Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre aux antipodes de la normalité [privé Pluie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une rencontre aux antipodes de la normalité [privé Pluie]   Jeu 16 Fév - 20:22

[HRP] Vous noterez la subtilité dans le jeu de mots dans le titre du RP.

Points d'Arcane : 4 [/HRP]

Dans le cadre de son association avec NamMisa, Emma Shiver avait eu droit à une chambre qui lui était gracieusement prêtée par la propriétaire du manoir servant de repère aux Datenshi, l'organisation que la succube dirigeait en coopération avec deux autres personnes sans doute aussi puissantes qu'elle. La Messagère de la Lune et du Désespoir n'aimait pas spécialement l'idée d'être logée ici, car cela lui donnait l'impression de se retrouver enfermée dans ce lieu, bien qu'elle soit tout à fait capable de quitter ce monde de son propre chef. De plus, elle avait vu les deux autres chefs des Datenshi, un court moment. Elle les avait toisés puis était repartie d'où elle venait. Ces deux êtres étaient de vulgaires humains. Ils n'étaient donc pas dignes de son attention. Solitaire, Emma ne se mêlait pas aux subordonnés de son alliée. Elle n'avait pas vraiment envie que ceux-ci la prennent pour une nouvelle recrue et la traitent aussi trivialement que si elle était ordinaire. Ce qu'elle n'était pas le moins du monde. Car si tous ceux présents dans ce lieu pouvaient affirmer qu'ils étaient des enfants de la Lune, elle seule pouvait se vanter d'être la fille de la Lune. Lorsque la déesse lui avait fait cette révélation, cela avait expliqué plusieurs choses qui étaient jusque-là restées mystérieuses aux yeux d'Emma. Comme la couleur de ces derniers, justement. Maintenant, elle savait que leur teinte d'argent était une preuve de son ascendance divine. Et cela ne justifiait que plus le fait qu'elle soit destinée à diriger les mondes au nom de la Lune en ramenant les humains à leur place - c'est-à-dire à l'état de serviteurs.

Cela dit, en tant qu'invitée de NamMisa, Emma avait accès à une bonne partie des installations destinées aux Datenshi. Elle se rendit donc à la bibliothèque afin de voir si parmi les ouvrages se trouvaient des témoignages d'Arcanistes. Cependant, elle fut bien vite obligée d'admettre que les livres répondant à ses attentes étaient bien rares. Sans doute les Datenshi ne comptaient-ils pas ou peu de personnes capables d'invoquer les Arcanes. S'il s'avérait que NamMisa et son organisation étaient réellement dignes de confiance, peut-être finirait-elle par lui proposer de mettre à disposition des Datenshi ses connaissances sr les Arcanes - dans la mesure du raisonnable, évidemment. Et bien sûr, ce serait elle qui choisirait ses élèves. Pas question de laisser de misérables humains s'approprier la connaissance de l'art des Arcanes. De toute façon, stupides comme ils étaient, ils n'étaient peut-être même pas capables d'en apprendre les subtilités. Quand bien même ils le seraient, pourquoi se donner du mal et utiliser de son temps pour des créatures si inutiles et insignifiantes ? Emma avait une réponse toute trouvée et qui répondait à merveille à cette question : rien ne justifiait de le faire, et par conséquent, il n'y avait aucune raison qu'elle le fasse.

Emma visita le manoir des Datenshi, bien que le terme "hanta" fut plus approprié. Toute à ses réflexions misanthropes, elle n'avait pas conscience d'être suivie, ce qui était un comble, puisque d'ordinaire, c'était elle qui suivait ses futures victimes. Quand elle se rendit compte de la présence derrière elle, elle se retourna avec grâce et vitesse, les griffes de ses gants prêtes à déchirer la peau et trancher les chairs de l'imprudent imbécile qui osait la filer. Elle vit alors une jeune femme qui semblait normale. Qui semblait humaine. La colère et le mépris montèrent dans l'esprit de la messagère de la Lune. Cela dit, pour que cette jeune femme soit là, elle devait être une Datenshi, ce qui impliquait, sauf exception rare, qu'elle n'était pas humaine. Toutefois, Emma refusa de baisser sa garde.

"Qui es-tu et pourquoi me suis-tu ? Réponds vite ou tu goûteras de mes griffes. Me faire l'affront de me prendre en filature est suffisant pour que je décide de t'éliminer sur-le-champ, mais j'accepterai de te pardonner si tu t'agenouilles devant moi pour implorer ma clémence."

Emma allait devoir s'entretenir avec NamMisa au sujet des subordonnés de cette dernière. Il était hors de question qu'elle se fasse suivre par chacun des Datenshi qu'elle croiserait. Bien que le fait d'imposer le respect et la crainte parmi ces indivus était une perspective très alléchante.
Revenir en haut Aller en bas
Pluie
Tempête de sang
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 24
Localisation : Dans chacune des larmes divines s'abattant sur ton âme...

Feuille de personnage
Nom/Prénom, Age, Amis, (Amours), Ennemis:
Expérience:
125/500  (125/500)
Niveaux:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: Une rencontre aux antipodes de la normalité [privé Pluie]   Dim 19 Fév - 19:55

Quelques lueurs, brouillées par d'infimes vaguelettes. Un bureau métallique, au fond de la pièce, était éclairé par une faible lumière orangée, cachée par un fauteuil d'aluminium. Pluie s'était assise dessus, et balaya d'un regard d'or sa chambre inondée. Quelques objets flottaient entre deux eaux, d'autres étaient secoués par un maelström miniature. Elle se retourna vers les quelques papiers qu'elle feuilletait, et les rangea dans un tiroir d'un geste ralenti par les flots. Elle se leva ensuite du fauteuil et se mit à nager dans sa chambre, cherchant l'un des ouvrages qu'elle avait ramené de son monde d'origine, Long Mirage. Elle s'approcha de son étagère personnelle, dont les ouvrages, contrairement à ceux disponibles dans la bibliothèque du manoir, résistaient aux attaques de l'eau. Elle en attrapa un, d'un geste toujours ralenti, l'ouvrit délicatement et posa son regard dessus. Après quelques instants, elle fronça les sourcils, et remit l'ouvrage à sa place, avant de nager vers un appareil informatique, un peu plus loin. Se laissant couler pour s'asseoir sur le fauteuil, elle alluma l'engin étanche, et ouvrit un fichier texte. Elle y nota quelques lignes, avant de l'enregistrer, et d'éteindre l'engin. Elle marcha lentement vers une source de lumière, au plafond, et y porta la main. Elle ouvrit lentement cette trappe et s'extirpa hors de la zone inondée. Une fois dehors, elle absorba l'eau qui ruisselait de son corps, pour se sécher. Là, elle referma la trappe, et ouvrit la porte qui menait au couloir des chambres. D'un pas lent, elle se dirigea vers la bibliothèque, qui contiendrait sûrement l'ouvrage qu'elle désirait. Quand elle pénétra dans la salle, une ombre s'en échappa. Un collègue ? Pluie ne lui porta que peu d'attention et se mit à rechercher son livre. De quoi avait-elle besoin ? Elle se dirigea en silence vers les auteurs dont le nom commençait par un « A ».

« Ansem... Ansem... Ansem... Ah ! »

Elle attrapa l'ouvrage, l'ouvrit et en feuilleta quelques pages. Les rapports d'Ansem étaient devant ses yeux. Peut-être lui permettraient-elle d'en apprendre plus sur cette arme dont elle avait tant entendu parler, la « keyblade ». L'un de ses patrons, Riku, semblait la posséder. Etait-ce parce que seuls les humains en étaient capables ? Parce que la constitution de leur cœur était différente de la sienne ? Si cette arme permettait des choses intéressantes, Pluie pourrait s'en accaparer une, qu'elle la contrôle directement ou pas. Il fallait qu'elle se renseigne auprès de Riku et des rapports d'Ansem. Qui sait ce qu'une keyblade permettrait de faire ? Et surtout, entre les mains de Pluie, quelles portes lui ouvrirait-elles ? Elle lit quelques pages de l'ouvrage, mais fût déçue en voyant que le début de celui-ci parlait des ténèbres. Les ténèbres, elle connaissait, elle en était probablement, d'après elle, l'une des formes les plus évoluées. Dépitée, elle remit l'objet à sa place et se mit en route, vers sa chambre. Dans les couloirs, elle aperçut la silhouette de tout à l'heure. Un intrus ? Un humain ? Ses yeux se mirent à briller à cette éventualité. Déjà qu'elle se devait de laisser Séphiroth et Riku en vie, elle n'allait pas se priver d'abattre un intrus inférieur. Elle se mit à suivre, disques à la main, cette silhouette qui hantait les couloirs du Manoir. Elle l'observa quelques instants durant... Avant de relâcher sa garde, et de faire du bruit. La réaction de l'inconnu ne se fit pas attendre : Il se retourna en vitesse, faisait luire les griffes de ses gants, et dévoilant son visage féminin. Une humaine ? Un sourire fou s'afficha sur le visage de Pluie, alors que ses disques hurlaient de trancher une nouvelle gorge. L'inconnue prit la parole la première.

« Qui es-tu et pourquoi me suis-tu ? Réponds vite ou tu goûteras de mes griffes. Me faire l'affront de me prendre en filature est suffisant pour que je décide de t'éliminer sur-le-champ, mais j'accepterai de te pardonner si tu t'agenouilles devant moi pour implorer ma clémence.  »

Pluie recula tout d'abord la tête, avant que son visage ne se déforme d'un rictus. Elle se mit à rire, une main dotée de deux disques sur le front, l'autre sur la hanche. Elle eût besoin de quelques secondes pour se calmer, avant de la regarder de ses yeux d'or.

« J'ai pas de comptes à te rendre, gamine. Je ne te connais pas, à mon sens tu n'est pas l'une d'entre nous. Et ici, tu es sur notre territoire, et cela est une raison suffisante pour que moi, je t'abatte. T'as intérêt à vite me dire ce que tu fais ici avant que je ne puisse goûter à son sang qui semble... Délicieux. Allez, humaine. Parle... »

Elle souriait d'un air malsain, regardant son interlocutrice de ses yeux fous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre aux antipodes de la normalité [privé Pluie]   Lun 20 Fév - 21:53

[HRP] Points d'Arcanes : 5 [/HRP]

La personne qui suivait Emma se révéla être une incroyable insensée qui commit la pire des erreurs. En entendant la mise en garde de la Messagère de la Lune, l'impudente la regarda comme si elle était folle puis se mit à rire. Celle-ci ne se rendait pas compte du pétrin dans lequel elle était en train de se fourrer, oh non ! Mais, si encore elle s'était arrêtée là, Emma aurait peut-être décidé de l'épargner, après lui avoir fait amèrement regretter sa réaction bien sûr. Mais non, la Datenshi aggrava encore son cas en l'insultant de la pire des manières. Elle la traitait... d'humaine ?! Emma sentit la rage monter en elle. Si ça continuait comme ça, elle allait faire un massacre, quoi qu'en penserait NamMisa. Puis l'Arcaniste recouvra un calme froid. Si elle laissait la colère embrumer son esprit, elle commettrait des erreurs. Et elle ne pouvait pas se permettre de commettre des erreurs, pas elle. L'Arcaniste focalisa son attention sur son interlocutrice. Celle-ci avait un teint livide, et possédait des yeux dorés qui contrastaient autant avec son teint que les yeux argentés de la Messagère de la Lune avec le teint de celle-ci. Mais ce n'était pas le moment de se trouver des points communs avec cette effrontée. Pour commencer, il fallait lui rabattre son caquet.

"Tu as raison sur un point, je ne suis pas l'une des vôtres. Mais tu ne fais que prouver ton ignorance et à quel point tu es insignifiante. Je suis l'alliée de ta cheftaine, NamMisa. Aussi, je ne devrais même pas avoir à en dire plus pour que tu mesures l'ampleur de ton erreur. Mais je vais corriger cette suffisance. Je ne suis pas humaine, bien qu'une partie de mon sang appartienne à cette espèce inférieure que je hais autant que tu sembles la haïr. Mais l'autre partie de mon sang révèle une ascendance bien plus importante que ne l'est ton existence entière. Sache, jeune insolente, que je suis la fille de la déesse de la Lune. Et à ce titre, je suis au-dessus de toutes les autres créatures, dont toi. Je te conseille donc de faire profil bas, ou je pourrais très bien décider de mettre un terme à ta vie, en dépit de ton appartenance à l'organisation de NamMisa."

Emma était confiante en ses capacités, elle savait toutefois qu'il était souvent dangereux de sous-estimer ses adversaires. Et les disques présents sur ses poignets semblaient être plus que des accessoires. Le fait que l'impudente l'ait appelée "humaine" impliquait qu'elle-même ne l'était pas, ce qui constituait une circonstance qui lui valait un sort légèrement moins pénible que si elle avait été humaine, cela dit, elle allait devoir faire preuve d'obéissance et de docilité si elle voulait échapper aux tortures que lui réservait l'Arcaniste. Celle-ci finit de se présenter, profitant de l'occasion pour réclamer de son interlocutrice qu'elle en fasse de même.

"Je vais te dévoiler mon nom, puisque la question semble te brûler les lèvres. Je me nomme Emma Shiver, je suis Arcaniste, et la Messagère de la Lune et du Désespoir. Ces griffes d'argent laissent les empreintes de la Lune, que ce soit dans la nuit, dans les cœurs, ou dans les corps. Mon ascendance, mes pouvoirs et mes buts ont amené la dirigeante de ton groupe à solliciter ma collaboration. Considère donc que je suis libre d'aller et venir en ces lieux. De plus, je suis parfaitement en droit de choisir la punition de mon choix, à la personne de mon choix, si j'estime avoir été insultée. A toi de me convaincre que tu vaux la peine que je t'épargne."

La Messagère de la Lune le taisait, mais il s'agissait plus d'un test qu'autre chose. Quel que soit l'attitude adoptée par son interlocutrice, la conversation finirait par un combat. Si l'impudente montrait par ses propos qu'elle méritait sa clémence, voire qu'elle lui propose de servir sa cause, il faudrait également que la créature aux yeux d'or lui montre ses talents en matière de combat. Hors de question de laisser une incapable salir le nom de la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre aux antipodes de la normalité [privé Pluie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre aux antipodes de la normalité [privé Pluie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivé sous une fine pluie de Cyrus
» Importations Privées
» Imporations Privées
» [RP] Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas
» [RP] Confessions privées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts: L'aube du crépuscule :: Les mondes :: Monde des ténèbres-
Sauter vers: