Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Lune et l'Aurore, le Désespoir et le Destin, l'affrontement des Messagers ! [privé Emma Shiver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Lune et l'Aurore, le Désespoir et le Destin, l'affrontement des Messagers ! [privé Emma Shiver]   Ven 9 Mar - 23:37

Quelques jours auparavant, Raito se trouvait dans la Ville de Traverse et avait rencontré Aeris Gainsborough, une fille du Soleil dont les convictions avaient commencé à s'effriter. Il s'était alors permis d'intervenir pour l'aider à y voir plus clair dans le rôle qu'elle devait jouer parmi les plans complexes du Destin. Il lui avait également proposé d'intégrer les guerriers de l'Aurore, une organisation fondée par Zoro Roronoa, mais la fleuriste en rose avait décliné l'offre. Il avait donc offert sa protection pour quelques temps, histoire de la convaincre, mais elle l'avait surpris en quittant la ville à bord d'un vaisseau gummi, avec l'annonce qu'ils se reverraient sûrement. Avec un sourire, Raito s'était retourné, avait remis sa capuche en place et avait ouvert un portail de Lumière vers la Cité du Crépuscule. Bien que cette ville semblait constamment plongée dans une semi-clarté, il s'y sentait plus serein, comme apaisé. Il avait décidé d'y rester quelques jours, pour se reposer, puisqu'il ne se passait que très peu de temps pendant lequel il ne combattait pas les Sans-cœur. Ces quelques jours lui parurent très profitables, puisqu'une fois ceux-ci terminés, il se sentait beaucoup plus détendu, et prêt à repartir à la recherche d'Aurore. Mais avant, il voulait faire une dernière petite visite de la ville. Après tout, il ne savait jamais quand il allait décider d'y repasser. Aussi, il aimait à flâner à chaque fois qu'il y était, profitant du moment présent. Il était toujours possible qu'il retrouve enfin Aurore, et il n'aurait alors plus de raison de repasser par ce monde, tandis que s'il tombait sur plus fort que lui, eh bien, il n'aurait tout simplement plus l'occasion d'aller nulle part. Le jeune homme traversa le dédale de ruelles, regarda les jeunes de la ville jouer à la place des fêtes. Il utilisa les tunnels pour se rendre sur la colline du Couchant, et admira la magnifique vue qui s'offrait à lui. Il resta là plusieurs minutes, puis respira un grand coup l'air frais avant de repartir par le chemin qu'il avait pris à l'aller. Il fit un petit tour par le bosquet, et observa le vieux manoir, notant avec soin les effets que produisait l'ancienne architecture. De retour dans le centre-ville, une impression qu'il avait eue de façon très subtile se précisa. L'impression d'être suivi et observé. Quelqu'un le surveillait, et nourrissait des intentions peu amicales à son égard. Il en était certain. Il s'arrêta alors et écouta. Des pas retentirent, isolés du reste du bruit diffus émis par la ville et ses habitants. Comme si seuls ces bruits de pas étaient ceux qu'il pouvait entendre.

"Qui est là ? Je sais que l'on observe, et je déteste cela. Alors autant vous montrer tout de suite."

Raito s'était exprimé sans peur, sans colère pour le moment. Il n'éprouvait aucune nervosité, ni aucune appréhension. Il attendait juste que la personne qui prenait un malin plaisir à le pister depuis un bon moment sorte de sa cachette et se montre. Un rire résonna alors. Un rire clair, qui aurait pu être beau, joyeux, s'il n'avait été aussi glacial et sinistre. Le jeune homme commençait à avoir une idée de la personne qui se cachait derrière ces pas et ce rire. La voix de cette personne était une voix féminine, et une personne, dont l'existence lui avait été apprise par Aeris, pouvait très bien en être l'auteur. Shiver. La Messagère de la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Lune et l'Aurore, le Désespoir et le Destin, l'affrontement des Messagers ! [privé Emma Shiver]   Sam 10 Mar - 11:27

[HRP] Points d'Arcane : 6 [/HRP]

Emma se trouvait dans le manoir des Datenshi, et se reposait dans la chambre qui lui avait été prêtée. Puis, alors qu'elle fermait les yeux, la déesse de la Lune lui apparut. Comme à chaque fois, elles se trouvaient toutes deux dans un jardin, devant une statue représentant une jeune fille en train de prier. La statue était derrière la déesse, tandis qu'Emma faisait face aux deux. La Messagère de la Lune s'agenouilla devant sa déesse.

"Bonjour, Mère."

"Bonjour, Emma. Si je t'ai appelée, tu t'en doutes, c'est que j'ai une mission à te confier."

Emma écouta attentivement les paroles de la Lune, afin de ne rater aucune directive. Elle devait être la plus fervente servante de la Lune si elle voulait se montrer digne de l'honneur qui lui avait été fait, ainsi que de son sang à moitié divin.

"Ordonnez, et j'exécuterai."

"Il y a environ un an, ma soeur, Aurora, m'a défié. Elle n'était cependant pas de taille, aussi a-t-elle été obligé de se réfugier sous sa forme humaine dans un des mondes. Là, elle a été recueillie par un humain. Aurora se croyait à l'abri, mais je ne la laissais que parce que je savais qu'elle était devenue inoffensive. Elle avait utilisé trop de pouvoir, elle avait perdu la mémoire. Quelques mois plus tard, la mémoire lui revint. Je sentis alors qu'il fallait que j'intervienne avant qu'elle ne recouvre trop de puissance. Mais le soir même, elle a transmis une partie de ses pouvoirs à l'humain qui l'a recueillie, et qui tombé amoureux d'elle. Elle lui a caché sa nature, et n'a pas eu l'occasion de la lui révéler avant que je ne la récupère. Cet humain est devenu le Messager de l'Aurore."

La déesse de la Lune fit une petite pause, laissant le temps à l'Arcaniste d'assimiler le récit. Puis elle reprit la parole pour continuer.

"Il y a quelques temps, j'ai pris temporairement possession d'une humaine et j'ai rencontré cet humain. J'ai vu par la même occasion pourquoi Aurora s'en était entichée. Ce Messager voyage dans les mondes pour renforcer les rangs des enfants du Soleil et des enfants de l'Aurore. Il s'appelle Raito Kami. Tu le reconnaîtras aisément lorsque tu le verras. Je vais te transporter dans le monde où il se trouve actuellement. Fais ce pour quoi tu es ma Messagère. Ebranle ses convictions. Fais-le douter. Et si l'occasion se présente... Tue-le. Maintenant va, Emma Shiver, la fille de la Lune !"

Emma inclina la tête en signe d'obéissance et de respect, tandis que la déesse tendit le bras et que le rêve s'évanouit. Lorsqu'elle se réveilla, Emma se trouvait dans une ville baignée dans un crépuscule qui semblait permanent. L'orange semblait être la teinte principale de ce monde. L'Arcaniste fit un rapide tour de la ville pour repérer les lieux puis se lança dans sa mission. Il était temps de chasser. A cette pensée, un rictus maléfique se dessina sur son visage. Après quelques dizaines de minutes à arpenter les rues de la ville, elle repéra une silhouette dissumulée dans une cape noire à capuche. Ha, en effet, cette tenue était si proche de la sienne qu'il aurait été difficile de ne pas faire le rapprochement. Ce devait être Raito Kami, le Messager de l'Aurore. Emma le suivit pendant qu'il faisait le tour de la ville, jusqu'à ce qu'il repère sa présence et lui dise de se montrer. Un éclat de rire traversa alors Emma, qui ne chercha pas à le réprimer. Elle riait de l'impertinence du jeune homme, de la façon dont il pensait pouvoir lui donner des ordres, de son infériorité en tant que simple humain. Au lieu de sortir immédiatement du lieu duquel elle le surveillait, elle prit la parole à son intention.

"Bonjour, petit pantin. Tu dois être Raito Kami. Le Pantin de l'Aurore, c'est ça ? Non ? Il me semblait que c'était ce que tu étais, car tu m'as l'air vraiment perdu, pour quelqu'un qui prétend représenter l'Aurore. Tu veux que je me montre ? Pas de problème. Va sur la place de la gare et je me montrerai. A moins que tu ne perdes en chemin bien sûr. Il faut quelque chose au moins aussi grand que l'horloge de cette ville pour sonner son trépas. A tout à l'heure, petit pantin !"

Et, dans un éclat de rire aussi glacial que le précédent, Emma Shiver se dirigea vers la place de la gare, où elle venait d'organiser un rendez-vous entre Raito Kami et la fin de son existence. Elle allait se faire une joie de teinter sa cape blanche avec son sang d'humain.

[HRP] Mouahahah ! [/HRP]

[EDIT Naminé: Ce post c'est juste du pur sadisme, à tel point que je n'ai qu'une chose à dire après l'avoir lu: P*tain Emma je t'aime!!! (en plus ton post fait pile 42 lignes)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Lune et l'Aurore, le Désespoir et le Destin, l'affrontement des Messagers ! [privé Emma Shiver]   Ven 23 Mar - 10:04

Raito se doutait de l'identité de la personne qui l'avait suivi depuis plusieurs minutes, et cette intuition se renforça en entendant la réponse de celle-ci. La personne parlait de représenter l'Aurore, il s'agissait sans doute d'une Messagère. Or, il ne connaissait qu'une Messagère. Et cette tentative pour le faire enrager l'incitait d'autant plus à penser que c'était la même personne qui avait agressé Aeris. Avant qu'il n'ait pu lui répondre, Raito sentit que la présence hostile s'était dissipée, Shiver avait dû s'en aller. Elle lui avait donné rendez-vous sur la place de la gare. Y aller constituerait sans doute le meilleur moyen de tomber dans un piège, mais il n'avait guère le choix. Il allait devoir s'y rendre. L'occasion d'affaiblir la Messagère de la Lune n'allait pas se présenter tous les jours. S'il parvenait à la blesser de sorte qu'elle soit hors d'état de nuire pendant un certain temps, il considèrerait déjà qu'il aurait effectué une action bénéfique pour les camps de l'Aurore et du Soleil. Et s'il pouvait s'assurer qu'elle ne pourrait plus s'en prendre à d'autres personnes, et ce de manière définitive, il n'aurait pas de mal à se tacher les mains de sang si nécessaire. Fort de cette détermination, le jeune homme se rendit sur la place de la gare, s'y positionnant au centre et retirant sa capuche, pour être sûr de voir à l'avance une éventuelle attaque. Il attendit quelques minutes puis entendit le bruit de deux mains que l'on frappait l'une contre l'autre. Le rendu ressemblait à un applaudissement, mais suffisamment lent pour permettre de capter toute l'ironie placée dans ce geste. Raito tourna le visage dans la direction de ce bruit et vit une silhouette enveloppée dans une cape noire dotée d'une capuche, qui faisait sérieusement penser à ses propres habits. Tous les Messagers s'habillaient-ils de la même façon ? La silhouette retira sa capuche et dévoila ainsi un visage féminin, aux longs cheveux noirs, au teint très pâle. La jeune femme avaient des yeux dont les iris étaient colorés d'un étrange argenté, et qui laissaient voir toute la cruauté dont leur propriétaire était capable. Mais le sourire affiché par la jeune femme semblait masquer cette cruauté, bien qu'il fut froid et carnassier. Raito, commençant à sentir une forme de colère monter en lui, probablement à cause de l'opposition qui les liait, fronça les sourcils en découvrant son visage.

*Shiver...*

L'intéressée s'avançait lentement, et finit par arrêter d'applaudir pour s'adresser au Messager de l'Aurore et du Destin. Elle utilisa un ton badin, comme pour raconter une plaisanterie, mais les mots employés trahissaient le fond de sa pensée.

"Félicitations, petit pantin, tu as réussi à trouver ton chemin. Je suis impressionnée ! Tu as même retiré ta capuche, rien que pour moi. Franchement, je suis flattée. Mais, je me vois dans l'obligation, et j'en suis vraiment navrée, de t'éconduire. J'ai pour principe de ne pas sortir avec des humains. Ces créatures répugnantes dont tu fais partie ont un don pour m’écœurer. L'odeur qu'ils dégagent est juste insupportable, et j'en aurais presque la nausée rien qu'à m'approcher de toi."

Il était évident qu'elle cherchait à mettre Raito en colère, mais de toute évidence, elle ignorait que cela ne le rendrait que plus fort. Ce qu'il ne comprenait pas, en revanche, c'est la raison pour laquelle Shiver détestait les humains, alors qu'elle semblait en faire partie. Peut-être ne l'était-elle pas entièrement. Elle voulait l'énerver, ils pouvaient très bien être deux à jouer à ce petit jeu.

"Tu pourras t'égosiller tant que tu veux, tu ne m'atteindras pas. Ta voix fluette et nasillarde réussira tout juste à me donner la migraine. Je connais tes méthodes, Shiver, et laisse-moi te dire que si tu comptes t'y prendre de la même façon que celle à laquelle je pense, tu cours tout droit vers ta propre fin."

Visiblement, en répondant ainsi à son ennemie, il lui avait fait plaisir, car le sourire de la Messagère de la Lune et du Désespoir s'était agrandi, comme si elle était contente que sa proie lui résiste un peu. Mais elle allait vite découvrir à distinguer proie et prédateur...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Lune et l'Aurore, le Désespoir et le Destin, l'affrontement des Messagers ! [privé Emma Shiver]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Lune et l'Aurore, le Désespoir et le Destin, l'affrontement des Messagers ! [privé Emma Shiver]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Récit]Joie, Désespoir et Champignon
» La Lune de Little Big Sackboy
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» Le coup de lune........
» [Terre - La lune] L'attaque de l'Ecole De La Navy.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule :: Les mondes :: Cité du Crépuscule-
Sauter vers: