet de la caravane de cristal ne glisse de nouveau entre ses oreilles. Pour finir, Zephon a une adorable petite soeur, Mimi. Elle est douce et gentille et tous le monde l’adore dans le village. Peut-être parce qu’elle est fragile physiquement depuis la naissance. Elle a de grave problème de vue, et il paraît que son coeur pourrait lâché à n’importe quel moment. Pour cette famille, Zephon était prêt la veille pour l’aube. Il avait également prévenu ses camarades de caravane pourtant... Mais lorsqu’il les attendait sur le pont d’entrer du village... Personne.


- Il... Ne viendrons pas...?

Zephon était un jeune Lilty physiquement fort, sûrement avait-il hérédité cela de son père contrairement à ses deux soeurs. Mais il était aussi très gentil et naïf. C’est pourquoi il attendit encore quelques minutes... Une heure même qu’il aurait dû être partit -en compagnie de ses camarades-.

- Pourquoi? Est-ce que leurs familles a si peu d’importance pour eux?

Zephon monte dans la caravane et part à la recherche de la myrrhe tous seul cette année. Pourtant il connaissait bien ses camarades et il se demande pourquoi ils ne sont pas venus... Eux qui lui avaient dit qu’ils viendraient... En haut d’une dune proche de l’entrer du village, dans l’enceinte de Tipiac, une jeune Selkie cours et aperçoit la caravane...

- Zut, il est parti!

La route est longue mais Zephon est parti seul dans un périple à plusieurs. L’espoir de tout un village réside dans la réussite de cette entreprise. Pourtant, il aurait voulu partir avec les autres. C’était visible sur son visage quand bien même il faisait route vers l’inconnu. Les terres autour du village n’avait rien de bien différent, des plaines et des dunes verdoyantes à perte de vu. On pouvait voir au loin quelques bombos qui s’agitent ou quelques gobelins qui se tapent dessus. Seulement à quelques kilomètres de Tipiac, Zephon est interpeller par une autre caravane de cristal. C’était des Lilties! Le chef, en armure rappelait la célèbre ville d’Alfitalia que ici à Tipiac était tel une ville de légende. C’est vrai que personne ne sort du village, les villes sont racontés et décrites seulement via les messagers des caravanes de cristal.

- Bien le bonjour caravanier de Tipiac! Je suis Sol Racht, chef de la caravane d’Alfitalia. Mais c’est la petite caravane de Tipiac! Cela fait plaisir de savoir que même des villages aussi reculer de Tipiac subsiste de nos jours! Cela me met du baume au coeur!

Simplement et avec courtoisie, Zephon lui répond qu’ils font de leurs mieux à Tipiac et que ça doit être dur pour tous le monde. Alors Sol Racht remarque que Zephon est tous seul dans sa caravane et propose de faire voyager avec lui le mog qui l’accompagne...

- Ravis de vous rencontrez, je suis Steelkin, si vous débutez dans votre voyage je peu vous aidez!

De l’aide ne se refuse pas et il se laisse guider vers le petit port de Tipiac, bien plus loin de son village qu’il ne le devrait. Par chance, le cristal de la rivière bénis également ce port et donc il n’y a que très rarement des monstres ici. Steelkin donne alors à Zephon une lance, il a oublié prendre de quoi se battre et sur ce coup là, il avait l’air fin le petit Lilty! Mais il ne savait pas se battre alors le mog a également montrer quelques astuces à Zephon sur le combat de prêt ainsi que sur l’utilisation de la magilithe. Certes, il savait s’en servir un peu de la magilithe mais c’était une évidence: les Lilties ne sont PAS fait pour la magie! Et lorsqu’il voulu lancer un brasier, le mog se demanda si c’était pas une bougie qu’il comptait allumé avec un feu aussi risible! Selon Steekin, c’était primordial s’il voulait ne pas mourir de froid la nuit... Bien, une autre évidence Zephon va devoir lancer une dizaine de brasier pour faire un feu de camp raisonnable... Suite à cette aide précieuse de Steelkin, il lui donne également une carte et lui propose de commencer à chercher d’abord vers la Riviere Belle. Il affirmait qu’il aurait des chances de trouvez de la myrrhe là-bas. Mais que avant, vu que la nuit tombait, que son ami pouvait bien les hébergés un peu!

L’ami de Steelkin vivait non loin du lieu d’entraînement et Zephon prit cela pour une aubaine. Il était vraiment épuisé... Il fut surprit de l’intérieur de la maisons du mog. Elle était spacieuse et très jolie! Elle était si grande qu’il était sur qu’il aurait pu cacher la caravane dedans! C’était une merveilleuse soirée, Zephon a bien rie et bien soupé. Il espère ne jamais oublier se genre de moment. C’est pourquoi Steelkin lui propose d’écrire un journal...

- Voilà, essaye d’écrire un journal. Mais vu que normalement tes camarades auraient du être là... De toute façon, j’ai entendu dire qu’il était primordial d’écrire ses aventures pour que la myrrhe est plus d’effet lorsque le rituel à lieu. Je ne peu pas te confirmer que ces vrai mais c’est ce que j’ai entendu dire des caravanes que j’ai croisée! Essaye de mettre «nous» au lieu de «je».

Suivant son conseil, Zephon début alors l’écrit de ses Chroniques du Cristal de Tipiac. L’aventure est au rendez-vous et le coeur aussi! Et ses avec des rêves et plein d’espoir que le jeune Lilty dit au revoir aux mogs qui semblait bien triste. Tapotant le pompon de son hôte et retournant dans sa caravane pour passer la nuit sous la faible lumière du petit cristal du calice ainsi que ses chroniques qu’il vient juste de finir d’écrire pour la journée. Zephon a bien besoin de se reposer, demain est une rude journée...

-Année 1 ~ Jour 2-


La première goutte de Myrrhe est à porter de main! Zephon seul parviendra-t-il à vaincre le terrifiant MecaCrabe?!
Jour 2 - Terminer (bientôt posté)
Jour 3 - En Cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NamMisa
Princess of Destruction ~~ Succubus with broken dreams
avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 23
Localisation : C'est un secret qui te couteras ton âme

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
430/450  (430/450)
Niveaux:
9/100  (9/100)

MessageSujet: Re: [Fanfiction - Final Fantasy Cristal Chronicles] La caravane de Tipiac - Un nouveau Chevalier Noir   Jeu 3 Nov - 19:03

xD y'a quelques jours avec Vani' on se demandait ce que devenais cette fic maintenant je le sais. Chapeau bas c'est génial et j'ai vraiment hâte de voir la suite d'autant plus que pour une fois j'ai pas vu une seul faute!!!

_________________

Bienvenue en enfer mon ange.
I'm a Blood Queen
Do you think you have any chance? Well, you're a goddamn Philistine
i am a super geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrrha-matsuei.forumgratuit.org/
Angusticlavii
Cardinal de Luxure~~Dark Knight <3
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
215/500  (215/500)
Niveaux:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: [Fanfiction - Final Fantasy Cristal Chronicles] La caravane de Tipiac - Un nouveau Chevalier Noir   Sam 5 Nov - 13:49

[Kyaaaa je super content qu'il y ai pas de faute! Dire que en cours j'en fait tellement que la prof' d'atelier d'Écriture m'enlève des points xD J'ai déjà le Jour 2 et 3 mais je ne met que le Jour 2 pour le moment ^^']

-Année 1 ~ Jour 2-


Après la soirée assez longue de la veille, Zephon ne parvient pas à se lever au aurore aujourd’hui. Lorsqu’il ouvre les yeux, le soleil avait déjà prit une place importante dans le ciel, ses chroniques c’étaient retrouver un peu plus loin durant son sommeil mais cela n’importait pas. Il recherche dans les attelages en forme d’oreille sur la caravane, quelques provisions utiles pour son petit déjeuner et son choix se porte sur un épi de maïs ainsi qu’une délicieuse pomme rayée. Zephon préférait la viande mais pour le petit déjeuner, il lui fallait des vitamines et des céréales. Après tous, aujourd’hui il n’y avait pas d’échappatoire, il lui fallait débuté sa quête du myrrhe. Une fois terminer, il prend la route en direction de la Rivière Belle que lui avait indiqué Steelkin hier soir. C’était en faite un retour sur ses pas du faite que la Rivière Belle était plutôt proche de Tipiac. Sur le chemin, il rencontre un adage de Yukes. Les Yukes sont bien étrange et Zephon ne parvenait pas à savoir de quelle ville ils venaient. Les Yukes l’interpellent sur sa route.

- Achèterez-vous la sagesse des Yukes pour seulement 10 gils?

Pourquoi pas, après tous plus on en sait et mieux risque de se passer ses aventures. Zephon recherche sa petite bourse et donne aux Yukes la somme qu’il doit en échange de leurs informations. De plus, pour seulement dix gils, il ne va pas en faire une histoire. Pour sur, si les Yukes lui en demande se n’est pas parce qu’ils vendent vraiment leur savoir en tant que commerçant mais plus parce qu’ils ont besoin d’argent. Peut-être ont-ils des difficultés à joindre les deux bouts en ce moment. Un voyage revient assez cher lorsque l’on pense à la quantité de nourriture, d’arme et d’armure qu’ils ont besoin. Leurs refuser ne serait pas juste, il est tous seul, lui.

- Saviez-vous que les flambos craignent le feu? La chaleur fait fondre leur chair gélatineuse comme un glaçon!

- Je pense que je peu ajouté cela au faite qu’ils sont insensible aux sorts temporels, je crois...

- Oui! Il est inutile de lancer des sorts tel Somni ou encore Stop. Mais la raison nous échappe. Mais saviez-vous aussi que le puissant flambos noir n’est affecté que par le sort Sidéral, de lumière?

- Non, mais je tacherai de m’en souvenir. Merci beaucoup.

Le voyage de Zephon reprend alors suite à cette entrevue avec les Yukes. Direction la Rivière Belle. Il est dit que c’était autrefois une route très utilisé mais que depuis l’apparition des monstre dans cette zone, elle est devenu bien dangereuse alors les voyageurs prennent une autre route apparemment plus sur. Seul les caravaniers des caravanes de cristal l’empreinte encore... Sachant déjà que la voie ne serai pas facile, Zephon avance avec le calice sur les chemins sinueux bordant la rivière. A peine entré qu’il se retrouve devant une intersection et un panneau sur lequel il y avait deux flèches. L’une disait «A droite: Gros détour» et l’autre «A gauche: Encore loin».

- ... C’est sadique comme indication. Et euh... Bon bah, essayons à droite.

Sur la droite, il y avait un double pont soulever. Un pont en deux parties et ses deux parties était relever. Il remarque là présence d’interrupteur assez large que lorsqu’il marche dessus, ils s’enfoncent sous son poid. Il essaye de poser le calice sur l’un et de marcher sur l’autre après avoir essayé de courir rapidement de l’un à l’autre ou de les actionnés l’un après l’autre dans toute les possibilité possible. Ainsi, au final le premier morceau de pont descend pour se poser sur sa butée prédestinée. Voyant qu’il lui faudrait baisser l’autre partie de l’autre côté de la rivière, il se dirige vers le côté gauche non pas sans pousser un «pff» d’énervement.

- Vraiment des boulets...

Une fois être repasser devant les panneaux «A droite: Gros détour» et «A gauche: Encore loin», Zephon rencontre un gobelin et cherche un moyen de l’esquiver. Impossible, il doit l’affronter. Mais avec le calice, c’est pas facile! Il le pose, prend la lance qu’il porte dans le dos et charge sur le gobelin qui s’effondre, ne pouvant en supporter d’avantage. Le Lilty est encore prit dans un dilemme de direction mais pas de panneau cette fois. Tous droit ou à gauche. Étant donner le coup fourré de la première intersection à gauche, il avance tout droit. Vainc un tétarozor rouge et se retrouve devant des barricades de bois avec roulette ne pouvant être ouverte de ce côté.

- Franchement, ils sont terrible...

Rebroussant encore chemin, il avance vers la berge de la rivière. La même que celle du pont qu’il avait fait descendre. Affrontant encore quelques gobelins, cette fois un pont tous fait l’attendait. Et, pour toute originalité, de l’autre coté, des gobelins! Comme quoi, elle avait rien de terrifiante cette rivière! Il remarque qu’il pourrait monté sur la colline et voir de là haut où se trouve l’arbre à myrrhe. Il longue l’autre rive de la rivière, tombe sur une sorte de fontaine magique qui réagi avec le cristal du calice. Mais préfère ne pas poser son précieux calice dedans. Il poursuit vers le plateau et admire la belle vue de cette Rivière Belle. D’ici il voyait l’autre moitié de pont qu’il n’avait pas encore actionner et ne compte pas l’actionner du faite que c’était apparemment une perte de temps...

- 'fallait franchement être sadique pour faire ça. Il n’y a franchement rien à faire d’autre que d’essayé d’aller le plus droit possible jusqu’à la cascade. J’aperçoit l’arbre à myrrhe dedans.

- Bravo! Tu as vite trouvé où il était!

Un petit mog venait de sortir de nul part à priori et était venu lui parler. Il l’invite à rentrer dans la parois en l’informant qu’il s’agit de sa maison. Effectivement, il y avait un terrier et après s’y être faufiler, Zephon reconnais le même type de maison de mog que le mog du port de Tipiac. Une tanière douillette, confortable et apaisante. Malheureusement il ne pouvait pas rester et laisse le petit mog après une petit conversation amicale. Il lui avait demander aussi des nouvelles de Steelkin qui apparemment n’en fait qu’à sa tête. Enfin, après de bon nombre d’affrontement pas plus difficile que cela, d’avoir récupéré un peu de nourriture sur les cadavres, d’avoir trouver quelques magilithes utiles tel Soin et d’avoir trouver un admirable panneau comportant les informations «A droite: Monstres à tous va» et «A gauche: Monstres à gogo». Zephon se retrouve devant la cascade et ne se sent alors pas à lèse... Il avait raison! Quelque chose s’approche de derrière la cascade! Quelque chose d’énorme! La chose bondit de derrière la cascade et se réveille être un...

- Un mégacrabe! Aaaaaaaah!

Zephon cours affolé essayant de trouver un abris, mais il n’y en avait pas! Il pose le calice dans l’eau en espérant pouvoir affronter le mégacrabe exclusivement sur la terre ferme pour ne pas abîmé le calice. Se muni de sa lance et lorsqu’il se retourne, une onde foudroyant rase le sol en sa direction à une vitesse monstrueuse. S’il se fait touché, pour sur il ne parviendra pas à s’en remettre. De justesse, il parvient à l’esquiver. Il court et essaye de se rapprocher mais le mégacrabe le repousse d’un puissant coup de son unique pince déjà bien amocher. Pour sur, c’était un vieux crabe qui à bien combattu. Il porte un sacré casque d’une envergure démesuré qui comporte pas mal de morceau de fer planter dessus. Sûrement avec se casque qu’il parvient à faire de la foudre.

- Peut-être qu’avec un bon coup de lance, je pourrai le lui briser!

Mais impossible de l’atteindre entre les coups de pince et les boules de bave gluante qui ralentisse considérablement Zephon. S’il n’était pas seul... S’il n’était pas seul! Il aurait eu une chance! Tous ça parce que ses soit disant amis n’étaient pas venu! Quelques secondes plus tard, et Zephon se serait fait écrasé par le casque du mégacrabe. Il venait de se servir de son casque comme d’une masse. Le jeune Lilty décide alors dans une mesure désespéré de fuir, il court prendre le calice mais est toucher par l’une des boules de bave du crabe et voit ses mouvements considérablement réduit. Posant les mains sur le calice, il regarde le mégacrabe préparé une attaque foudroyant. Impossible de courir à cause de toute la bave gluante sur lui, serait-il finit? L’onde se propage alors vers lui et il tombe dans l’eau juste à temps. L’eau le «lave» alors de toute cette bave, comme si l’eau avait des propriétés chimiques capables de la dissoudre. Une idée survient à Zephon, et s’il courait chercher la myrrhe et s’enfuyait ensuite? Pas besoin de vaincre le mégacrabe et au final son village serait sauf... Il court dans l’eau en direction de la cascade mais le crabe géant saute tel un kangourou et bloque l’entré à Zephon et charge un nouvelle assaut foudroyant! De toute la vigueur et la vélocité qui lui était permis, il court vers la berge espérant avoir le temps de l’attendre. Elle n’était plus qu’à un mètre tout au plus que l’onde foudroie l’eau, il saute avec son calice et retombe sur le dos sur la berge fermant les yeux de toute ses forces mais rien. Il les rouvre et remarque que le mégacrabe est paralysé dans l’eau par sa propre attaque! Il pose la calice et remarque que le mégacrabe est trop loin. S’il part attaquer le mégacrabe, le miasme commencera à ronger son corps et ses organes... Mais il n’aurait pas deux fois cette chance. Il bondit sur le crabe, frappe brutalement son casque avec toute sa force.

- Brise-toi! BRISE-TOI! IL LE FAUT! Gnn...!

Le casque commence à perdre un éclat, décrochant un soulagement visible sur le visage du Lilty, puis il se fend brutalement. Zephon se sert du casque pour rebondir encore une fois et utilisé sa lance pour planter le dos du crabe maintenant sans autre protection que sa carapace naturelle... Comme pour marqué le coup, Zephon hurle un «Aaaaaaaah!» héroïque qui se change ensuite rapidement en un «Aaaaaaah!» de panique. Le mégacrabe était belle et bien percé mais la lance n’avait pas encore toucher de points vitaux et le mégacrabe n’était plus paralysé... C’était un vrai rodéo que nous avions là, le crabe courait dans tous les sens, trébuchant contre la berge, percutant toutes les parois en perdant ainsi son unique pince pendant que Zephon poussait de ses petites mains la lance dans la chair du crabe avec difficulté entre les brèves bouchées d’air lorsque le crabe passait dans l’enceinte du calice et les brèves bouchées d’air toxique lorsqu’il était dans le miasme jusqu’à se que le crabe et Zephon ne s’effondrent lourdement sur le sol. Le choc fit tombé le calice qui roule au loin, laissant le Lilty épuisé dans l’atmosphère empoisonnée... Lorsque Zephon ouvre les yeux, il était toujours allongé à côté du cadavre du mégacrabe mais le calice était juste à côté de lui et était correctement posé sur le sol.

- Kupo! Tu m’as fait peur! J’ai cru que tu ne te réveillerais pas! Comme dans une de ses histoires où des créatures avec des chapeaux pointus «s’arrête».

Il se relève, prend le calice et remercia le mog tout en passant amicalement la main sur sa tête. Il avance alors la cascade et la traverse...Bien que trempé, il pose le calice sur le pied destale et comme par magie, l’arbre luit et laisse couler de ses feuilles une goutte de myrrhe sur le calice. Cette action était simple mais à la fois magnifique et une très belle récompense pour l’effort donner. A ce que Zephon remarque, le calice n’est remplit que au tiers avec une goutte de myrrhe...

- Je... Je n’ai fait ça que pour un tiers de calice?! Pff... Il semble que je ne suis pas prêt de rentrer... Hein, le mog...

Le mog avait effectivement suivi Zephon dans la cavité de la cascade mais était parti ensuite avec l’arrivé d’un autre mog apportant une lettre. Il la remet au jeune Lilty qui put y lire le titre «Impressionne!» suivi de «de Zat». C’était une lettre de son père et le jeune garçon reste perplexe avant de ne l’ouvrir...
---------Cher Zephon.
-------Tu es un fier Lilty.
-------Même en plein combat, tâche toujours d’impressionner
-------tes compagnons en donnant le coup de grâce!
---------Ton papounet, Zat.
Zephon tien la lettre fermement et fini par la froisser ainsi qu’à la déchirer complètement en hurlant...

- C-connard! Comment on peut envoyez ça à son propre fils alors qu’il risque ça vie?!

- Kupo... J’ai une lettre vierge pour vous si vous voulez répondre... Mais...

- Si... Je vais répondre.

Il arrache la lettre vierge des pattes du mog et prend la plume pour écrire son message à son père. ...
---------Comment tu peu m’écrire ça?! T'as pas remarquer
-------que c’était pas une aventure extraordinaire dans le
-------monde des petits poneys?! T'est vraiment con ou tu
-------le fais exprès! Tes vraiment un connard!
---------Supposé être ton fils, Zephon.
Il remet la lettre au mog qui prend soin de la mettre dans l’enveloppe.

- Elle respecte pas vraiment l’utilisation des lignes définies mais c’est pas grave: j’ai ta réponse, kupo!

- 'fallait pensé à en faire des plus grand!

- C’est pas toi qui les transportes!

- Pff!

Zephon prend le calice et part de la Rivière Belle avant même que le mog postier ne se décide à partir... Pour la première fois de sa carrière, le mog annonça pour lui même que «c’est bien la première fois que quelqu’un n’est pas comptent de recevoir une lettre de sa famille pendant un tel voyage... J’en est bien peur, oui...». Une fois sortie en ayant massacrer le reste des monstres de la rivière avec acharnement, il tombe sur la caravane d’Alfitalia commander par Sol Racht le Lilty. Il était en extase et ne parlait que du «Chevalier Noir» qui apparemment était devenu le fantasme du guerrier. Zephon l’envoya légèrement boulet, si on peu dire juste «légèrement».

- Vous savez, j’ai rencontré une fois une caravane avec un Yuke de très mauvais poils. Ses amis avaient préféré prendre un vase dorée qu’ils ont ensuite revendu à prix malin alors qu’il les avait presque supplié de prendre le vieux grimoire de magie ancienne...

- Rien à foutre.

Le soir même, il regretta d’avoir été sec avec Sol Racht qui ne lui avait rien fait et qui avait même été généreux avec lui le premier jour. Il se dit que la prochaine fois qu’il tombe sur lui, il s’excuserai. Une journée bien remplit et pleine d’émotion pour Zephon. Du travail acharné, une goutte de myrrhe bien mérité, une crise de colère et un regret qui lui pèse finalement. Il espère pouvoir finir sa quête tous de même, pour sa famille. Quand bien même il a mal répondu à son père, c’est son père. «Ô keeper of the cristal, seek the water of life!».

-Année 1 ~ Jour 3-

Les aventures de la caravane de Tipiac se poursuivent! Zephon s'en veux d'avoir été aussi froid avec Sol Racht mais il ne doit pas oublié de chercher la Myrrhe!
Jour 3: Naissance d'un nouveau Zephon - Toutes les méthodes sont bonne pour récupérer de la Myrrhe, vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angusticlavii
Cardinal de Luxure~~Dark Knight <3
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
215/500  (215/500)
Niveaux:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: [Fanfiction - Final Fantasy Cristal Chronicles] La caravane de Tipiac - Un nouveau Chevalier Noir   Sam 5 Nov - 17:52

-Année 1 ~ Jour 3-

La nuit fut plus que bénéfique pour le jeune Lilty, et la forme était presque au rendez-vous. Il ne manquait que le petit-déjeuné qu’il ne tarda pas à prendre avant de ne remplir le tonneau d’eau fraîche, d’enduire la viande dans un liquide spécial pour le conserver plus longtemps et de ne reprendre ensuite la route. Pour ainsi dire, même le moral était bien haut comparé à la veille! Vu ça bonne humeur, il se décida à emprunter une petite route qui lui semblait bien jolie et agréable à traverser. Elle n’avait rien d’extraordinaire, juste les mêmes dunes verdoyantes et le même type de route brun et praticable. Il aperçu au loin une caravane qui s’avançait dans sa direction, et il espérait tous en redoutant que se soit la caravane de Sol Racht. Mais plus la caravane avançait et plus il reconnaissait les vêtements typiques de la ville de Fum composé principalement de Clavats. Pour sur, il devait faire bonne impression comme eux car il représente son village tous de même!

- Bien le bonjour jeune Lilty, ne serais-se pas la caravane de Tipiac?

- Si, vous avez vu juste!

- C’est vrai que l’on ne rencontre pas souvent la caravane de votre village, même lorsque l’on passe dans la région.


- Je dois dire que c’est sûrement parce que l’on n’a besoin de chercher de la myrrhe qu’une fois par ans.

- Aussi. Mais c’est un choix, nous parcourons le monde plus souvent dans le but de raviver l’éclat du cristal mais aussi parce que nous aimons voyager. Notre cristal couvre une grande zone car nous somme des paysans.

- Je ne vous retiendrai pas plus, bon voyage et bon retour chez vous!

Espérant avoir fait bonne impression, il reprend la route. Il se dit alors que peut-être que s’ils aiment voyager c’est parce qu’ils n’ont peut-être pas eu les mêmes difficultés que lui. Peut-être que si il n’était pas seul, il n’aurait pas eu autant de difficulté contre le Mégacrabe... Peut-être... Pour sur, dans la tête de Zephon il n’y avait qu’une seule chose qui trottait en plus des bruits de la caravane... « Plus jamais une tel situation... Je dois trouvé un moyen de ne plus me retrouver dans un tel situation!». Sur la même route, sûrement une demi-heure plus tard, il croise une autre caravane. Lorsqu’il la reconnu, il voulu faire demi-tour... Peut-être parce qu’il ne voulait pas l’affronter... Pourtant il resta sur cette route alors qu’il avait la possibilité de bifurquer sur une autre voie. La caravane était celle d’Alfitalia et donc, celle de Sol Racht... Pour une raison qui surprend Zephon, Sol Racht le salut comme à son habitude. Toutes la caravane d’Alfitalia marchaient fièrement et ne semblaient pas lui en vouloir pour la veille...

- Je... Je m’excuse pour hier, Sol...

- Tu es resté sur la veille, petit? Ne t’en fais pas pour ça, on a tous des hauts et des bas. Notre voyage est bien difficile et il est normal de craquer à des moments. Tiens... Pour que tu ne l’oublis jamais je te donne cette Bague Brasier.

- Qu’est-ce que c’est?

- Nous en avons trouvé plusieurs et nous en avons une qui ne nous sert pas. Je pensai la vendre à bon prix mais finalement je te la donne. Les Bagues nous sont très utile surtout à nous les Lilties. Elle permette de lancer un sort avec une puissance «normale». Quelque chose qui nous est bien impossible pour nous, n’est-ce pas? De plus elle se recharge toute seule! Alors que la magilithe s’use. La Bague Brasier et la Bague Soin sont vraiment utile, allez! Prend!

Si Zephon n’avait pas sa visière sur le visage, il est sur que Sol Racht aurait rit de le voir aussi ému et au bord des larmes. Lui qui avait tellement du mal à allumer un feu de camp.... La bague n’avait rien de bien jolie et la seule chose qui aurait pu faire penser au sort Brasier était le faite que la pierre était rouge. Pas de quoi casser trois pattes à un canard... Après avoir inonder Sol Racht de remerciement, ils reprennent la route chacun de leurs côtés. Zephon n’oubliera jamais le geste qui lui avait été fait, du moins il l’espère. Avec un tel artefact en sa possession, son devoir deviendrait sûrement plus simple... Ensuite, Zephon arrive sur un autre type de route qui est complètement gris et lisse. La roche avait été polit par le courant de Miasme... Le courant de Miasme est une zone condensé de miasme qu’il est strictement impossible de traverser sans cristaux... Au bord de la route, il était possible d’apercevoir des épées et des tombes et sur l’une d’elle était marqué «Ne cherchez pas à lutter contre, adaptez-vous à lui». Zut! C’était certain, il ne savait pas quoi faire! Par chance peut-être, un mog arrive de derrière le courant de Miasme et demande à Zephon pourquoi il ne traverse pas. Celui-ci lui répond en toute franchise qu’il ne sait pas.

- C’est pourtant facile! 'suffit de parcourir le miasme avec votre calice charger du même élément!

- Ah ouais... C’est d’une évidence... Et je le devine comment moi l’élément?

- C’est l’eau là! C’est pas assez visible?

- Non.

- Bref, tiens voilà un dessin. Là c’est les quatre courants de Miasme, Eau, Feu, Vent et Terre. Il change tous les ans mais il est facile de savoir qu’elle est l’élément si tu as mon dessin. Il tourne respectivement dans le sens inverses des aiguilles d’une montre de un cran par ans. Si ici c’est Eau, l’année prochaine c’est la Terre!

Le mog lui donne le dessin qu’il vient de faire et que Zephon se promet de recopié au propre car il est difficile de lire les petits mots des mogs... De plus, le mog l’informe de «comment» donner un élément au calice. De se fait, Zephon allait faire demi-tour jusqu’à la Rivière Belle pour insufflé l’élément de l’eau lorsque le mog l’informe que son calice est déjà sous l’influence de l’eau. Si ça c’est pas de la veine! La dernière chose que l’informe le mog est qu’il devrait atteindre Marr d’ici la soirée s’il ne s’arrête pas trop. Quelle chance! Une ville pas loin, il pourra faire le plein de provision et d’information utile sur la région de Marr! Sans plus attendre et après avoir remercier le mog, Zephon passe à travers le flot de miasme ressemblant à un gros boudin mauve. Au moment de passer dedans, le miasme essaye de le repousser mais le calice brille et l’englobe d’un bouclier qui réduit à néant les effets du miasme. Très bien! Direction, Marr! La région de Marr était constitué de trois zone distincte apparemment. La première était assez végétale et était sous le règne des champignons géants, l’autre était chaude à cause de la mine et enfin la dernière était le port de Marr, calme et paisible. Un peu comme dans la région de Tipiac. Encore un peu, la ville de Marr est devant lui! Cette toute petite ville ressemble à un simple carrefour mais elle fut autrefois le coeur du règne des Lilties lorsqu’ils étaient la race dominante sur le globe. Il reste des trace de cette héritage pourtant, Marr est connu pour ses bons forgerons quand bien même il ne sont pas forcément des Lilties. Arrivé sur place, Zephon rencontre un marchant et lui prend un peu de viande et d’autres provisions avec le peu d’argent qu’il a...

- Se sera tous? Il faut toujours être préparé à tous vous savez?

- Que savez-vous sur les arbres à myrrhe du coin?

- Il y en a un dans la forêt aux Champignons et euh... Peut-être qu’avec quelques gils je me souviendrai...

Après lui avoir donner quelques gils, le vendeur reprend alors comme si sa mémoire était subitement revenu en place au son des pièces...

- Ah! Ainsi que la Mine de Cathuriges! Pour sur, la forêt est sous la protection d’un Xylomid mais la mine... Raaah, peut-être que...

- Peut-être que l’autre vendeur se rappel mieux finalement...

- Non! Non! C’est le roi des orcs! J’en suis sur.

- Bien... Et en ce qui concerne leurs faiblesses?

- Je ne sais pas.

Pour cette réponse, il ne pouvait que chercher ailleurs. Il demande alors à son concurrent qui n’en sait pas plus, puis aux forgerons mais personne ne sais comment font les autres caravaniers contre ce genre de puissant ennemi. Il n’y avait donc personne qui sache quoi que se soit sur le Xylomid et le roi des orcs? Un Yuke s’avance vers lui et lui demande calmement s’il recherche des informations sur ces deux là. Zephon accepte et en plus, le Yuke ne lui demande même pas de le payer...

- J’étais caravanier il y a un moment, pourquoi ne pas partager mon savoir avec toi. Le Xylomid est au coeur de la forêt des Champignons et est un adversaire redoutable.

- Végétal? Il craint le feu...

- Pas exactement. Il est également «animal»... Mais contre lui, je pense que ta lance serait utile. La force du Xylomid réside dans le gaz qu’il sécrète. Un gaz toxique! Le feu peut être utile mais je n’ai pas essayé moi-même. La fuite est peu envisageable car la forêt est entouré de fausse... Pour le roi des orcs, c’est un lâche qui combat aux côtés de ses orcs. Je me souvient qu’il y avait deux ouvertures sur les côtés de la salle principale et que des qu’il avait besoin de renfort, les trappes s’ouvraient et deux orcs venaient lui prêter main forte.

- Si je les bloques?

- Impossible, elle s’ouvre avec le système de ventilation que dirige le roi. L’air est comprimé et soulève les trappes.

- Je vois...

- Voilà, je t’ai donné tous ce que je savais.

- Merci beaucoup, cela va mettre d’une aide précieuse.

- J’en suis ravi. Bonne chance!

Tous fusaient dans la tête de Zephon et il savait déjà comment il devait faire. Il commence par acheté de l’huile, plein de baril d’huile. Qu’il entrepose dans sa caravane. Tout était prêt pour le lendemain. Il était possible de voir le doute dans son regard mais il savait que ses plans avaient plein de faille mais il n’avait pas le choix. Zephon écarte sa caravane de la ville de Marr et tombe sur deux Selkies. Il y avait un vieux et un jeune Selkies qui commençaient à lui parler... N’ayant rien d’autre à faire. Zephon les écoutes...

- Tu as vu, j’ai un trésor unique! Un cristal portatif! N’est-ce pas trop classe? Trop la barbe que de trimbaler un calice pour se balader de part le monde, hum?

- J’avoue que tu as là une pièce de choix si je voulais «voyagé» mais je suis là pour collecter de la myrrhe et donc j’ai besoin d’un calice.

- Bi-ien sur, c’est une évidence! Que suis-je bête... On va pas te déranger plus longtemps vu que tu as sûrement besoin de te reposer pour demain...

- Effectivement.

Zephon retroune dans sa caravane pour manger un morceau. Ce soir, un bon morceau de viande chauffé comme il faut avec un bon feu fait avec la Bague Brasier! Hummmm! Mais la bague n’est plus là où il l’a posé. Elle n’est plus là du tous! Il repense aux deux Selkies qui avaient l’air bien étrange...

- Les bâtards...

Il y avait plusieurs raison pourquoi il était en colère et qu’il avait besoin de reprendre la bague. La première: c’était un cadeau de Sol Racht. Et rien que pour cette raison, il court derrière les Selkies qui sont malheureusement très rapide... Mais, le jeune ne peu pas continué la course car le plus vieux n’en peu déjà plus.

- Très trop un boulet!

Cette fois ils étaient plus deux mais trois, il y avait un mog avec eux...

- Alors voilà... C’est le petit mog qui est entré dans ma caravane et qui a prit ma bague...

- Hé-kupo! J’suis UNE mog! Et nous sommes les Brigants Rayées!

- T’as rien à dire! Voler c’est voler! D’abord!

- Tu peu répété ça à ma lance? Je crois qu’elle n’a pas bien comprit.

Zephon leurs donne une bonne racler avec le manche de sa lance et ses poings, bien que agile, c’est la mog qui avait la bague dans la gueule. Zephon n’avait qu’à l’attraper et la lui arracher mais il fallait bien leurs donner une leçon, non? Pour sur, il n’ont pas été déçu! Mais au moment de les quittés, il n’y avait plus le vieux. Sur le coup, il pensa qu’il c’était enfuit mais lorsqu’il revient, il n’y avait plus son morceau de viande qu’il avait sorti...

- Ouch, les coquins... Ils en ratent pas une! C’est le vieux qui à pris mon bout de viande, hum? Il va me le payé la prochaine fois que je le voie celui-là! Hein, mes petites Brigants «Rayés»...

Zephon finit tous de même par manger et par prendre une bonne nuit de repos. Certes, la journée n’était pas aussi ardu que la précédente mais elle avait été bieeeeeen remplit! Il avait obtenu une bague très utile, c’était réconcilié avec Sol Racht, avait traversé pour la première fois un courant de Miasme, avait atteint Marr, avait préparé ses plans pour la veille et dérouté partiellement des voleurs... Demain, objectif: la goutte de myrrhe de l’arbre au coeur de la forêt aux champignons géants...

-Année 1 ~ Jour 4-

Carnage dans la Forêt des Champignons, qui du Xylomid ou de Zephon gagnera? La terreur de la forêt aura-t-elle raison du caravanier solitaire?

JOUR 4: A feu et à sang! De toute façon j'aime pas les champignons... Berk!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fanfiction - Final Fantasy Cristal Chronicles] La caravane de Tipiac - Un nouveau Chevalier Noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction - Final Fantasy Cristal Chronicles] La caravane de Tipiac - Un nouveau Chevalier Noir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TCG] Final Fantasy
» [TCG] Final Fantasy
» NeXuS's Shop
» [Jeux vidéos - RPG] Final Fantasy, etc....
» Final Fantasy 14 - ARR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule :: Avant de rp :: 7th Heaven (Le 7ème ciel) :: Chambre de Naminé-
Sauter vers: